back to top

Et si tout dans «Game of Thrones» était en fait de la faute de Bran?

Cet article contient une multitude de spoilers donc vraiment, cliquez à vos risques et périls.

Publié le

Il existe une ancienne prophétie au cœur de la série et des livres Le Trône de fer (le titre de la saga en anglais étant A Song of Ice and Fire), qui décrit une bataille ultime entre le bien et le mal.

awoiaf.westeros.org

La prophétie est issue d'une bataille qui a eu lieu environ 8000 ans avant les événements décrits dans Le Trône de fer, lors d'une invasion des marcheurs blancs.

Les habitants de Westeros décrivent un «ultime héros» qui apparaîtra dans une bataille finale, alors que les habitants d'Essos croient qu'un ancien guerrier du nom d'Azor Ahai, qui a déjà vaincu les marcheurs blancs, reviendra pour un ultime affrontement. Ils appellent leur version «Le prince promis».

Les deux histoires s'accordent pour dire que les marcheurs blancs vont revenir et essayer d'instaurer une longue nuit, et qu'un grand guerrier émergera pour sauver le monde.

Dans le chapitre 10 de La Bataille des rois, la prophétie est énoncée comme suit:

Un jour viendra où, après un long été, saigneront les étoiles et où s'appesantira sur le monde l'haleine glacée des ténèbres. En cette heure effroyable viendra un guerrier qui tirera des flammes une épée de feu. Et cette épée, nommée Illumination, sera l'épée rouge des héros, c'est Azor Ahai ressuscité qui la brandira, dissipant devant lui les ténèbres affolées.

Et dans un bonus sur le Blu-ray de la saison 3 de Game of Thrones, Thoros de Myr décrit la même prophétie sur Azor Ahai:

D'un côté se tient le maître de la lumière — le cœur de feu, le dieu de la flamme et de l'ombre. Face à lui se tient le Grand Autre, au nom qu'il ne faut pas prononcer: le maître des ténèbres, l'âme de glace, le dieu de la nuit et de la terreur. D'après la prophétie, notre sauveur renaîtra pour réveiller des dragons de la pierre et pour reforger la grande épée Illumination qui a vaincu les ténèbres il y a des milliers d'années. Si les histoires anciennes sont vraies, une arme terrible forgée avec le sacrifice du cœur d'une femme aimante. Une partie de moi pense qu'il valait mieux que l'homme en soit débarrassé, mais un tel pouvoir exige un grand sacrifice. Sur ce point, au moins, le maître de la lumière est clair.

En gros:

• Un prince nommé Azor Ahai est apparu à un moment de grandes ténèbres.

• Il avait une épée de feu appelée Illumination.

• L'épée a été forgée avec le sang d'une femme aimante.

• Azor Ahai a ensuite utilisé cette épée pour vaincre le Grand Autre.

• Puis une prophétie nommée «Le prince qui a été promis» a été écrite en haut-valyrien.

• Elle dit qu'Azor Ahai reviendra un jour.

• Il naîtra dans la famille des Targaryen.

• Et il brandira une nouvelle fois Illumination pour conquérir les ténèbres.

Publicité

Et Melisandre finit par donner quelques détails supplémentaires au sujet du mythe d'Azor Ahai:

• Il apparaît après un long été quand les étoiles de mettent à saigner et le souffle froid des ténèbres s'abat lourdement sur le monde.

• Il renaîtra dans la fumée et le sel.

• Il réveillera les dragons de la pierre.

Elle arrive ensuite à convaincre Stannis Baratheon qu'il est le «prince qui a été promis». Sa grand-mère est une Targaryen, donc ça colle pour la descendance. Mais, en fait, les autres détails ne collent pas trop.

Publicité

Sauf que, surprise, il ne l'était pas. Et puis il meurt (probablement... ça s'est passé hors caméra, et avec cette série, il vaut mieux se méfier). Désolé, Stannis, la prochaine fois peut-être.

Ce serait déjà un peu plus logique que Daenerys soit «la princesse qui a été promise».

HBO

• Elle a sans aucun doute du sang Targaryen.

• Et elle est «née de nouveau dans la fumée et le sel» dans la mer Dothrak.

• Et elle a littéralement réveillé «des dragons de la pierre».

Publicité

Alors que le jeune Ned Stark prend dans les bras de Lyanna ce que l'on pense être bébé Jon dans la tour de la Joie, elle se vide de son sang sous le pommeau de l'épée nommée Aube, une grande épée ancestrale célèbre de la maison Dayne, qui aurait été forgée à partir d'une étoile filante.

Publicité

Elle raconte que le dernier héros est quelqu'un qui est parti dans les contrées de la mort, qui a perdu ses amis un par un, qui a vu mourir son cheval et son chien, et a ensuite brisé sa lame quand il a essayé de l'utiliser.

Le dernier héros était déterminé à trouver les enfants dans l'espoir que leur ancienne magie puisse reconquérir ce que des armées de guerriers avaient perdu. Il est parti dans les contrées de la mort avec une épée, un cheval, un chien et une douzaine de compagnons. Il a cherché pendant des années, jusqu'à perdre espoir de ne jamais trouver les enfants de la forêt dans leurs cités secrètes. Ses amis sont morts les uns après les autres, son cheval aussi, et finalement même son chien, et son épée a gelé si fort qu'elle s'est brisée quand il a essayé de l'utiliser.

Ce qui pourrait en fait décrire l'histoire de Bran si on y réfléchit bien.

HBO

• Son ami Jojen meurt au nord du Mur.

• Hodor, qui a porté Bran partout comme un cheval, meurt.

• Le loup-garou de Bran, Été, meurt.

• Et il brise sa colonne vertébrale quand il tombe d'une fenêtre alors qu'il l'utilisait pour grimper en haut d'une tour.

En fait, il y a littéralement des douzaines de façons d'interpréter ces prophéties bizarres, et les démêler est malheureusement nécessaire pour imaginer la fin de Game of Thrones.

HBO

Beaucoup de fans ont essayé d'appliquer cette prophétie à différents personnages. Certains pensent que le Prince qui a été promis/Azor Ahai est Jorah ou Jaime ou encore Gendry. La liste est sans fin.

Et si on se trompait sur toute la ligne?

Publicité

Essayons de disséquer tout ça, élément par élément, parce que c'est assez compliqué. Dans la saison 6, la Corneille à trois yeux, le dernier vervoyant, enseigne à Bran comment se déplacer dans le temps.

HBO

Bran est un warg, ce qui veut dire qu'il peut déplacer sa conscience dans d'autres êtres vivants. Il a également un don, appelé la vervoyance, qui lui permet de voyager dans le passé, dans le présent et dans le futur à volonté.

Mais voici un élément important: «Le passé est déjà écrit», lui dit la Corneille à trois yeux. «L'encre est sèche.» Il met également Bran en garde que plus on passe de temps dans la conscience et le corps d'un autre, plus il est difficile d'en sortir. On commence à oublier qu'on s'y trouve.

De plus, Bran n'est pas vraiment un vervoyant expérimenté. Quand Bran remonte le temps pour trouver Hodor enfant, il en prend accidentellement possession pendant sa vervoyance et crée des dommages irréversibles au cerveau de son ami.

Et on peut imaginer que le Roi fou, Aerys Targaryen, a été en fait rendu malade par les tentatives de Bran de le prévenir au sujet des marcheurs blancs.

Pour renforcer la théorie que Bran voyage fréquemment dans le temps pour essayer de réparer certaines choses: Winterfell et le Mur, qui agissent comme des remparts magiques pour arrêter les marcheurs blancs, ont tous les deux été construits par un membre de la famille Stark, appelé Bran le bâtisseur, pendant l'âge des héros.

HBO

Il y a également de nombreuses références à des chuchotements d'arbres-cœurs dans les livres, et de nombreux fans sont persuadés que ce sont des tentatives de Bran pour communiquer avec le passé.

Publicité

Et si Bran essayait de remonter de plus en plus dans le temps pour essayer d'arrêter les marcheurs blancs? Et si la première invasion des marcheurs blancs n'avait jamais existé? Et si toutes les prophéties au cœur du Trône de fer étaient en fait un méli-mélo d'avertissements de Bran déformés par l'espace-temps, et à moitié entendus?

Au cours d'un des voyages dans le temps de Bran pendant la saison 6, il est témoin de la création du Roi de la nuit.

HBO

Un rapide contexte, si vous avez oublié: il y a des milliers et des milliers d'années, avant le début de Game of Thrones, les enfants de la forêt étaient en guerre contre les premiers hommes. Les enfants de la forêt ont capturé l'un des premiers hommes et ont enfoncé un poignard dans sa poitrine. Il est alors devenu le premier marcheur blanc, le Roi de la nuit.

Publicité

Du coup, remettons toutes les pièces ensemble. Et si Bran était le Roi de la nuit? Et si toutes les prophéties et les mythes au sujet de la longue nuit étaient des avertissements de Bran du futur?

HBO

Et si Le Trône de fer était en réalité l'histoire de Bran qui essaie encore et encore de défaire le mal incontrôlable créé pendant les derniers moments de la guerre entre les premiers hommes et les enfants de la forêt?

Bran s'évertue à remonter le temps pour tenter de mettre en place une série d'événements qui pourrait déboucher sur une alliance entre Daenerys et Jon pour le vaincre, lui, emprisonné dans le personnage du Roi de la nuit.

Et voici une dernière preuve pour vous convaincre: George R.R. Martin aurait apparemment dit à l'un des réalisateurs de Game of Thrones, Alan Taylor, que la convergence des routes de Daenerys et Jon était le point central de la série.

TL;DR — Bran s'est peut-être transformé en Docteur Who pour devenir un zombie des glaces et a foutu le bordel pour tout le monde.

Ce post a été traduit de l'anglais.