back to top

Une sororité américaine a supprimé une vidéo promo jugée sexiste

La sororité de l'université de l'Alabama a été critiquée pour sa vidéo qui donne une image réductrice de la femme.

Publié le

La branche de l'organisation étudiante, Alpha Phi, avait posté cette vidéo sur YouTube pour attirer de nouveaux membres avant le début de la rentrée.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Dans un edito publié sur le site Al.com, le (la?) journaliste A.L.Bailey écrit qu'on assiste ici à une objectivation des femmes.

youtube.com

«C'est un défilé de filles blanches, de filles qui se la jouent à la Daisy Duke aux cheveux teints en blonds, aux vêtements assortis, vêtues de bikinis qui soufflent sur des paillettes et envoient des baisers, dont les corps rebondissent les uns contre les autres, qui se tiennent la main de manière euphorique, avec des plans gratuits sur leur derrière (...) C'est tellement raciste et esthétiquement homogène et forcé, hyper-féminin (...) c'est une vidéo réductrice qui est une objectivation des femmes.»

Publicité

L'article ajoute également que la vidéo ne sert qu'à recruter des pervers et des étudiants excités.

youtube.com

Bailey poursuit en affirmant que cette vidéo réduit les femmes à une période où elles sont «encore obligées de travailler dur pour être prises au sérieux». Est cité en exemple le candidat aux primaires républicaines Donald Trump qui a récemment utilisé des arguments sexistes et mysogynes à l'encontre de la journaliste de Fox News, Megyn Kelly, lorsqu'elle l'a mis en difficulté lors d'un débat politique.

«Pendant ce temps, ces jeunes femmes avec leurs cheveux dans le vent font tout pour ne pas qu'on les prenne pas au sérieux (...) C'est ce genre de choses qui éduquent inconsciemment les jeunes hommes sur la façon de percevoir et traiter ensuite les femmes dans leur vie», explique A.L. Bailey.

La vidéo et l'article ont beaucoup fait réagir sur internet. Certains ont défendu l'association en dénonçant les propos généralistes de l'édito.

My support goes out to the ΑΦ chapter at Alabama. Don't let anyone tell you who you are just because others don't understand #AlphaPhi AOE❤️

«Tout mon soutien aux membres de Alpha Phi. Ne laissez personne vous dire qui vous êtes, juste parce que les autres ne comprennent pas.»

D'autres ont dénoncé la vidéo.

Just watched the ‘Bama Alpha Phi video and now i’d like to bleach my eyeballs with whatever they used for their hair. As a mom I’m horrified

Publicité

«Je viens de regarder la vidéo et maintenant j'aimerais rincer mes yeux avec les produits qu'elles ont utilisé dans leurs cheveux. En tant que mère, je suis horrifiée.»

Check out how diverse Alabama’s Alpha Phi is. They have everything from blondes to one brunette. #whitegirlsmatter http://t.co/8s7zt8BVfR

«Regardez comme Alpha Phi est diversifié. Il y a de tout, plein de blondes et une brune.»

Depuis, la sororité a desactivité sa page Facebook, son compte Twitter, et rendu sa page Instagram privée. La vidéo a aussi été supprimée.

instagram.com

Un porte-parole de l'université a déclaré à BuzzFeed que la vidéo ne montrait pas le bon exemple.

«Cette vidéo ne reflète pas ce qu'attend l'université de ses organisations étudiantes, à savoir devenir des citoyens numériques responsables», explique Deborah Lane, vice-présidente des relations universitaires. «Il est important pour les organisations d'étudiants de se rappeler que ce qui est publié sur les médias réseaux fait une différence, aujourd'hui et demain, sur la façon dont ils sont perçus.»

Alpha Phi n'a pas encore répondu à nos autres sollicitations.

Stephanie McNeal is a social news editor for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Stephanie McNeal at stephanie.mcneal@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.