back to top

17 femmes et filles géniales dont vous n'avez peut-être pas entendu parler en 2017

Elles ont fait des choses importantes ou impressionantes, ce serait dommage de les louper !

Publié le

1. Catherine V. Harry, 23 ans, qui utilise les réseaux sociaux pour dénoncer les préjugés sexistes au Cambodge.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Harry a créé une série de blogs et de vlogs populaires au Cambodge traitant de la santé des femmes, du harcèlement en ligne, de la santé sexuelle et des critères de beauté. Beaucoup de ces sujets sont encore tabous dans le pays.

«Personne n'avait fait quelque chose comme ça au Cambodge ou en khmer», explique-t-elle à BuzzFeed News. «Les gens voient ma réaction et ça leur fait peur. Ce n'est pas très agréable de subir tout ce harcèlement et toute cette négativité.»

Elle a beaucoup de jeunes fans, et l'une de ses vidéos sur la virginité féminine a fait plus de 2 millions de vues. Elle espère un jour lancer sa propre fondation.

2. Mikayla Holmgren, la première femme atteinte de trisomie 21 à participer à un concours de Miss USA.

La jeune femme de 22 ans originaire de la ville de Stillwater, dans le Minnesota, a remporté deux prix au concours Miss Minnesota USA de 2017 : le Spirit of Miss USA Award et le Director's Award.«J'étais très surprise, j'étais en larmes», avait-elle déclaré à BuzzFeed News à l'époque. «Je suis passée d'un concours de beauté pour femmes handicapées à la plus grande élection de Miss du monde. C'est dingue.»Mikayla Holmgren a été incitée à participer au concours après avoir remporté le Minnesota Miss Amazing, une élection de Miss pour femmes handicapées, en 2015. Elle est actuellement étudiante au programme de développement et d'apprentissage inclusif de l'université Bethel et espère obtenir son diplôme l'année prochaine.Holmgren, qui est aussi danseuse, a déclaré qu'elle espère prouver au monde que les femmes atteintes de trisomie 21 ont un rôle à jouer dans la vie artistique et qu'elle peut «ouvrir la voie».«J'aimerais faire du mannequinat et plus de danse», ajoute-t-elle.
Facebook, Miss Minnesota

La jeune femme de 22 ans originaire de la ville de Stillwater, dans le Minnesota, a remporté deux prix au concours Miss Minnesota USA de 2017 : le Spirit of Miss USA Award et le Director's Award.

«J'étais très surprise, j'étais en larmes», avait-elle déclaré à BuzzFeed News à l'époque. «Je suis passée d'un concours de beauté pour femmes handicapées à la plus grande élection de Miss du monde. C'est dingue.»

Mikayla Holmgren a été incitée à participer au concours après avoir remporté le Minnesota Miss Amazing, une élection de Miss pour femmes handicapées, en 2015. Elle est actuellement étudiante au programme de développement et d'apprentissage inclusif de l'université Bethel et espère obtenir son diplôme l'année prochaine.

Holmgren, qui est aussi danseuse, a déclaré qu'elle espère prouver au monde que les femmes atteintes de trisomie 21 ont un rôle à jouer dans la vie artistique et qu'elle peut «ouvrir la voie».

«J'aimerais faire du mannequinat et plus de danse», ajoute-t-elle.

3. Danica Roem, la première personne ouvertement transgenre à avoir été élue au Parlement d'un État américain :

Danica Roem, 32 ans, a battu Bob Marshall, le représentant en fonction à la Chambre des représentants de Virginie, connu pour ses positions homophobes.Elle a gagné l'élection avec 54 % des voix. Pendant la période électorale, son adversaire l'avait à plusieurs reprise mégenrée dans des interviews, disant qu'elle était un «homme» qui «va à l'encontre des lois de la nature». La candidate avait à l'époque balayé les attaques en répondant en octobre : «Je gère. Je suis une grande fille, je peux prendre soin de moi-même.»
Doug Stroud / Via Courtesy Danica Roem

Danica Roem, 32 ans, a battu Bob Marshall, le représentant en fonction à la Chambre des représentants de Virginie, connu pour ses positions homophobes.

Elle a gagné l'élection avec 54 % des voix. Pendant la période électorale, son adversaire l'avait à plusieurs reprise mégenrée dans des interviews, disant qu'elle était un «homme» qui «va à l'encontre des lois de la nature».

La candidate avait à l'époque balayé les attaques en répondant en octobre : «Je gère. Je suis une grande fille, je peux prendre soin de moi-même.»

4. Judy Schultz, dont la photographie avait inspiré à Chelsea Manning son nom sur Twitter «@xychelsea».

the picture that inspired my twitter handle 🌈😍😎✊🖐️ https://t.co/8luPChWCEd

La jeune femme, qui vit en région parisienne, a expliqué à BuzzFeed France News que la photo avait été prise lors de sa première Existrans — une manifestation pour les droits des personnes trans et intersexes — en 2005.

