back to top

30 choses que les sexperts veulent que vous sachiez à propos de la sodomie

Donc… en gros tout.

Publié le

Nous sommes prêts à parier que votre éducation sexuelle n'a jamais abordé le sexe anal.

Paramount Pictures / Via rebloggy.com

Ce qui ressemble à une occasion manquée dans un programme éducatif basé sur l'abstinence, pour être honnête.

Le sexe anal est un type de relation sexuelle que les gens explorent depuis toujours, mais les conseils expliquant comment le pratiquer et y prendre du plaisir manquent souvent, notamment par rapport au sexe vaginal et oral. BuzzFeed a interrogé des éducateurs-trices et des sexologues pour obtenir l'éducation sexuelle anale complète qui manquait dans votre vie. Les voici:

Logan Levkoff, docteure, éducatrice sexuelle et auteure de Third Base Ain't What It Used To Be

Charlie Glickman, docteur, éducateur sexuel et auteur de The Ultimate Guide to Prostate Pleasure

Emily Morse, docteure, sexologue et animatrice de l'émission de radio et du podcast Sex with Emily

Kat Van Kirk, docteure, sexologue et auteure de The Married Sex Solution

1. Tout d'abord, tout le monde peut aimer le sexe anal. Ce n'est pas une pratique destinée à une sexualité précise ou à une identité sexuelle.

Lolostock / Getty Images

«Les gens partent du principe que le sexe anal, ce n'est que pour les homosexuels, ou que seuls les hommes aiment ça, ou qu'avoir des relations anales est bizarre, honteux, et mal parce que les fesses sont censées être seulement une voie de "sortie", explique Kat Van Kirk à BuzzFeed. Mais ce n'est pas vrai du tout. N'importe qui peut vouloir expérimenter et y prendre du plaisir. En réalité, le sexe anal est la forme principale de sexe dans certains pays où la contraception n'est pas disponible.»

Donc ne vous moquez absolument pas de vous-même, de vos partenaires, ou d'autres personnes qui veulent essayer le sexe anal ou qui y prennent du plaisir. «Il y a en réalité très peu de matière fécale dans cette partie du rectum et le nettoyage est similaire à celui du sexe vaginal, explique-t-elle. Le problème, c'est que beaucoup de personnes ont de mauvaises expériences quand elles ont essayé des jeux anaux, parce qu'elles ne savent pas ce qu'elles font, alors ça les rebute. Beaucoup de personnes seraient surprises du plaisir qu'elle y prendrait si seulement elles le faisaient correctement.»

Cette partie de vos fesses possède beaucoup de terminaisons nerveuses, ajoute Kat Van Kirk, raison pour laquelle ça peut être agréable pour tout le monde, peu importe la présence ou non d'une prostate —ce dont nous parlerons plus tard.

2. Ne laissez pas votre première fois se produire quand vous êtes saoul-e ou de manière imprévue. Il doit y avoir un consentement explicite.

giphy.com / Via Instagram: @plannedparenthood

«Parce que c'est un sujet gênant, beaucoup de personnes le font pour la première fois sous l'influence de l'alcool, ou sans que ça soit prévu quand ça rentre ~par accident~, continue Kat Van Kirk. Si vous prenez part à du sexe anal, ça devrait être discuté et les deux partenaires devraient être sur la même longueur d'onde concernant leur envie d'essayer.»

ADVERTISEMENT

3. Le lubrifiant est votre meilleur ami. Choisissez-en un à la texture épaisse. Optez pour un qui sera plus épais et durera plus longtemps.

popkey.co

«L'anus ne fournit pas son propre lubrifiant comme le vagin, précise Van Kirk. Alors il vous faut un très bon lubrifiant à portée de mains ou la pénétration ne va pas bien se passer et ça sera douloureux.»

Elle conseille d'essayer un lubrifiant à base de silicone ou un lubrifiant à base d'eau plus épais qui dureront plus longtemps et qui ne se sécheront pas. Et gardez vos distance avec les lubrifiants à base d'huile si vous utilisez des préservatifs, puisqu'ils peuvent détériorer le latex et les rendre moins efficaces.

