go to content

Cette fille répond aux milliers de gens qui se sont moqués d'elle sur internet

Vous vous êtes déjà demandé ce qui arrivait aux gens dont une photo devenait virale?

posté le

En janvier, une de ses amies qui a un compte Instagram sur le maquillage appelé @MakeupByDreigh a posté cette photo d’Ashley. «Je faisais une allergie au benzoyle» a-t-elle dit à BuzzFeed News. «Je savais que j’avais besoin d’aide pour cacher mon acné.»

instagram.com

Quelques jours après, le compte Twitter @virtuallyvivi a twitté la photo avec la légende: «Je ne comprends pas comment les gens arrivent à faire ça alors que je n'arrive pas à camoufler un seul bouton sur mon visage.»

I don't understand how people can do this and I can't figure out how to conceal a single pimple on my face

D'après Topsy, un service d'analyse des messages Twitter, le tweet a été repris par d'autres petits comptes Twitter, puis volé par @SoDamnTrue, un compte parodique regroupant presque cinq millions d'abonnés.

La photo d'Ashley VanPevenage a été retwittée plus de 8000 fois.

I don't understand how people can do this and I can't figure out how to conceal a single pimple on my face

Cinq jours après, @H_Menace a posté le visage d’Ashley VanPevenage sur le site de partage de photos Moby Picture. La photo était légendée: «Voilà pourquoi il faut emmener une meuf se baigner dès le premier rendez-vous.»

The reason why you gotta take a bitch swimming on the first date http://t.co/ameeCclWta

Cela a inspiré une multitude d'imitateurs. Ashley VanPevenage a été ensuite incluse dans un groupe de listes virales de «femmes que vous devez emmener se baigner dès le premier rendez-vous». Elle déclare avoir vu des versions similaires de sa photo sur des sites comme iFunny.

Après avoir été volé par @SoDamnTrue, il a été repris par d'autres comptes parodiques très importants et retwitté des milliers de fois.

I don't understand how people can do this and I can't figure out how to conceal a single pimple on my face

Ensuite, des captures d'écrans du tweet «Je ne comprends pas...» se sont retrouvées sur Instagram. On ignore qui les a postées en premier parce qu'il est très difficile de remonter à la source des photos d'Instagram.

Son mème a circulé sur Twitter et Instagram pendant des mois, mais elle pense que la version la plus virale a été postée en juillet par le DJ britannique Samm Irssak: elle a été partagée plus de 125 000 fois.

Samm Irssak a une page vérifiée qui compte presque un million d'abonnés. Tout ce qu'il fait en réalité, c'est poster le même genre de mèmes. Il a aussi ajouté un filigrane à la photo.

Mardi, après des mois de harcèlement sur internet et voyant le retentissement de la version de Samm Irssak de sa photo, Ashley VanPevenage a décidé de répondre à ce mème en postant une vidéo sur YouTube, appelée «My Response to My Viral Meme».

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

«Certains jours, je lis les commentaires et je vois à quel point les gens peuvent être cruels», y dit Ashley VanPevenage. «Heureusement, ma famille n'a pas eu à subir de harcèlement, je suis la seule à avoir été touchée.»

Malheureusement, à part dire que cette photo est la sienne, il n’y a pas vraiment de moyen d’empêcher sa photo d’être utilisée. Ashley VanPevenage veut que tout le monde sache que cela ne l’empêchera pas de garder confiance ou de s’aimer elle-même.

«Voici mon conseil aux gens qui auraient à subir cela dans l'avenir: ce que les gens disent ou pensent de vous n'a aucune importance», déclare-t-elle. «Chacun est beau, à l'intérieur comme à l'extérieur.»

Ryan Broderick is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Ryan Broderick at ryan@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.