5. Zahra Nouri, l'entraîneuse de l'équipe nationale iranienne de rugby féminin, qui donne des conseils à ses joueuses son bébé dans les bras.

Iranian mother holding her newborn in her arms coaches her rugby team Tehran's Stars

Zahra Nouri travaille également avec Setaregan ("Star") RFC, une équipe basée à Téhéran.

6. Hailey Jones, une petite fille de 7 ans avec une main imprimée en 3D, va probablement donner le coup d'envoi d'un match dans chaque terrain de baseball des équipes de la Major League.

Instagram: @haileys_hand

En septembre, le Bleacher Report racontait l'histoire de Hailey Jones, une petite fille de 7 ans, fan de baseball, dont le rêve était de lancer la première balle dans chaque stade de la Major League de baseball aux États-Unis.

Pour le moment, Hailey a fait ce premier lancer sur trois terrains, notamment celui du quatrième match du Championnat du monde de 2017. Il ne lui en reste plus que 27 mais beaucoup d'équipes l'ont contacté pour faire en sorte que son rêve se réalise !

7. Céline Dumerc, la joueuse de basket française qui détient le record du plus grand nombre de sélections en équipe de France.

8. Rebeca Sinohara, une étudiante ingénieure qui a ajouté sa propre touche sur ses photos de mariage.

Sinohara avait déclaré à BuzzFeed News en mai qu'elle avait surtout des amis masculins, car elle est l'une des rares jeunes femmes dans son école d'ingénieurs.Plutôt que ne pas faire de photos pour montrer sa préparation au mariage, elle décidé de faire les choses à sa manière.«Si la mariée n'a pas de copine, alors il faut appeler ses potes à la rescousse. C'est ce qui arrive à une fille en génie informatique», avait-elle-écrit sur Facebook.
Facebook: abrantesrebeca

Sinohara avait déclaré à BuzzFeed News en mai qu'elle avait surtout des amis masculins, car elle est l'une des rares jeunes femmes dans son école d'ingénieurs.

Plutôt que ne pas faire de photos pour montrer sa préparation au mariage, elle décidé de faire les choses à sa manière.

«Si la mariée n'a pas de copine, alors il faut appeler ses potes à la rescousse. C'est ce qui arrive à une fille en génie informatique», avait-elle-écrit sur Facebook.

9. Yuka Ogata, une politique japonaise qui a déclenché un grand débat dans son pays en amenant son fils au travail.

Membre de l'assemblée de Kumamoto Muni, elle a reçu l'ordre de quitter la salle et d'y revenir sans son fils de sept mois en raison de la règle qui interdit aux non-membres du personnel d'assister aux réunions.Yuka Ogata avait déjà insisté pour amener son enfant, et on lui avait demandé «d'embaucher une baby-sitter». Elle a recueilli plein de soutiens dans son pays et sur internet.«Je voulais que l'assemblée municipale dsoit un lieu qui offre de bonnes conditions aux mères pour bien faire leur travail», a-t-elle déclaré à la presse au Japon.

Membre de l'assemblée de Kumamoto Muni, elle a reçu l'ordre de quitter la salle et d'y revenir sans son fils de sept mois en raison de la règle qui interdit aux non-membres du personnel d'assister aux réunions.

Yuka Ogata avait déjà insisté pour amener son enfant, et on lui avait demandé «d'embaucher une baby-sitter». Elle a recueilli plein de soutiens dans son pays et sur internet.

«Je voulais que l'assemblée municipale dsoit un lieu qui offre de bonnes conditions aux mères pour bien faire leur travail», a-t-elle déclaré à la presse au Japon.

10. Ilhan Omar, qui est officiellement devenue cette année la première législatrice d'origine somalienne de l'histoire des États-Unis.

Omar a fui la Somalie avec sa famille, pour s'installer aux États-Unis à l'âge de 12 ans. En dehors de son travail en tant que membre de la Chambre des représentants du Minnesota, Omar est également directrice des initiatives politiques de Women Organizing Women et mère de trois enfants.

Omar a fui la Somalie avec sa famille, pour s'installer aux États-Unis à l'âge de 12 ans.

En dehors de son travail en tant que membre de la Chambre des représentants du Minnesota, Omar est également directrice des initiatives politiques de Women Organizing Women et mère de trois enfants.

11. Savannah Kestor, une jeune fille de 13 ans qui a fait son coming out à la congrégation mormone dont elle fait partie.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

«Je n'ai pas à être remise en cause, a déclaré Savannah à son église, selon le New York Times. Je n'ai pas choisi d'être comme ça, et ce n'est pas une mode.»

Le micro de Savannah a été coupé avant qu'elle ne puisse terminer son discours.

«Je pense qu'on m'a coupé parce qu'on ne voulait pas de mon message, a déclaré Savannah au journal. Je ne veux pas être méchante, je ne disais que la vérité, mais j'avais l'impression qu'on avait peur de moi et de ce que je disais.»

