back to top

Ces photos formidables de femmes musclées combattent les clichés féminins

«Être forte, c'est sexy.»

Publié le

Le numéro d'Elle India du mois de mai montre des femmes musclées qui ont sculpté leur corps et qui se sont débarrassées de tous les stéréotypes féminins.

Elle India

Bani J, 28 ans, actrice

«Mon apparence me plaît, ça ne sert donc à rien de me dire d'arrêter. Le corps peut accomplir énormément de choses à partir du moment où on fait taire ses doutes et où on se concentre.»
Taras Taraporvala/Elle India

«Mon apparence me plaît, ça ne sert donc à rien de me dire d'arrêter. Le corps peut accomplir énormément de choses à partir du moment où on fait taire ses doutes et où on se concentre.»

Nilparna Sen, 23 ans, professeure et directrice de salle de sport

«Je ne pense pas que tout le monde puisse être aussi dynamique que moi. Je dois à mon corps d'être la meilleure version de moi-même.»
Taras Taraporvala/Elle India

«Je ne pense pas que tout le monde puisse être aussi dynamique que moi. Je dois à mon corps d'être la meilleure version de moi-même.»

Ayesha Billimoria, 29 ans, athlète et coach de fitness

«Désormais, le fitness ça revient à courir des marathons et à avoir bonne mine. Mais il faut pouvoir s'étirer, sauter et courir pour être en forme.»
Taras Taraporvala/Elle India

«Désormais, le fitness ça revient à courir des marathons et à avoir bonne mine. Mais il faut pouvoir s'étirer, sauter et courir pour être en forme.»

Natasha Noel, 23 ans, professeure de yoga

«J'ai des courbes, des seins et des hanches, et je suis toujours une femme —une femme très vigoureuse tout simplement.»
Taras Taraporvala/Elle India

«J'ai des courbes, des seins et des hanches, et je suis toujours une femme —une femme très vigoureuse tout simplement.»

Shweta Sakharkar, 25 ans, bodybuildeuse en maillot de bain

«J'ai appris à édifier une barrière mentale qui me protège contre les messages flippants sur Facebook et les défis au bras de fer qu'on me lance.»
Taras Taraporvala/Elle India

«J'ai appris à édifier une barrière mentale qui me protège contre les messages flippants sur Facebook et les défis au bras de fer qu'on me lance.»

Navreet Josan, 30 ans, maquilleuse

«Je suis très fière de mon corps. L'allure que j'ai durant une compétition —mes cheveux, mes muscles— tout me paraît glamour.»
Taras Taraporvala/Elle India

«Je suis très fière de mon corps. L'allure que j'ai durant une compétition —mes cheveux, mes muscles— tout me paraît glamour.»

Rashi Chowdhary, 31 ans, diététicienne

«Mon mari m'a dit un jour que mes épaules avaient l'air masculines, mais quand on s'entraîne comme je le fais, on apprend à être fière de soi-même.»
Taras Taraporvala/Elle India

«Mon mari m'a dit un jour que mes épaules avaient l'air masculines, mais quand on s'entraîne comme je le fais, on apprend à être fière de soi-même.»

Lisez-en davantage sur elles, dans Elle ici.

La semaine du corps est une semaine dédiée à l'exploration et à la célébration de nos relations compliquées avec nos corps. Retrouvez plus d'articles sur notre rapport au corps ici.

BuzzFeed