go to content

Valises de Takieddine: on décrypte la réponse de Sarkozy au débat

Les candidats parlaient tranquillement d'Emmanuel Macron quand tout d'un coup...

posté le

La posera, la posera pas? Tout le monde se demandait si un journaliste allait profiter du débat pour demander à Nicolas Sarkozy de réagir aux accusations portées à son encontre par Ziad Takieddine. David Pujadas a mis fin au suspense à la 18e minute.

Sarkozy qui répond à Pujadas "Vous n'avez pas honte?" après une question sur #Takieddine. Pour l'instant, le moment… https://t.co/sUupbY25ZR

Depuis des mois, Mediapart et Le Monde sortent des éléments de plus en plus étayés portant sur le financement présumé illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. S’il n’y a toujours aucune preuve tangible du financement de cette campagne par le réseau de l’ex-dictateur Mouammar Kadhafi, les indices et témoignages qui accablent le clan Sarkozy s'accumulent. Mardi, Mediapart lâche une nouvelle bombe: Ziad Takieddine explique avoir remis trois valises remplies d'argent liquide au ministère de l'Intérieur entre 2006 et 2007.

Nicolas Sarkozy a donc choisi d'instaurer un rapport de force agressif avec le journaliste (sans doute dans l'espoir de geler d'autres initiatives de ce genre) et de ne pas répondre sur le fond de l'affaire, comme beaucoup l'ont noté:

Sarkozy ou l'art de s'indigner sur la forme pour ne pas répondre sur le fond #PrimaireLeDebat #Libye

Mais il reste intéressant d'analyser la réponse du candidat:

1. «Un homme qui a fait de la prison»

Ziad Takieddine a en effet été en prison à deux reprises. De mai à septembre 2013, il a été incarcéré pour avoir cherché à se procurer un passeport diplomatique de la République dominicaine. Il a été à nouveau placé en détention provisoire en décembre 2013 pour ne pas avoir respecté le contrôle judiciaire auquel il était soumis en raison de sa mise en examen dans le cadre de l'enquête sur le volet financier de l'affaire de Karachi. Voilà qui a inspiré ce tweet de Fabrice Arfi (il s'en est ensuite expliqué dans ce post de blog), massivement partagé pendant le débat:

Pour mémoire, si Takieddine a fait de la détention provisoire c'est pour avoir porté les valises du clan Balladur, dont Sarkozy fut...

«La détention provisoire de Takieddine est directement liée à sa mise en examen dans l'affaire Karachi. C'est parce qu'il a violé les termes de son contrôle judiciaire qu'il a été en prison», précise à BuzzFeed News le journaliste de Mediapart.

2. «Condamné à d'innombrables reprises pour diffamation»

Nicolas Sarkozy n'a pas tort mais il s'emballe un peu. Ziad Takieddine a bien été condamné pour diffamation mais «seulement» deux fois. Le 18 septembre 2014, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine a été condamné à 1500 euros d'amende pour avoir accusé l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant d’avoir touché de l’argent en marge de la libération des infirmières bulgares. Deux ans plus tard, il a été condamné pour avoir accusé le même Claude Guéant d'avoir récupéré des valises d'argent libyen à Genève pour le financement de la campagne 2007.

3. «Un homme qui est un menteur»

Comme nous l'avons rappelé à l'occasion des dernières révélations de Mediapart, les déclarations de Ziad Takieddine sont parfois fluctuantes et il faut les prendre avec des pincettes. Mais pour Fabrice Arfi, ça n'enlève aucune force à son témoignage.

«Évidemment que Takieddine a déjà menti. On ne peut pas raconter la corruption avec des oies blanches. Évidemment qu'il a dit des choses inexactes par le passé. Il est passé aux aveux, il s'est auto-incriminé après avoir nié les faits donc il a menti. C'était pareil dans le dossier Karachi.»

En tout cas, il y a une condamnation dont Nicolas Sarkozy s'est bien gardé de parler jeudi soir, alors qu'elle porte sur des faits bien plus graves que ces affaires de diffamation. Ziad Takieddine a été condamné en mai 2016 à une amende douanière de 375.000 euros pour avoir transporté en 2011 des valises contenant 1,5 million d'euros en liasses de billets neufs de la Libye vers Paris. L'enquête n'avait permis de déterminer ni l'origine ni la destination de cet argent.

David Pujadas aurait pu lui en parler mais il n'a pas jugé bon de relancer le candidat Sarkozy comme l'aurait probablement fait un journaliste anglo-saxon à sa place, ce que beaucoup d'internautes ont regretté:

Un rêve : Pujadas qui dirait:"Excusez-moi de revenir en arrière M.Sarkozy, mais alors, les valises de thunes, vous les avez reçues ou non ?"

.@fabricearfi elle est où la relance ?


Stéphane Jourdain est en charge de BuzzFeed News en France et travaille depuis Paris

Contact StephaneJourdain at Stephane.Jourdain@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.