back to top

Cette américaine a contracté une grave infection après une pédicure

«C'est comme si vous étiez assis trop près d'un feu.»

Publié le

Stacey Wilson a expliqué à KATV qu'elle recevait un soin du pied samedi dans un salon de Benton quand la pédicure lui a un peu coupé un de ses pieds avec une pierre ponce.

«Elle savait qu'elle m'avait fait un peu mal», confie-t-elle.

Mais dimanche, Stacey Wilson a remarqué que son pied souffrait d'un problème plus grave qu'une petite coupure. Sa cheville était enflée et rouge. Mardi, elle ne pouvait même plus tenir debout.

Publicité

Stacey Wilson est infirmière dans un hôpital voisin, le Saline Memorial Hospital. Elle a confié qu'elle savait qu'elle devait se rendre aux urgences.

Les médecins lui ont diagnostiqué une cellulite, une infection de la peau courante mais potentiellement grave.

«C'est comme si vous étiez assis trop près d'un feu et que vous ne pouviez pas vous en éloigner, c'est ce que je ressens», a-t-elle confié sur son infection.

Selon la Mayo Clinic, ce problème survient quand une bactérie entre dans le corps par une blessure, par exemple. Si elle n'est pas immédiatement traitée, l'infection peut «rapidement devenir mortelle.»

Le Dr Michael Pafford, du Saline Memorial Hospital, a expliqué à KATV qu'il avait déjà vu ce type d'infection se développer chez des patients qui avaient fréquenté un salon de manucure.

«Les pédicures et les manucures ne sont pas les seules [choses] qui peuvent en être responsables, mais cela y est bien souvent associé», a-t-il expliqué à la station.

Les infections bactériennes associées aux salons de manucure ne datent pas d'hier. En 2002, le New England Journal of Medicine, une revue médicale hebdomadaire, a publié une étude sur l'explosion des infections bactériennes dans un salon de manucure en Californie.

«Nous pensons que cette augmentation rapide des infections mycobactériennes associées aux salons de manucure sont mal reconnues et pourraient devenir encore plus fréquentes», affirmait la revue.

Stacey Wilson a déclaré à KATV qu'elle projetait de déposer un dossier de réclamation avec le Département de santé publique de l'Arkansas afin, elle l'espère, d'empêcher que d'autres personnes ne soient touchées par ces infections.

D'après la Mayo Clinic, les personnes qui noteraient une rougeur, une inflammation ou une éruption à l'évolution rapide ou souffrant de fièvre, pourraient souffrir de cellulite et devraient consulter immédiatement un médecin.

«Il est important d'identifier et de traiter la cellulite le plus tôt possible car ce problème peut rapidement se propager à tout le corps», affirme la clinique.

Stephanie McNeal is a social news editor for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Stephanie McNeal at stephanie.mcneal@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.