4. Le porno est un endroit plutôt horrible pour en apprendre davantage sur le sexe anal.

Ben Henry / Via buzzfeed.com

«La pornographie c'est comme regarder une émission de cuisine où le cuisinier coupe des oignons à la perfection sur le plan de travail, sans pelure d'oignon par terre, avec une planche à découper nickel, et où personne ne pleure, explique Charlie Glickman.

Dans le porno vous ne voyez pas les préliminaires anaux, vous ne voyez pas l'utilisation du lubrifiant, vous ne les voyez pas parler pour savoir s'ils sont tous les deux consentants pour essayer, et c'est juste irréaliste.»

«Vous pouvez vous en servir pour vous exciter, mais ne vous en servez pas pour apprendre, ajoute Emily Morse. C'est impossible que les positions, la vitesse, et la profondeur de la pénétration qu'ils pratiquent soient agréables. Pour être honnête, j'ai mal rien qu'en les regardant.»

5. Peu importe votre situation, il faudra probablement utiliser un préservatif.

instagram.com / Via Instagram: @plannedparenthood

Les préservatifs sont très efficaces pour empêcher la propagation des MST et du VIH, donc ils sont extrêmement importants dans ce cas. Et même si vous et votre partenaire êtes mutuellement monogames, et que vous vous êtes fait tester récemment, c'est mieux si la personne qui s'apprête à pénétrer l'autre utilise un préservatif.

Logan Levkoff explique à BuzzFeed: «Porter un préservatif minimise le nettoyage et la propagation de bactéries à d'autres surfaces, réduit le risque de propagation ou de contraction d'une MST, réduit le risque de problèmes de prostate chez les hommes dus aux bactéries qui peuvent se loger dans l'urètre, et peut éviter une grossesse non désirée.»

Ouais, vous avez bien lu, une grossesse. Afin de tomber enceinte, le sperme doit atteindre le vagin (et puis le col de l'utérus et l'utérus, etc.), et ça peut être possible (bien qu'improbable) en fonction de la position dans laquelle vous êtes, explique-t-elle. Alors éjaculer dans les fesses de quelqu'un n'est probablement pas la meilleure idée si vous n'utilisez pas aussi un autre moyen de contraception.

6. Vous voudrez peut-être aussi utiliser un préservatif sur vos sextoys ou vos doigts.

instagram.com / Via Instagram: @plannedparenthood

«C'est mieux d'utiliser un préservatif, qu'il soit sur un corps humain ou sur un gode ceinture ou un autre objet, précise Logan Levkoff. Certaines personnes possèdent plus d'un partenaire, et parfois ils utilisent le même sextoy avec différentes personnes. Alors il ne faut pas prendre de risque, et évidemment vous assurer que vos jouets sont propres eux aussi. Tout le monde ne se fait pas tester et il vaut mieux être prudent-e.»

Et si vous vous servez de vos mains pour des jeux anaux, envisagez d'utiliser un préservatif ou un gant pour ça, aussi.

7. Et vous pouvez envisager d'utiliser des draps foncés ou de mettre une serviette avant de commencer.

Old Spice / Via reddit.com

Comme ça, si du lubrifiant ou des fluides corporels coulent, vous pouvez facilement les mettre au lavage et ne pas vous inquiéter pour nettoyer la zone, explique Charlie Glickman.

Il dit aussi de ne pas poser les gants ou les préservatifs après avoir fini de les utiliser. Au lieu de ça, jetez-les immédiatement et lavez-vous les mains quand vous avez fini.

ADVERTISEMENT

8. N'utilisez pas de crèmes anesthésiques.

jackflacco.com

«N'utilisez pas de crèmes anesthésiques, prévient Charlie Glickman. C'est comme si vous receviez une anesthésie locale chez le dentiste et que vous vous rendiez compte en mangeant que vous ne sentez plus votre visage. Des gens se sont gravement blessés parce qu'ils ne pouvaient pas sentir ce qu'il se passait derrière.»

9. Commencez par des préliminaires et habituez le/la receveur-se avec vos mains avant toute autre sorte de pénétration.

imgur.com

«La plupart des gens ont besoin de préliminaires avant que la pénétration vaginale ne soit agréable, et c'est pareil pour la pénétration anale», dit Charlie Glickman.

