back to top

Cette femme voilée a osé prendre des selfies devant des manifestants anti-islam

Zakia Belkhiri raconte à BuzzFeed News qu'elle a été totalement submergée par l'attention suscitée par ses photos.

initialement publié sur
Mis à jour le

Le week-end dernier, des manifestants du parti d'extrême droite flamand Vlaams Belang se sont postés à l'entrée de l'événement «Muslim Lifestyle Expo» (en français, salon de la vie musulmane) à Anvers, qui proposait des discussions, des stands, des spectacles et des ateliers.

Jurgen Augusteyns / Via jurgenaugusteyns.com

Ils brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire «Stop islam» et «Non au voile». Les manifestants ont aussi essayé de distribuer des saucisses de porc aux musulmans qui leur passaient devant.

Jurgen Augusteyns / Via jurgenaugusteyns.com

C'est pourquoi Zakia Belkhiri, âgée de 22 ans, accompagnée par d'autres musulmans, a décidé de se prendre en selfie devant eux. Elle dit à BuzzFeed News qu'elle a pris ces photos pour montrer «qu'on peut vivre ensemble, pas [seulement] les uns à côtés des autres, mais les uns avec les autres».

Jurgen Augusteyns / Via jurgenaugusteyns.com

Ces photos se sont répandues super vite. Elles ont été partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux et ont été reprises par des dizaines de médias, dont la plupart n'avait pas parlé à Zakia Belkhiri.

Dans un entretien par mail, elle explique à BuzzFeed News qu'elle ne s'attendait pas à une telle réaction. Elle ne pensait pas que les gens s'intéresseraient à son selfie.

Jurgen Augusteyns / Via jurgenaugusteyns.com

Elle a été «troublée» et «submergée» par toute l'attention qu'elle a reçue ces derniers jours. Au plus fort de celle-ci, elle a même mis son compte Twitter en mode privé.

Zakia Belkhiri / Via Zakia Belkhiri

Cependant, elle est maintenant de retour sur les réseaux sociaux. «Je me sentais vulnérable, mais ensuite j'ai vu toutes les réactions positives, [et] les tweets, et ils m'ont poussée à prendre la parole», dit-elle.

«Je ne me considère pas comme une héroïne», dit-elle.

Mais elle rajoute qu'elle est fière de ce qu'elle a accompli: «Je suis tout à fait ravie de voir que tant de gens sont enthousiasmés par tout ça.»

«C'est cool de voir que j'ai touché tant d'esprits et inspiré tant de gens.»

Et peut-être que cette notoriété naissante pourrait engendrer d'autres bonus. «J'espère vraiment rencontrer un jour une célébrité comme Zayn Malik ou Leonardo DiCaprio, j'ai toujours voulu rencontrer quelqu'un de célèbre, hahahaha 😝», a-t-elle écrit à BuzzFeed News.

Jürgen Augusteyns est le photographe qui a capturé Zakia Belkhiri en action. Il dit à BuzzFeed News: «J'ai su dès le premier instant que ces images auraient... de l'impact.»

Jurgen Augusteyns / Via jurgenaugusteyns.com

«Il n'y a ni violence ni insultes, elle a donc fait passer son message d'une manière très efficace», a-t-il ajouté.

Jürgen Augusteyns dit que la photo a fait l'effet d'une «déclaration [forte], en particulier pour la communauté musulmane en Belgique.»

Jürgen Augusteyns / Via jurgenaugusteyns.com

Zakia Belkhiri lui aurait dit qu «elle voulait [prendre ces selfies] pour montrer que les manifestants d'extrême droite étaient inoffensifs.»

«La beauté de la chose réside dans son effet "clin d'œil"», explique le photographe indépendant. «C'est à la fois sérieux et drôle.»

Jurgen Augusteyns / Via jurgenaugusteyns.com

Après la diffusion de ce cliché, cette femme a toutefois été contestée pour une tout autre raison. D'anciens messages à caractère antisémite ont en effet été exhumés.

«Hitler n'a pas tué tous les juifs, il en a laissé quelques-uns pour que nous comprenions pourquoi il les tuait», avait-elle notamment tweeté en novembre 2012. «Je les déteste tellement», avait-elle également écrit sur sa page Facebook en mars 2014.

«Ce que je disais il y a plusieurs années visait les sionistes d'alors, qui répandent la haine au lieu de l'amour, donc à tous les autres juifs, que la paix soit avec vous», a-t-elle écrit pour se défendre.

Mise à jour

- Ajout des messages à caractère antisémite de la jeune femme.

Victoria Sanusi is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Victoria Sanusi at victoria.sanusi@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.