back to top

8 anecdotes assez marrantes qu'on a apprises en septembre

Aucune sorcière n'a été brûlée lors des procès des sorcières de Salem ?!

Publié le

À BuzzFeed, nous parcourons des régions étranges du Web dans le cadre de notre travail, en ramassant des potins fascinants en route. Voici des choses sympas que nous avons apprises en septembre.

Adult Swim

1. Pour du pesto, l'aéroport de Gênes en Italie fait une exception à la règle de la quantité de liquide que l'on peut embarquer.

Lifetime

«C'est de LOIN, la chose la plus charmante que j'ai apprise ce mois-ci. L'aéroport Christophe-Colomb autorise depuis le 1er juin le transport de 500 g de pesto — la limite habituelle était de 100 g  – en échange d'un don à une association.»

Terri Pous

2. Le procès des sorcières de Salem n'a emmené personne au bûcher.

FOX

«Tous les ans, vers Halloween, je regarde Hocus Pocus (au moins 10 fois), et tous les ans, il y a ce petit détail qui me dérange toujours. Au début du film, les sœurs Sanderson sont condamnées à la mort par pendaison, mais j'ai toujours pensé que les sorcières présumées devaient être brûlées. C'est ce qu'on entend constamment, non ?

En réalité, le film est en fait fidèle à l'histoire. Pendant les procès des sorcières de Salem de 1692, 19 personnes accusées de sorcellerie ont été exécutées, mais aucune d'entre elles n'a été brûlée. Au lieu de cela, conformément à la jurisprudence anglaise, les 19 personnes ont été envoyées à Gallows Hill pour y être pendues. Le mythe selon lequel les sorcières de Salem ont été brûlées au bûcher provient probablement des méthodes de l'Inquisition catholique, qui condamnait les hérétiques à être brûlés, et ce depuis le XIIe siècle.»

Ciera Velarde

3. Le minimaïs est juste du maïs ordinaire, récolté très tôt.

«Vous êtes vous déjà demandé d'où vient le minimaïs. Je l'imaginais grandir dans un minichamp de maïs, sur une minitige de maïs. C'est tellement mignon de penser à l'apparence du minimaïs nouveau-né ! Eh bien, j'avais tort. Il s'avère que le mini-maïs est du maïs ordinaire, cueilli avant qu'il ne pousse entièrement.»—Kayla Suazo
Peerayot / Getty Images

«Vous êtes vous déjà demandé d'où vient le minimaïs. Je l'imaginais grandir dans un minichamp de maïs, sur une minitige de maïs. C'est tellement mignon de penser à l'apparence du minimaïs nouveau-né ! Eh bien, j'avais tort. Il s'avère que le mini-maïs est du maïs ordinaire, cueilli avant qu'il ne pousse entièrement

Kayla Suazo

4. Des perruches vivent dans la nature à New York, aux États-Unis.

Disney

«J'ai récemment déménagé à Astoria, un quartier juste à la sortie de Manhattan, avec mon chien nommé Fig. Tous les matins, je me réveille tôt pour le promener et j'entends des bruits d'oiseaux inhabituels. Un jour, j'ai levé les yeux et j'ai remarqué des oiseaux vert néon assis sur des fils électriques. Il s'avère en fait que des perruches en liberté vivent (et prospèrent) dans le Queens, à Brooklyn et au-delà.

Les perroquets importés (le genre vendu comme animaux de compagnie) étaient d'habitude expédiés vers les aéroports de New York et s'échappaient parfois à la livraison. Au fil des ans, les perroquets se sont installés dans le quartier. Ils ont construit des nids et ont fini par devenir une population petite mais prospère. Voir un perroquet sauvage au milieu de la jungle de béton montre combien New York est absolument magique.»

Jesse Szewczyk

5. Les câpres sont en fait des boutons de fleurs décapées.

«Les câpres sont des boutons de fleurs décapées d'une plante appelée le câprier, ce qui est logique, je suppose. JE SAIS. J'ai mangé ces délicieuses petites choses vertes dans d'innombrables plats de pâtes, mais je ne me suis jamais demandé ce qu'elles étaient. C'est plutôt mignon, en fait. Plus de boutons de fleurs comestibles, s'il vous plaît !»—Jessica Misener
Goodween123 / Getty Images

«Les câpres sont des boutons de fleurs décapées d'une plante appelée le câprier, ce qui est logique, je suppose. JE SAIS. J'ai mangé ces délicieuses petites choses vertes dans d'innombrables plats de pâtes, mais je ne me suis jamais demandé ce qu'elles étaient. C'est plutôt mignon, en fait. Plus de boutons de fleurs comestibles, s'il vous plaît !»

Jessica Misener

6. Si se couper avec du papier fait si mal, c'est que la blessure saigne peu, laissant à l'air libre les récepteurs de douleur.

20th Century Fox

«Les doigts, le lieu habituel des blessures par feuille de papier, ont beaucoup plus de récepteurs de douleur que la plupart les autres parties du corps. Le papier, lorsqu'il coupe votre peau, fait plus qu'en trancher soigneusement un bout, ce qui rend la blessure plus complexe qu'elle n'apparaît. Par ailleurs, les coupures superficielles saignent rarement, ce qui signifie que les récepteurs de douleur maintenant exposés n'ont aucune protection, ce qui fait que votre cerveau envoie des signaux à votre corps qu'il y a quelque chose qui cloche.»

Terri Pous

7. Il y avait auparavant des trains turbo qui fonctionnaient avec des moteurs à réaction, comme les avions.

«J'ai récemment découvert que des trains avaient été dotés de MOTEURS À RÉACTION, comme les avions. ils furent même mis en service entre 1968 et 1982 aux États-Unis et au Canada, mais n'ont jamais vraiment été mis en service parce que l'industrie de l'aéronef, qui a fabriqué les moteurs, voulait se retirer du marché du train.»—Cates Holderness
timehack / Reddit / Via reddit.com

«J'ai récemment découvert que des trains avaient été dotés de MOTEURS À RÉACTION, comme les avions. ils furent même mis en service entre 1968 et 1982 aux États-Unis et au Canada, mais n'ont jamais vraiment été mis en service parce que l'industrie de l'aéronef, qui a fabriqué les moteurs, voulait se retirer du marché du train.»

Cates Holderness

8. À l'époque préhistorique, il existait des paresseux géants qui mesuraient au moins 3 mètres.

«J'ai récemment visité le zoo de San Diego et j'ai appris beaucoup d'histoires, et ma préférée était qu'un animal appelé le paresseux géant existait dans la vie réelle ! Comme vous l'aurez imaginé, ces animaux ressemblaient à des paresseux ordinaires, mais qui mesure près de 3 mètres et pouvait peser jusqu'à une tonne. Ils ont vécu à travers les États-Unis mais ont disparu il y a 10 000 ans.»—Gyan Yankovic
Aunt_spray / Getty Images

«J'ai récemment visité le zoo de San Diego et j'ai appris beaucoup d'histoires, et ma préférée était qu'un animal appelé le paresseux géant existait dans la vie réelle ! Comme vous l'aurez imaginé, ces animaux ressemblaient à des paresseux ordinaires, mais qui mesure près de 3 mètres et pouvait peser jusqu'à une tonne. Ils ont vécu à travers les États-Unis mais ont disparu il y a 10 000 ans.»

Gyan Yankovic

Racontez-nous les choses étranges et sympas que vous avez apprises ce mois-ci !

Paramount Pictures

Ce post a été traduit de l'anglais.