back to top

Cette fille âgée de 9 ans prend de meilleures photos que vous

Les clichés de Regina Wyllie atteignent la perfection.

Publié le

Alors que nous, on faisait encore joujou avec nos cahiers de coloriage à 9 ans, Regina Wyllie, elle, est une vraie pro de la photographie de mariage.

Kevin Wyllie

Elle est ici à droite, en train d'utiliser son Fujifilm X-T1 avec un objectif de 35mm.

Kevin Wyllie, le père de Regina, est photographe professionnel et a transmis à sa fille sa passion pour la photographie dès son plus jeune âge.

«À 3 ans, elle m'a demandé de m'accompagner à la séance photo d'une course de vélo en montagne», a-t-il confié à BuzzFeed News. «Elle a sorti mon Canon G9 compact de mon sac et a commencé à prendre des clichés. Je ne l'ai jamais forcée à prendre des photos ni à apprendre quoi que ce soit. Je préfère attendre qu'elle me pose des questions ou me demande par curiosité comment une certaine image a été prise.»

Le 15 avril dernier, Regina a accompagné son père au mariage d'un ami. Elle a alors pris 400 photos, sans aucune aide.

Regina Wyllie

La photo ci-dessus est l'un des clichés qu'elle a pris lors du grand jour.

«Bien que je ne cautionne pas forcément le travail des enfants (elle n'a que 9 ans) et que jamais, jamais je n'aurais songé à l'emmener à un mariage, c'était le souhait des jeunes mariés. Quand ils m'ont engagé, ils voulaient qu'elle prenne des photos avec moi car ils avaient déjà vu son travail et voulaient que leur mariage soit le premier qu'elle photographie (ce sont également des amis proches de la famille)», écrit son père dans un blog.

Pour s'y préparer, Regina a nettoyé ses objectifs, rechargé ses batteries et partagé des idées de photos avec son père. Pendant le mariage, il ne lui a donné aucune directive et l'a laissée s'installer et prendre ses propres photos.

Regina Wyllie

«Elle était la star de la journée», se souvient-il. «Elle a simplement fait son truc et a créé ses propres clichés. Pendant la cérémonie et les portraits formels, elle s'est positionnée aux endroits dont nous avions parlé auparavant. Sinon, elle s'est placée là où elle voulait prendre des photos.»

Publicité

Ce qui a particulièrement impressionné Kevin Wyllie, c'est cette photo des chaussures de la mariée, que Regina a imaginée, mise en place et photographiée elle-même.

Regina Wyllie

«Elle a donné 238 images aux jeunes mariés et j'aurais été heureux de mettre mon propre nom dessus», ajoute-t-il. Kevin Wyllie admet que, si Regina a dû procéder à quelques retouches en chambre noire, «il n'y avait pas vraiment grand-chose à faire sauf réchauffer un peu les couleurs, ajuster certaines zones d'ombre et de lumière et réduire légèrement l'éclat et la saturation.»

Kevin Wyllie n'est pas le seul à être impressionné par le talent de Regina. Son travail a reçu un si bon accueil, selon lui, que «plusieurs futures mariées que je vais photographier ont demandé si elle pouvait venir aussi.»

Regina photographiera son prochain mariage le 1er juillet.

Cette autre photo a aussi rencontré un grand succès. «On m'avait demandé de photographier un comédien pour un magazine local», a expliqué son père à PetaPixel. Naturellement, il avait emmené sa fille avec lui.

Regina Wyllie

«En quittant le bâtiment, Regina a regardé derrière elle les nuages de pluie s'amonceler et lui a demandé de "s'allonger et de croiser les jambes". Le magazine a préféré son cliché au mien (encore, lol).»

Mais dans la famille, Regina n'est pas seule. Sa petite sœur Alba a 6 ans, et comme sa grande sœur, elle est passionnée par la photographie, d'après Kevin Wyllie.

«Désormais, [elle] demande: "Quand est-ce que je pourrai photographier un mariage?" Tout ça va finir par me coûter une fortune en appareils et en objectifs», continue-t-il.

Kevin Wyllie est malgré tout incroyablement fier de ses deux filles et projette de continuer à aider Regina (qui a pris cette superbe photo) à développer ses talents.

Regina Wyllie

«Pouvoir partager ma passion pour la photographie avec mes filles (à leur demande) fait de moi l'homme le plus fier qui soit. Qu'elles choisissent d'en faire leur métier ou non n'a pas d'importance. Si elles continuent à aimer prendre des photos, je continuerai à leur proposer mon aide et mon soutien autant que je le pourrai.»

Aspiring Elaine Benes.

Contact Terri Pous at terri.pous@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.