«Chatouillez autour de l'extérieur du rectum pendant que vous pratiquez du sexe oral avec votre partenaire, parce que plus vous pouvez vous livrer à une stimulation anale de manière érotique, plus vous pourrez apporter du plaisir à cette partie de votre corps au fil du temps, explique-t-il. Ça sera plus facile pour le/la receveur-se de se détendre et de prendre du plaisir.»

Il conseille d'utiliser vos doigts pour faire des cercles lents et profonds autour de l'ouverture des fesses, comme si vous faisiez un massage du cou. Vous pouvez aussi utiliser un vibromasseur autour de cette zone si ça vous fait du bien (ne le mettez simplement pas dans les fesses).

10. Le/la receveur-se devrait toujours être la personne qui contrôle.

Sony Pictures / Via reddit.com

«Le/la receveur-se va vouloir contrôler la vitesse, la profondeur de la pénétration, et le positionnement afin que l'expérience soit aussi agréable que possible, et sans risque de blessure, insiste Kat Van Kirk. Si le/la receveur-se est à l'aise et prend du plaisir, alors ça ne fera qu'améliorer l'expérience pour les deux personnes impliquées.»

Pour éviter de donner des instructions chaotiques en pleine action, mieux vaut une conversation tranquille avant de commencer afin de se mettre d'accord, dit-elle.

11. Commencez par des positions qui rendent la pénétration anale plus facile et plus agréable.

youtube.com / Via giphy.com

Charlie Glickman conseille de commencer avec votre visage tourné vers le matelas et de vous mettre sur vos coudes et vos genoux, plutôt que sur vos mains et vos genoux, parce qu'il faut que vos hanches soient plus hautes que vos épaules, pour que la personne qui pratique la pénétration ait un accès plus facile. Il conseille aussi d'essayer la position dans laquelle le/la receveur-se est debout et penché-e sur le lit, ou celle où le/la receveur-se chevauche l'autre afin de pouvoir contrôler la profondeur et la vitesse.

«Si vous décidez d'essayer une position sur votre dos, mettez un petit coussin ou une serviette pliée sous vos hanches, parce que ça soulèvera vos hanches donc l'accès sera plus facile et ça aplatira votre colonne vertébrale, ce qui sera plus agréable», continue Charlie Glickman.

12. Si vous êtes receveur-se, essayez de vous masturber pendant la pénétration pour vous détendre et rendre l'expérience plus plaisante.

New Line Cinema / Via imgur.com

«La question n'est pas que les femmes ne peuvent pas apprécier le sexe anal, précise Kat Van Kirk. Mais c'est une bonne idée de stimuler le clitoris ou de se branler en même temps que vous vous faites pénétrer parce que ça embrouillera les récepteurs de douleur et de plaisir de votre système nerveux, vous aidant à vous concentrer sur le plaisir, une sensation familière, qui vous aidera à vous détendre et à plus apprécier l'expérience dans son ensemble.»

ADVERTISEMENT

13. Utiliser des sextoys peut rendre le sexe anal amusant, aussi. Assurez-vous juste qu'ils sont faits tout particulièrement pour aller dans vos fesses.

Comedy Central / Via newnownext.com

«Les sextoys rendent le sexe anal beaucoup plus facile, explique Charlie Glickman. Ils vous offrent plus d'options, ce qui veut dire plus de façons de profiter de l'expérience.»

Il conseille de commencer avec un jouet fait dans un matériau facile à nettoyer comme le silicone (qui est non poreux et hypoallergique), plutôt fin, et lisse avec aucun bord rugueux ou bosse. Il devrait aussi avoir une base évasée afin que le jouet ne glisse pas en entier à l'intérieur et ne se perde pas dans vos fesses (ce pour quoi les gens vont en fait aux urgences tout le temps.)

14. Et il n'y a pas de raison pour que vous ne puissiez pas expérimenter avec le sexe anal tout seul.

reddit.com

«Comprendre ce qui vous excite avant de vous livrer à du sexe anal ne va qu'aider à améliorer votre expérience, dit Emily Morse. Commencez par avoir un orgasme pour vous sentir bien, et puis regardez dans un miroir, lubrifiez un doigt, et testez la zone. Ça vous aidera à avoir une perception du type de pression et de vitesse que vous aimez.»

15. Oui, vous pouvez vraiment déchirer et vous blesser, alors allez-y doucement et ne forcez pas la pénétration.

funnyjunk.com

«Le tissu autour de vos fesses est très sensible, explique Emily Morse, c'est donc important d'aller lentement afin de ne pas vous retrouver avec des irritations ou des déchirures.»

«Il y a tellement de terminaisons nerveuses à l'entrée de l'anus que ça peut être très agréable de rester simplement à cet endroit, continue-t-elle. Vous n'êtes pas obligé-e d'aller jusqu'au bout la première fois, en fait je recommanderais de ne pas aller jusqu'au bout la première fois.»

Vous pouvez même commencer par un petit doigt et augmenter graduellement. «Ne précipitez pas la pénétration anale, insiste-t-elle. Allez-y étape par étape, jusqu'à ce que ça commence à être plus agréable. Nous emmagasinons tellement de tensions dans nos fesses, qu'il faut les détendre de n'importe quelle façon possible.»

16. Il EST physiquement possible pour une femme cisgenre d'atteindre l'orgasme grâce à une pénétration anale.

Sony Pictures / Via popkey.co

Eh oui, vous pouvez atteindre des orgasmes anaux grâce à la stimulation du point G à travers les fesses, dit Kat Van Kirk. Cela dit, il n'y a rien de grave si vous n'atteignez pas l'orgasme de cette façon.

«C'est généralement une question de hasard, parce que le point G anatomiquement, en fonction de la femme, pourrait être plus présent le long de cette paroi et chez d'autres ne pas l'être, ajoute-t-elle.

Dans la plupart des cas les gens sont nerveux, se crispent, et ne profitent pas du plaisir, alors ils n'arrivent pas à atteindre l'orgasme, même s'ils font partie des chanceux.»

17. Et les hommes cisgenres peuvent atteindre l'orgasme grâce à la stimulation de la prostate.

Warner Bros. / Via photobucket.com

«La prostate est très similaire au point G, dit Charlie Glickman, et la raison pour laquelle les hommes aiment qu'on joue avec leur prostate est que, chaque fois qu'on la touche, ils ont la sensation d'un début d'orgasme. Mais au lieu que ce sentiment ne dure qu'une seconde, il dure aussi longtemps qu'on la touche.»

«La prostate est à environ 7,5 ou 10cm à l'intérieur du rectum et fait environ 2,5cm de diamètre, explique-t-il. Un-e partenaire la trouve plus facilement après des préliminaires parce que quand la prostate est excitée, elle commence à produire un fluide qui la remplit comme un ballon plein d'eau.» Les femmes trans ont aussi une prostate, dit Charlie Glickman, mais si vous prenez des hormones, elle peut rétrécir et devenir moins sensible.

Quand vous la trouvez, Charlie Glickman conseille de la stimuler de la même manière que vous le feriez pour le point G. Alors prenez les techniques du point G comme le mouvement de va-et-vient, les petits cercles, les essuie-glaces, et le tapotement. Il dit de s'assurer que vous «caressez et pas que vous enfoncez», que vous n'utilisez pas votre ongle, et d'y aller de manière lente mais constante, en commençant par une pression légère.

ADVERTISEMENT

18. Synchroniser votre respiration avec la pénétration pourrait vraiment aider à rendre les choses plus agréables.

20th Century Fox / Via popkey.co

«Une respiration profonde réduit l'anxiété et elle permet aussi de détendre le muscle du sphincter, ce qui est la clé pour le sexe anal, dit Morse. À chaque fois que le/la receveur-se inspire, vous pouvez enfoncer un peu plus, et quand il/elle expire, vous pouvez vous retirer. Le/la receveur-se devrait toujours donner des indications et dire à son partenaire quand il/elle est prêt-e pour plus ou non.»

19. Il ne faut pas passer du sexe anal au sexe vaginal sans changer de préservatif et/ou vous laver correctement.

giphy.com

«Assurez-vous que vous ne passez pas de l'anus au vagin parce qu'il ne faut pas faire passer les bactéries entre les deux. C'est comme ça qu'on contracte des infections (comme une infection urinaire par exemple)», dit Logan Levkoff.

«Il faut aussi vous assurer de ne pas utiliser trop de lubrifiant, afin qu'il ne coule pas de vos fesses vers votre vagin —en fonction de la position dans laquelle vous êtes— ce qui répandrait aussi les bactéries.»

20. Avant d'avoir des rapports anaux, vous devriez peut-être éviter les aliments qui donnent envie de faire caca.

dreams-are-hidden-nightmares.tumblr.com

«Les gens doivent comprendre que le sexe est quelque chose de salissant et que les choses comme les fuites vont avoir lieu de temps en temps, prévient Emily Morse. Mais si vous avez une alimentation saine, un transit intestinal sain, et que vous êtes avec un-e partenaire avec qui vous vous sentez à l'aise, il n'y a pas de raison de vous inquiéter ou de piquer une crise.»

Elle conseille d'avoir une alimentation saine et de savoir comment votre corps réagit à certains aliments. Certaines personnes peuvent manger des haricots et n'avoir aucun problème. D'autres personnes mangeront un burrito et ce sera le pire moment pour avoir des rapports sexuels anaux. Écoutez votre corps.

Cela dit, il peut y avoir des traces de matière fécale dans le rectum à tout moment, dit Emily Morse, alors vous devriez vous occuper de ça si vous êtes intéressé-e par des jeux anaux.

21. Et vous pourriez de toute façon avoir envie de faire caca. En réalité, vous pourriez vraiment avoir besoin de faire caca.

FOX / Via reactiongifs.com

«Vous ne ferez sûrement pas caca pendant la sodomie, précise Logan Levkoff. Mais si vous avez la sensation d'avoir besoin d'aller aux toilettes, vous pouvez dire: "Attends quelque chose ne va pas", vous excuser, et aller aux toilettes.»

La sodomie n'est pas nécessairement une activité sexuelle rapide et où vous faites tout en une fois. Prenez votre temps, faites des pauses si vous en avez besoin, et n'ayez pas peur d'exprimer vos besoins.

22. Et sachez qu'il y a de fortes chances pour que vous fassiez des sons bizarres.

youtube.com / Via tenor.co

Peu importe le type de sexe auquel vous vous adonnez, les corps font des bruits: mieux vaut le savoir et essayer d'en rire, explique Logan Levkoff.

«La pénétration de quelque façon que ce soit va pousser l'air à travers le corps, et l'air fait des bruits rigolos quand il sort, dit-elle. Cela va arriver. Si tout le monde était constamment inquiet de péter, personne n'aurait plus jamais des relations intimes avec qui que ce soit. Il est difficile de rendre le sexe agréable si vous n'êtes pas dans le bon état d'esprit.»

ADVERTISEMENT

23. À ce propos, la préparation mentale est tout aussi importante (sinon plus) que la préparation physique.

Disney

«La vérité est que notre esprit a cette capacité incroyable de rendre les choses moins agréables, si ce sont des choses qui ne nous plaisent pas totalement, dit Logan Levkoff. Si nous sommes nerveux ou mal à l'aise, notre corps nous le montre: nos muscles se crispent, on commence à se contracter, on se sent anxieux, on est crispé, et ça veut dire qu'on est moins susceptible de prendre du plaisir.»

24. Vous pouvez tout à fait boire un verre avant de vous y mettre, mais n'y allez pas trop fort.

ABC / Via giphy.com

«Un verre de vin peut aider à calmer vos nerfs, mais les gens en abusent parfois, se saoulent vraiment, et puis tout ce dont ils se souviennent, c'est que le sexe est vraiment douloureux, raconte Emily Morse. C'est bien plus productif de faire quelque chose comme des techniques de respiration, des préliminaires, ou écouter une bonne playlist pour vous aider à vous détendre.»

25. C'est normal de vous sentir un peu maladroit-e lorsqu'on parle de sa vie intime. Essayez simplement d'aborder le sujet et de communiquer de manière honnête avec votre partenaire.

imgur.com

«Le malaise ne veut pas dire que vous n'êtes pas proche de votre partenaire ou dans une relation saine, c'est parce que nous avons appris depuis le plus jeune âge que le sexe est un sujet tabou, dit Logan Levkoff. Évoquer avec votre partenaire quelque chose que vous voulez essayer va être gênant, peu importe ce que c'est. Je pense que nous oublions qu'une partie de l'intimité sexuelle veut dire être vulnérable et être capable d'avoir ces conversations. C'est quelque chose d'humain. Ça fait partie de la maturité sexuelle.»

