go to content

On a testé des coiffes nigérianes et on s'est senties comme des princesses

Ça demande un certain coup de main, mais ça vaut le coup!

posté le

Un gele, qu'on prononce «gay-lay», est un morceau de tissu plat qu'on enroule à la main autour de la tête pour former une splendide coiffe haute en couleurs. On les trouve à l'origine dans la tribu Yoruba au Nigéria.

Les geles sont un élément essentiel de la mode nigériane, et on les porte en général pour de grandes occasions telles que les mariages, les anniversaires, les baptêmes; en fait, pour à peu près tout ce qu'on peut célébrer. Sur ces photos, on voit ma mère (il y a plus de 25 ans), ma sœur le jour de son mariage et ma petite nièce pour son premier anniversaire: toutes portent des geles.

On peut faire des geles avec plein de tissus différents. Les tissus les plus populaires sont l'aso oke, le sego, et le damas. Aso oke se traduit également par «tissu du dessus» et c'est un textile tissé à la main qu'on réserve normalement à la mariée ou la personne qui est à l'honneur. Le sego et le damas sont plutôt des textiles proches du papier, plus rigides et qui se plient aisément en différentes couches.

Il y a de nombreuses façons de nouer le gele, et les styles ont évolué avec le temps. À l'époque, les plis étaient moins réguliers, et ce qui comptait, c'était plutôt la hauteur de la coiffe. Cela a beaucoup évolué au fil du temps. Les geles sont maintenant plus structurés et standardisés.

Si vous allez à une fête nigériane n'importe quel samedi, vendredi ou dimanche de l'année (on adore faire la fête, nous les Nigérians), vous tomberez sur des femmes en magnifique habit traditionnel surmonté de geles savamment noués qui sont de vraies œuvres d'art.

Voici une photo de Lupita Nyong'o portant un magnifique gele pour une cérémonie. Elle déchire.

Instagram: @lupitanyongo

Comme on avait envie d'être aussi stylées que Lupita Nyong'o, on a nous aussi décidé d'essayer les geles. Nous avons demandé à la youtubeuse qui anime la chaîne Christiana's Closet de nous montrer comment nouer un gele. C'est de la vraie magie.

Tolani

Je suis Nigériane, donc j'ai porté des geles à quelques occasions, et à chaque fois que j'en porte un, j'ai vraiment l'impression d'être une princesse. Je veux dire que c'est comme si on avait placé une couronne sur ma tête. Cela fait partie de notre culture, cela me fait me sentir fière, et cela me fait même m'asseoir droite et marcher la tête bien haute.

Christina a utilisé un aso oke pour nouer mon gele, et m'a fait un look de mariée et, pour être honnête, je me sens prête à rencontrer mon prince charmant! C'est très confortable, et j'aime cette couleur pourpre. D'habitude, je n'aime pas trop avoir les cheveux en arrière, parce que j'ai un grand front, mais je me sentais vraiment belle avec cette coiffe. J'aimerais en porter un tout le temps!

Abigail

J'ai vu des gens portant des geles et j'ai toujours trouvé ça joli mais je n'avais pas idée de la technique que ça demandait. Honnêtement, je pensais que c'était un peu comme un bandana.

Je portais un style plié «à l'infini», qui nécessite plus de 5 mètres de matière ankara. J'étais un peu inquiète quand j'ai vu la quantité de tissu que l'on allait plier sur ma tête mais, étonnamment, je me sentais vraiment légère. Alors que l'on me nouait mon gele, je ne pouvais rien entendre et il était un peu serré au début, mais après l'avoir ajusté, c'était bon. J'ai vraiment aimé la couleur. Je le remettrai sans problème. En fait, je me sentais vraiment glamour, c'était un peu comme une couronne. Peut-être que ça va devenir mon nouveau truc.

Fiona

C'était la première fois que je portais un gele, donc je n'avais aucune idée de ce à quoi m'attendre. Tout ce que je pouvais penser à ce sujet était de savoir si en porter un donnerait à mon visage déjà très rond un aspect encore plus rond.

J'avais vu des geles avant et j'ai toujours pensé qu'ils avaient l'air absolument magnifiques, mais je n'y avais jamais porté beaucoup d'attention. Attacher et plier le gele demande tellement d'effort et de travail pour qu'il s'adapte à votre tête et parachève la forme de votre visage: c'était un peu comme aller chez le coiffeur.

J'ai été étonnée qu'il soit aussi ajusté et agréable à porter. Il n'y avait aucun moyen qu'il tombe de ma tête. J'ai adoré sa couleur jaune vif, j'avais l'impression de porter une belle auréole. J'en reporterai un sans problème.

Elizabeth

À chaque fois que j'ai assisté à un mariage nigérian, mon moment préféré c'est quand les mariés enlèvent leur tenue occidentale et réapparaissent —c'est presque une renaissance— avec leurs tenues traditionnelles. Je suis tellement touchée par cet attachement à leur culture, particulièrement en tant que personne afro-caribéenne qui a été dépossédée de ces traditions séculaires. Donc, évidemment, je n'ai pas pu m'empêcher de me sentir comme la tante Igbo que j'aurais dû être dans une autre vie.

Même si j'aurais adoré porter un gele de mariée, mon style est généralement plus classique et plus discret (avec des sourcils *très* marqués) mais j'adore ça quand même. Quand on porte un gele, on se tient plus droite et on paraît plus grande, donc ça donne un sentiment de puissance. Mais ce que j'ai préféré, c'était de voir à quel point les quatre styles étaient différents (en raison de leur forme, taille, du nombre de plis, de la différence de matières) et d'apprécier le savoir-faire et l'attention au détail qu'on retrouvait dans chaque pliage.

Généralement, mon visage bien rond est entouré d'un immense halo de cheveux, donc je me suis sentie un peu exposée, mais à la prochaine réception où j'irai, je porterai sans nul doute un gele. Peut-être au mariage de Tolani? Tatie Elizabeth ne va pas en rajeunissant...

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss