back to top

Voici ce qui se passe dans votre cerveau lorsque vous avez une migraine

Comment et pourquoi elles ruinent autant votre vie.

Publié le

1. Les migraines sont plus que de mauvais maux de tête.

http://heckyeahreactiongifs.tumblr.com/post/94120957675
http://heckyeahreactiongifs.tumblr.com/post/94120957675

Le mot «migraine» est devenu synonyme de mal de tête horrible, mais c'est en fait un trouble génétique. Si vous êtes diagnostiqué-e comme ayant des migraines, cela signifie que vous êtes génétiquement prédisposé-e à avoir un seuil de tolérance plus bas aux stimuli (déclencheurs) causant les migraines, explique le Dr Merle Diamond, présidente de la Diamond Headache Clinic de Chicago.

1 Français sur 5 souffre de migraines. Aux États-Unis, ça touche entre 45 et 48 millions d'Américains, et une personne moyenne a environ trois crises par mois, chacune durant une moyenne de 10 heures, a-t-elle ajouté. Les migraines sont effectivement d'horribles maux de tête, mais elles viennent également avec d'autres symptômes comme des nausées, des vomissements, des vertiges, et une sensibilité à la lumière et au bruit.

2. Certaines migraines ont un signal d'alarme intégré appelé une aura.

Instagram: @migraine_support / Via instagram.com

En gros, une aura est un signal d'alarme prévenant de l'arrivée d'une migraine, explique le Dr Jaydeep Bhatt, professeur clinique adjoint de neurologie au NYU Langone Medical Center. Les auras peuvent être visuelles, avec des lumières vives ou clignotantes, ou des lignes sombres en zigzag dans le champ de vision. Elles peuvent être quelque chose que vous ressentez, comme des picotements ou un engourdissement quelque part dans votre corps. Elles peuvent aussi affecter le traitement du langage, causant la perte temporaire de la capacité à parler, lire et écrire chez le migraineux.

Les auras durent de quelques minutes à une demi-heure, selon Jaydeep Bhatt, et chez la plupart des personnes, un mal de tête lancinant (généralement d'un côté de la tête) suit l'aura, apportant avec lui un tas d'autres symptômes.

3. Mais le type le plus commun n'a aucun signal d'alarme.

BBC / Via giphy.com

Jaydeep Bhatt dit que la majorité des personnes souffrant de migraines n'ont pas d'aura, la migraine débute donc directement par le mal de tête. Les migraines avec aura sont la deuxième forme la plus répandue. Il y a deux autres formes de migraines qui sont assez peu communes: l'aura sans migraine et la migraine basilaire (sans mal de tête, mais des symptômes semblables à des vertiges, des étourdissements, etc.).

4. Chez certaines personnes, la première phase d'une migraine se passe des jours avant que le mal de tête ne frappe vraiment.

La phase prodromique est considérée comme étant la toute première phase d'une migraine, et elle se produit quelques jours avant l'aura ou le mal de tête, explique Merle Diamond. Durant la phase prodromique, les migraineux subissent un symptôme répété ou soutenu, comme un bâillement constant, une nuque constamment douloureuse, ou même une envie irrésistible de féculents. Cependant, certaines personnes ne subissent pas la phase prodromique, et leurs migraines débutent avec une aura ou un mal de tête.Vient ensuite l'aura (pour les gens qui les subissent. Les autres passent directement à la phase suivante –le mal de tête). Comme mentionné précédemment, une aura peut durer jusqu'à 30 minutes et fait savoir au migraineux qu'un mal de tête est imminent. Vient ensuite la phase d'attaque. C'est lorsque le mal de tête s'installe, et apporte avec lui certaines ou toutes les choses suivantes: nausées, sensibilité au bruit et à la lumière, étourdissements, vomissements et douleurs dans le cou, indique Merle Diamond. Le mal de tête en lui-même peut durer de quatre heures à quelques jours.
20th Century Fox / Via instagram.com

La phase prodromique est considérée comme étant la toute première phase d'une migraine, et elle se produit quelques jours avant l'aura ou le mal de tête, explique Merle Diamond. Durant la phase prodromique, les migraineux subissent un symptôme répété ou soutenu, comme un bâillement constant, une nuque constamment douloureuse, ou même une envie irrésistible de féculents. Cependant, certaines personnes ne subissent pas la phase prodromique, et leurs migraines débutent avec une aura ou un mal de tête.

Vient ensuite l'aura (pour les gens qui les subissent. Les autres passent directement à la phase suivante –le mal de tête). Comme mentionné précédemment, une aura peut durer jusqu'à 30 minutes et fait savoir au migraineux qu'un mal de tête est imminent. Vient ensuite la phase d'attaque. C'est lorsque le mal de tête s'installe, et apporte avec lui certaines ou toutes les choses suivantes: nausées, sensibilité au bruit et à la lumière, étourdissements, vomissements et douleurs dans le cou, indique Merle Diamond. Le mal de tête en lui-même peut durer de quatre heures à quelques jours.

5. Pendant la phase d'attaque, la douleur est horrible.

cheezburger.com / Via giphy.com

Bien que les maux de tête causés par la tension et la caféine soient douloureux, en matière de maux de tête, rien n'est aussi douloureux qu'une migraine. En fait, Merle Diamond dit qu'une chose qui distingue les migraines des autres maux de tête est le point auquel elles sont «invalidantes».

Elle dit que plus de 50% des personnes en souffrant finissent par ne pas aller au travail ou par manquer des moments de vie pendant certaines parties de leurs migraines, attendant souvent que leurs maux de tête disparaissent dans une chambre assombrie et silencieuse. «La plupart des gens ne voient pas de docteur [pour leurs maux de tête] jusqu'à ce qu'ils se retrouvent à ne pas aller au bureau un jour. Si vous preniez 100 personnes venues à mon cabinet pour parler de leurs migraines, environ 99 seraient diagnostiquées avec des migraines», explique Merle Diamond.

6. Quand la douleur du mal de tête se calme, la plupart des gens subissent des effets secondaires de la migraine.

La dernière phase, appelée la phase postdromique, est lorsque le rétablissement commence. Pendant les quelques jours de cette phase, les migraineux se sentent confus et ont besoin de temps pour traiter les informations, courbaturés dans tout le corps, et peuvent même avoir quelques trous de mémoire, explique Merle Diamond.
Instagram: @kambreea78 / Via instagram.com

La dernière phase, appelée la phase postdromique, est lorsque le rétablissement commence. Pendant les quelques jours de cette phase, les migraineux se sentent confus et ont besoin de temps pour traiter les informations, courbaturés dans tout le corps, et peuvent même avoir quelques trous de mémoire, explique Merle Diamond.

7. Les migraines se produisent lorsque les personnes avec une prédisposition génétique aux migraines sont exposées à un déclencheur (ou des déclencheurs).

SCG Power Rangers / Via reactiongifs.com

Pour comprendre comment fonctionnent les déclencheurs de migraines, pensez à une porte qui, lorsqu'elle est fermée, empêche la migraine de rentrer. Cette porte fermée est le cerveau d'un migraineux lorsqu'il n'est pas exposé à un déclencheur. Mais à chaque fois qu'un migraineux est exposé à un déclencheur, la porte s'ouvre légèrement, finissant par permettre à une migraine de s'installer.

Parce que les personnes souffrant de migraines ont ce que Jaydeep Bhatt appelle un «seuil de tolérance réduit aux anormalités biochimiques», certaines personnes ont des migraines en réponse à un changement dans leur quotidien, comme un rythme de sommeil irrégulier ou une perturbation des habitudes alimentaires (comme passer trop de temps sans manger), une déshydratation, ou une quantité inhabituelle de stress.

8. Les déclencheurs peuvent aussi inclure la nourriture, les changements hormonaux, et même la météo.

Le fromage, le chocolat, et le vin sont des déclencheurs communs. Les fluctuations hormonales (comme les règles) ou même les changements de temps peuvent déclencher une migraine.Pour certaines personnes, sauter un repas serait suffisant pour ouvrir complètement cette porte et laisser entrer une migraine, dit Merle Diamond. Pour d'autres, ils peuvent avoir besoin d'une combinaison de facteurs pour ouvrir progressivement la porte –comme quelques jours pendant lesquels vous êtes très occupé-e au travail et vous avez une montée de stress, vous dormez moins que d'habitude, vous oubliez de manger, et vous êtes déshydraté-e.
Sally Tamarkin / Via buzzfeed.com

Le fromage, le chocolat, et le vin sont des déclencheurs communs. Les fluctuations hormonales (comme les règles) ou même les changements de temps peuvent déclencher une migraine.

Pour certaines personnes, sauter un repas serait suffisant pour ouvrir complètement cette porte et laisser entrer une migraine, dit Merle Diamond. Pour d'autres, ils peuvent avoir besoin d'une combinaison de facteurs pour ouvrir progressivement la porte –comme quelques jours pendant lesquels vous êtes très occupé-e au travail et vous avez une montée de stress, vous dormez moins que d'habitude, vous oubliez de manger, et vous êtes déshydraté-e.

9. Mais qu'est-ce qui se passe dans le cerveau d'un migraineux pour produire tous ces dégâts? Deux événements neurologiques.

Jaydeep Bhatt explique que les cellules du cerveau travaillent en envoyant des signaux électriques l'une à l'autre. Lorsqu'une migraine est déclenchée, une vague d'activité électrique –appelée dépression corticale propagée (DCP)– se propage à la surface du cerveau, supprimant l'activité électrique ordinaire du cerveau. Si cette suppression se produit dans la partie du cerveau dédiée à la vision, une aura visuelle se produira. Si ça se passe dans la partie du cerveau qui contrôle le sens du toucher, une aura avec des picotements se produira. Si ça se passe dans la partie du cerveau qui contrôle la parole, une aphasie (liée au langage) se produira. Si la DCP causant l'aura est le premier acte, l'événement principal est la sensibilisation du nerf qui contrôle la douleur dans le visage et la tête, le nerf trijumeau. «Lorsque ce nerf et ses tributaires et neurones sont chimiquement amorcés, ils commencent à envoyer des signaux causant une douleur horrible», explique Jaydeep Bhatt. Le truc, c'est que ces nerfs envoient des signaux de douleur même si aucun stimulus physique de douleur (comme se faire frapper la tête avec un marteau) n'est présent, mais plutôt parce que les migraineux ont ce seuil de tolérance plus bas aux anormalités biochimiques. En d'autres mots, la sensibilisation de ces nerfs est le résultat d'une exposition à un déclencheur ou à une combinaison de déclencheurs, dit Jaydeep Bhatt.
Instagram: @wordforwordfactory / Via instagram.com

Jaydeep Bhatt explique que les cellules du cerveau travaillent en envoyant des signaux électriques l'une à l'autre. Lorsqu'une migraine est déclenchée, une vague d'activité électrique –appelée dépression corticale propagée (DCP)– se propage à la surface du cerveau, supprimant l'activité électrique ordinaire du cerveau. Si cette suppression se produit dans la partie du cerveau dédiée à la vision, une aura visuelle se produira. Si ça se passe dans la partie du cerveau qui contrôle le sens du toucher, une aura avec des picotements se produira. Si ça se passe dans la partie du cerveau qui contrôle la parole, une aphasie (liée au langage) se produira.

Si la DCP causant l'aura est le premier acte, l'événement principal est la sensibilisation du nerf qui contrôle la douleur dans le visage et la tête, le nerf trijumeau. «Lorsque ce nerf et ses tributaires et neurones sont chimiquement amorcés, ils commencent à envoyer des signaux causant une douleur horrible», explique Jaydeep Bhatt.

Le truc, c'est que ces nerfs envoient des signaux de douleur même si aucun stimulus physique de douleur (comme se faire frapper la tête avec un marteau) n'est présent, mais plutôt parce que les migraineux ont ce seuil de tolérance plus bas aux anormalités biochimiques. En d'autres mots, la sensibilisation de ces nerfs est le résultat d'une exposition à un déclencheur ou à une combinaison de déclencheurs, dit Jaydeep Bhatt.

10. Pour ce qui est du traitement, vous pouvez prendre des médicaments lorsque vous sentez la migraine arriver.

Pour que les médicaments puissent efficacement arrêter les maux de tête de la migraine, ils doivent être pris avant que la douleur n'ait une chance de se déplacer de là où elle commence à votre cortex cérébral, dit Merle Diamond. Chez certaines personnes, ce créneau ne dure que cinq minutes, et il peut durer jusqu'à une heure chez d'autres personnes, ajoute-t-elle.Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l'ibuprofène et le naproxène, soulagent certaines personnes de leurs migraines, explique Jaydeep Bhatt, en bloquant la libération de substances chimiques causant l'inflammation (et à son tour la douleur). Une fois que vous avez été diagnostiqué-e comme ayant des migraines, il se peut que l'on vous prescrive des médicaments de la famille des triptans, qui arrêtent les migraines en bloquant un type de récepteurs sérotoninergiques et en aidant le processus d'arrêt de la douleur dans le nerf trijumeau.
Twitter: @Tychronus

Pour que les médicaments puissent efficacement arrêter les maux de tête de la migraine, ils doivent être pris avant que la douleur n'ait une chance de se déplacer de là où elle commence à votre cortex cérébral, dit Merle Diamond. Chez certaines personnes, ce créneau ne dure que cinq minutes, et il peut durer jusqu'à une heure chez d'autres personnes, ajoute-t-elle.

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l'ibuprofène et le naproxène, soulagent certaines personnes de leurs migraines, explique Jaydeep Bhatt, en bloquant la libération de substances chimiques causant l'inflammation (et à son tour la douleur). Une fois que vous avez été diagnostiqué-e comme ayant des migraines, il se peut que l'on vous prescrive des médicaments de la famille des triptans, qui arrêtent les migraines en bloquant un type de récepteurs sérotoninergiques et en aidant le processus d'arrêt de la douleur dans le nerf trijumeau.

11. Vous pouvez également prendre un traitement préventif.

Il y a quatre types de traitements préventifs contre les migraines, explique Jaydeep Bhatt. Certains médicaments contre l'hypertension sont prescrits comme traitement préventif contre les migraines, car ils gardent les vaisseaux sanguins de la membrane cérébrale (les méninges) stables. Ces vaisseaux sanguins passent le long du nerf trijumeau, alors moins ils se dilatent et se contractent, moins ils ont de chances de «déclencher chimiquement une réponse douloureuse dans les nerfs avoisinants», ajoute Jaydeep Bhat. Les médicaments contre l'épilepsie (comme l'Epitomax) stabilisent les nerfs du cerveau et les empêchent d'envoyer des signaux chimiques provoquant les migraines.Le Botox et Cefaly sont plus nouveaux (mais approuvés par la FDA aux États-Unis) dans le traitement préventif des migraines. Le Botox est injecté de façon stratégique dans les petits muscles autour de la tête, du cou et des sinus pour paralyser les muscles de ces zones, empêchant aux douleurs des migraines de se produire, explique-t-il. Cefaly ressemble à une tiare médicale. Elle se porte sur la tête et elle envoie des «signaux intelligents» pour bloquer l'électricité des nerfs qui transmettent la douleur, ajoute-t-il.
ShopJosieB / Via etsy.me

Il y a quatre types de traitements préventifs contre les migraines, explique Jaydeep Bhatt. Certains médicaments contre l'hypertension sont prescrits comme traitement préventif contre les migraines, car ils gardent les vaisseaux sanguins de la membrane cérébrale (les méninges) stables. Ces vaisseaux sanguins passent le long du nerf trijumeau, alors moins ils se dilatent et se contractent, moins ils ont de chances de «déclencher chimiquement une réponse douloureuse dans les nerfs avoisinants», ajoute Jaydeep Bhat. Les médicaments contre l'épilepsie (comme l'Epitomax) stabilisent les nerfs du cerveau et les empêchent d'envoyer des signaux chimiques provoquant les migraines.

Le Botox et Cefaly sont plus nouveaux (mais approuvés par la FDA aux États-Unis) dans le traitement préventif des migraines. Le Botox est injecté de façon stratégique dans les petits muscles autour de la tête, du cou et des sinus pour paralyser les muscles de ces zones, empêchant aux douleurs des migraines de se produire, explique-t-il. Cefaly ressemble à une tiare médicale. Elle se porte sur la tête et elle envoie des «signaux intelligents» pour bloquer l'électricité des nerfs qui transmettent la douleur, ajoute-t-il.

12. Garder votre quotidien aussi régulier, calme et équilibré que possible peut aussi aider.

VH1 / Via giphy.com

«Chaque migraine a des déclencheurs qui peuvent être contrôlés, mais je ne veux pas que mes patients aient la phobie de vivre parce qu'ils ont parfois des migraines sans savoir pourquoi», explique Merle Diamond. Vous ne pouvez pas tout éviter, mais l'astuce est d'essayer de garder une régularité dans vos habitudes personnelles autant que possible.

«Les cerveaux de migraineux aiment se lever à la même heure chaque jour et ont besoin de six à huit heures de sommeil», ajoute-t-elle. Elle recommande de ne pas sauter de repas, ce qui peut rimer avec transport d'en-cas en permanence, d'éviter les excès de caféine, de faire régulièrement de l'exercice, de rester hydrater, et d'avoir un moyen de réduire le stress et de se reposer (le yoga, la médiation, les exercices cardiovasculaires, tout ce qui accomplit le travail). En gros, plus vous êtes équilibré-e, mieux vous serez en ce qui concerne les migraines.

Des applis comme Migraine Buddy et Migraine Coach peuvent vous aider à suivre vos migraines, à identifier les déclencheurs, et à comprendre davantage toutes les habitudes importantes.

13. Si vous pensez que ces terribles maux de tête à cause desquels vous avez manqué le travail sont des migraines, consultez votre docteur.

HBO / Via daddymymouthisfullofstars.tumblr.com

Merle Diamond dit qu'il est important, pour les personnes souffrant de migraines, de se faire diagnostiquer afin qu'elles puissent obtenir un traitement –que ça soit des médicaments curatifs, préventifs, ou une combinaison. Il est également nécessaire de voir un docteur pour qu'il ou elle puisse vous examiner (et possiblement prescrire une IRM), afin de s'assurer que les maux de tête ne sont pas causés par quelque chose de plus sérieux.

Et souvenez-vous: les câlins aident!*

*PAS pendant la migraine. Attendez la fin de l'alerte pour vous faire dorloter!
zazzle.com

*PAS pendant la migraine. Attendez la fin de l'alerte pour vous faire dorloter!