Alors allez-y et acceptez le malaise tout de suite, dit-elle. Dites quelque chose comme: «Écoute, il y a quelque chose que j'ai toujours voulu essayer. Je sais que je ne devrais pas me sentir gêné-e d'en parler, mais je le suis. Voilà...»

26. Prenez une douche et nettoyez votre bazar avant pour rendre l'expérience plus propre et sûre pour les deux parties.

Cartoon Network / Via pandawhale.com

Si vous n'avez pas le temps de prendre une douche, Emily Morse dit que vous pouvez simplement vous nettoyer avec des lingettes pour bébé (assurez-vous juste que les lingettes sont sans alcool.)

Et bien que certaines personnes préfèrent enlever les poils autour de l'anus (parce que certains disent que c'est plus sensible comme ça), faites attention.

27. Vous pouvez aussi faire un lavement au préalable si ça vous aide à vous sentir plus à l'aise.

MIC / Via giphy.com

«Si vous avez un intestin en bonne santé, et vous savez que vous êtes allé-e aux toilettes quelques heures auparavant, alors vous ne devriez pas vous inquiéter, dit Emily Morse. Mais si vous êtes plus à l'aise après avoir fait un lavement alors allez-y.»

Elle conseille d'acheter en pharmacie des bouteilles jetables en plastique, mais de vider le produit qui est dedans car vous n'avez pas vraiment besoin d'un laxatif chimique. Une fois que vous avez la bouteille, rincez-la plusieurs fois, remplissez-la avec de l'eau tiède (l'eau froide peut entraîner des crampes), et suivez les instructions expliquant comment s'en servir. Puis faites-le plusieurs fois avant de passer à l'acte.

Si vous ne voulez pas faire un lavement, mais que vous voulez nettoyer la zone, Morse suggère d'utiliser un savon doux, non irritant ou une lingette pour bébé. Vous pouvez doucement mettre le bout d'un doigt à l'intérieur si vous voulez vraiment nettoyer ~là-dedans~.

28. Et si vous avez l'intention d'utiliser vos doigts, assurez-vous que vous avez les ongles coupés et limés.

youtube.com / Via giphy.com

Des ongles propres et courts et des mains gantées sont idéals, dit Morse, parce que le tissu autour du rectum est vraiment délicat et peut facilement être blessé.

Vous ne voulez certainement pas que vos ongles causent des ravages.

29. Écoutez, si votre corps ne le sent pas, ne forcez rien.

pinterest.com

«Même certaines personnes qui sont très expérimentées avec la pénétration anale auront des jours où ils ne le sentent pas, rassure Charlie Glickman. Écoutez votre corps, parce que si vous êtes tendu-e, stressé-e, en colère, fatigué-e, ou simplement pas d'humeur, votre corps ne sera pas réceptif à la pénétration anale et le sexe ne sera pas agréable.»

Vous pourriez aussi vouloir gérer les attentes de votre partenaire à l'avance. «Vous pouvez dire: "Écoute, j'ai envie d'essayer ça avec toi, mais si je n'aime pas ça alors je veux qu'on soit d'accord sur le fait que ça ne se reproduira pas", ajoute Logan Levkoff. Il est important d'admettre ça au préalable. Si quelqu'un dit: "Écoute, si j'aime vraiment ça alors je vais vouloir le refaire", alors c'est un signe évident que ce n'est peut-être pas une relation dans laquelle vous voulez être.»

30. Un peu de nervosité est entièrement normal: assurez-vous juste que vous êtes vraiment prêt-e et que vous le faites parce que vous en avez envie.

Warner Bros. Pictures / Via tenor.co

Être nerveux-se est à prévoir, dit Logan Levkoff. Quelque chose va rentrer dans vos fesses! Mais si vous faites ça pour apaiser un-e partenaire ou vice versa, alors ça ne va pas être agréable ni se passer si bien que ça.

Faites-le parce que vous voulez le faire. Et arrêtez si vous voulez arrêter.

Ce post a été traduit de l'anglais.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss