back to top

Cette femme a partagé des SMS de ce que son mari dit en dormant

A-do-rable.

Publié le

Comme dans beaucoup de couples, Lindsay Stamhuis et Aidan Hailes savent que le sommeil peut être source de conflits. D'autant qu'Aidan Hailes parle en dormant.

Lindsay Stamhuis

Aidan Hailes a déclaré à BuzzFeed qu'il parlait dans son sommeil depuis toujours.

Lindsay l'a remarqué après qu'ils aient commencé à sortir ensemble en 2003, mais ça n'a pas gêné Aidan.

«Je n'étais pas embarrassé du tout parce qu'il semblerait que je dis des choses fantastiques quand je dors», a-t-il déclaré.

Il y a deux ans, Lindsay Stamhuis a commencé à envoyer par SMS à son mari tout ce qu'il disait la nuit en dormant. Le résultat est hilarant.

Lindsay Stamhuis

«C'est plus profond que ça... avec plus de vibe
Moi: Quoi?
...Il y a plus de vibe, il y a plus de vibration...
Moi: De quoi?
Mon truc de mec...»

«J'ai toujours trouvé ça très drôle et j'ai essayé le plus possible de lui tirer les vers du nez, et depuis le tout début», a confié Lindsay Stamhuis à BuzzFeed.

Lindsay Stamhuis

«Notre conversation à l'instant
Toi: (en train de dormir) Alors comment tu vas enseigner en Terminale?
Moi: Je n'enseigne pas en Terminale.
Toi: Où enseignes-tu alors?
Moi: Maternelle.
Toi: (pause) Parfait...»

Elle a ajouté qu'il y avait «une frontière très étroite entre le fait de recueillir le maximum d'informations drôles et celui de le réveiller.»

Récemment, Lindsay Stamhuis a posté ses SMS préférés sur Facebook. Les réactions ont été si positives qu'Aidan Hailes les a partagées sur Imgur, où des utilisateurs ont ajouté leurs propres expériences sur les conversations pendant le sommeil.

«Une fois je me suis approché de mon copain au milieu de la nuit et il a dit "ne me touche pas avec des putain de plantes en pot".»

Certains ont répondu de façon très drôle.

«J'ai demandé à un pote qui parle dans son sommeil ce qu'étaient des gnomes, "des petits lutins en caoutchouc.»

Et le post sur Imgur a été regardé plus de 300 000 fois.

«Une grand-mère très religieuse qui faisait la sieste sur le canapé et qui s'est réveillée en disant les trucs les plus bizarres. "Tuez ces enfoirés avec mon fusil de chasse!"»

Lindsay Stamhuis a dit qu'une de ses discussions préférées était la conversation ci-dessous, à propos du fait que son mari «était belge».

Lindsay Stamhuis

«Toi: Mmmm ça fait du bien.
Moi: Qu'est-ce qui fait du bien?
Toi: La sensation.
Moi. Quelle sensation?
Toi. Être belge. Et dessiner des trucs importants sur la carte. Tu me tues. Pour de vrai.

Je sais, je suis très drôle.

Celle-ci est particulièrement hilarante.»

Lindsay Stamhuis a déclaré qu'un autre de ses moments préférés, qu'elle n'a pas enregistré, était celui où Aidan Hailes s'est décrit comme un combattant d'arts martiaux. Elle dit que ça l'a fait tellement rire qu'Aidan s'est réveillé.

«Il a commencé à décrire la façon dont lui et moi étions des partenaires de combat», dit-elle. «Je lui ai demandé ce qu'il entendait par là et il a répondu: "Tu sais bien, quand on se dispute." Et il a levé la main et il m'a donné très gentiment un petit coup avec le dos de son poing fermé, sur le nez. Il a même dit "boop" en même temps.»

Si ces bavardages nocturnes ne dérangent pas Lindsay Stamhuis, ils lui montrent les moments où Aidan Hailes est particulièrement stressé.

Lindsay Stamhuis

«Aidan: Je ne veux pas regarder *mort de rire*
Moi: Ne pas regarder quoi?
Aidan: Trop d'insectes *un autre gloussement*
Moi Trop d'insectes? Quel genre d'insectes?
Aidan: Je ne sais pas mais c'est assez gros pour manger du fromage...»

«Pendant les vacances, tout a été plutôt calme», dit-elle. «Je ne lui souhaite pas d'être super stressé ou autre chose, mais j'attends avec un peu d'impatience de voir si son retour au bureau va le faire parler davantage.»

Pour sa part, Aidan Hailes n'est pas embarrassé du tout. «Je suis juste content de pouvoir la faire rire, même si c'est pendant mon sommeil», a-t-il déclaré.

Lindsay Stamhuis

«Parfois c'est légal, parfois ça ne l'est pas... *longue pause* Parfois c'est légal.
Moi: Qu'est-ce qui est légal?
Toi: Les marchandises.
Moi: *je perds mon calme* Des marchandises de quoi.
Toi: *avec un léger accent de Jersey Shore* Peu importe ce qu'on a *mystérieusement* et parfois ce qu'on a PAS...

Tu es tellement hilarant.

Toi: C'est de ça que je te parle
Moi: Quoi?
Toi: Son plan.
Moi: Plan pourquoi?
Toi: Ce qu'il faut faire avec tous les chats...»

Aspiring Elaine Benes.

Contact Terri Pous at terri.pous@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.