back to top

Aux États-Unis, une petite fille émeut avec un discours sur les violences policières

«C'est une honte que nos mères et nos pères soient tués et que nous ne puissions même plus les voir.»

Publié le

Zianna Oliphant, une petite fille originaire de Charlotte, a fondu en larmes alors qu'elle s'adressait aux élus au sujet de leur réaction aux meurtres commis par la police, lors d'une réunion du conseil municipal lundi.

"It's a shame that our fathers and mothers are killed": Young girl weeps over police shootings at Charlotte meeting… https://t.co/bNuyAvo9Nn

Plus de 50 personnes sont venues exprimer leur colère et leur préoccupation suite à la mort de Keith L. Scott, un homme noir abattu par la police la semaine dernière. Beaucoup d'entre eux ont demandé à ce que les responsables officiels soient inquiétés.

Les manifestants présents à la réunion, tenue dans une salle pleine à craquer, scandaient «Black Lives Matter» , et «No justice, no peace» (Pas de justice, pas de paix) ainsi que les noms des hommes noirs tués par la police. Beaucoup ont également demandé la démission de la maire de Charlotte, Jennifer Roberts, et du chef de la police, Kerr Putney.

«C'est une honte que nos pères et nos mères soient tués et que nous ne puissions même plus les voir», a déclaré Zianna Oliphant à travers ses larmes.

Twitter: @CNN

«Je suis née et j’ai grandi à Charlotte et je n’ai jamais ressenti ça avant aujourd'hui, a-t-elle déclaré. Et je ne peux pas supporter la façon dont nous sommes traités. C'est une honte que nos pères et mères soient tués et que nous ne puissions même plus les voir.»

«C'est une honte que nous devions aller au cimetière et les enterrer», a dit la jeune fille.

Twitter: @CNN

«Et nous avons des larmes plein les yeux. Et nous ne devrions pas avoir de larmes plein les yeux. Nous avons besoin que nos mères et nos pères soient à nos côtés», a-t-elle continué.

Publicité

«Nous ne devrions pas avoir à protester parce que vous tous nous maltraitez, a-t-elle déclaré aux dirigeants de la ville. Nous faisons cela parce que nous le devons et que nous avons des droits.»

L'émouvant plaidoyer de Zianna Oliphant a conduit aux larmes beaucoup de ceux présents dans l'assemblée.

His sister Zianna Oliphant is crying "we shouldn't have to protest because you are doing us wrong." Some in chamber… https://t.co/IUvVPp7C5J

«Marquis Oliphant dit: "Nous les enfants noirs ne devrions pas avoir à enterrer nos pères." Il demande à tout le monde d'arrêter le racisme.»

«Sa sœur Zianna Oliphant est en pleurs: "Nous ne devrions pas avoir à manifester parce que vous nous maltraitez." Des personnes dans la salle sont à nouveau en pleurs.»

D'autres enfants ont également prononcé des discours pleins d'émotion, dont ce garçon qui a déclaré: «Chaque matin quand je me réveille, j'ai peur de ne pas avoir l'occasion de grandir en tant qu'homme noir.»

Her son Taje Gaddy says every day he wakes up scared he won't grow up to be a black man. Some people are crying in… https://t.co/F8x39tHn68

Le discours de Zianna Oliphant a été largement partagé sur les réseaux sociaux, beaucoup l'ont applaudi pour ce message puissant adressé aux responsables officiels de Charlotte.

Twitter: @CharlotteLinks

«Bien dit mademoiselle Zianna Oliphant. Voilà comment on transmet un message fort en restant digne.»

Tasneem Nashrulla is a reporter for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Tasneem Nashrulla at tasneem.nashrulla@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.