12. Feminista Jones a incité les femmes à accepter les compliments que leurs faisaient les hommes.

Sur Twitter, Feminista Jones a encouragé en mai beaucoup d'autres femmes à assumer leurs qualités. «Ce n'est rien de nouveau, mais j'ai déjà remarqué que si [un homme] me fait un compliment et que je lui réponds "C'est vrai", il est contrarié, avait-elle expliqué à BuzzFeed News. C'est l'idée qu'il vous fait un compliment, et que vous n'êtes pas sensée être consciente de l'objet du compliment.»
Feminista Jones

Sur Twitter, Feminista Jones a encouragé en mai beaucoup d'autres femmes à assumer leurs qualités.

«Ce n'est rien de nouveau, mais j'ai déjà remarqué que si [un homme] me fait un compliment et que je lui réponds "C'est vrai", il est contrarié, avait-elle expliqué à BuzzFeed News. C'est l'idée qu'il vous fait un compliment, et que vous n'êtes pas sensée être consciente de l'objet du compliment.»

13. Cette petite fille qui a fait elle-même sa pancarte pour la marche des femmes.

La photo de Jenny Sowry de sa fille de un an et demi est devenue virale après qu'elle l'a posté sur Facebook.Elle a raconté à BuzzFeed News que sa fille avait fait la pancarte toute seule pendant qu'elle, son mari et leur fils faisaient leurs propres pancartes pour la manifestation.«Elle nous regardait faire nos pancartes et elle avait attrapé les marqueurs et fait la sienne», a déclaré sa mère.
Jenny Sowry

La photo de Jenny Sowry de sa fille de un an et demi est devenue virale après qu'elle l'a posté sur Facebook.

Elle a raconté à BuzzFeed News que sa fille avait fait la pancarte toute seule pendant qu'elle, son mari et leur fils faisaient leurs propres pancartes pour la manifestation.

«Elle nous regardait faire nos pancartes et elle avait attrapé les marqueurs et fait la sienne», a déclaré sa mère.

14. Maïmouna Doucouré qui a fait un émouvant discours sur la place des personnes noires en France en recevant un César pour son court-métrage Maman(s).

Vous pouvez réécouter le discours dans son intégralité ici.
Canal +

Vous pouvez réécouter le discours dans son intégralité ici.

15. Larissa Waters, une législatrice australienne qui a fait la une en allaitant son bébé au Sénat australien.

Larissa Waters a déclaré à BuzzFeed News qu'elle nourrissait sa fille Alia âgée de 11 semaines alors qu'elle devait se rendre à la chambre alors que ce n'était pas prévu.«Elle tétait toujours, j'ai donc dû l'ôter du sein, y aller en courant, [et] la laisser poursuivre une fois arrivée à la chambre», a-t-elle expliqué.Elle dit que la réaction à l'instant lui a laissée «une impression mitigée».«Le fait que ce soit sans précédent qu'une jeune femme [...] puisse allaiter au Parlement, montre à quel point nous devons œuvrer pour que celui-ci ressemble à notre communauté, a-t-elle déclaré. Ça fait 116 ans que nous attendons, et c'est tragique que cela ait pris autant de temps.»
Mick Tsikas / AAPIMAGE

Larissa Waters a déclaré à BuzzFeed News qu'elle nourrissait sa fille Alia âgée de 11 semaines alors qu'elle devait se rendre à la chambre alors que ce n'était pas prévu.

«Elle tétait toujours, j'ai donc dû l'ôter du sein, y aller en courant, [et] la laisser poursuivre une fois arrivée à la chambre», a-t-elle expliqué.

Elle dit que la réaction à l'instant lui a laissée «une impression mitigée».

«Le fait que ce soit sans précédent qu'une jeune femme [...] puisse allaiter au Parlement, montre à quel point nous devons œuvrer pour que celui-ci ressemble à notre communauté, a-t-elle déclaré. Ça fait 116 ans que nous attendons, et c'est tragique que cela ait pris autant de temps.»

16. Ash Soto, qui a transformé son corps en œuvre d'art après avoir été victime de harcèlement pendant des années en raison d'une maladie de la peau.

Instagram: @radiantbambi

Soto, qui est atteinte d'une maladie de peau, le vitiligo, utilise son compte Instagram comme plate-forme de diffusions de messages d'amour-propre et d'acceptation de soi.

«Il m'a fallu beaucoup de temps pour me montrer telle que j'étais. J'ai décidé de poster des photos lorsque j'ai senti que j'étais assez forte et prête mentalement à gérer la réaction des gens», a-t-elle déclaré à A Plus.

17. La blogueuse française Maman, rodarde ! qui a créé des dépliants à l'usage des enfants pour lutter contre les stéréotypes de genre.

Maman, rodarde !

Ce post a été traduit et adapté de l'anglais.