paul muldoon critiques ke$ha