back to top

Le coup de gueule de ce mec sur l'immigration fait un carton sur Facebook

«L'émigration est totalement hors de contrôle dans ce pays, ça me rend malade. J'arrête de me taire.»

Publié le

La semaine dernière, il a écrit un statut sur Facebook contre «l'émigration» britannique, disant que la Grande-Bretagne doit fermer ses «frontières immédiatement, avant que la situation n'empire encore plus pour tout le monde».

Facebook: emlyn.pearce

Dans ce statut ironique, partagé plus de 20.000 fois sur Facebook, Emelyn Pearce met en garde ses compatriotes:

«L'émigration est complètement hors de contrôle dans ce pays, ça me rend malade. Vous ne pouvez pas marcher dans la rue en Jamaïque, à Hong Kong ou en Inde sans entendre parler anglais. (...) Sérieusement? On se prend pour qui?! Et le gouvernement ne fait rien.»

Publicité

Emlyn Pearce a dit à BuzzFeed News que la crise actuelle des migrants en Europe, ainsi que son passé sud-africain l'ont inspiré dans l'écrire de ce post. «J'ai pensé qu'il était temps de rappeler aux gens que cette migration va dans les deux sens», a-t-il dit.

«Je pensais que ce que je disais été assez évident, et que mes frères cliqueraient sur "J'aime" pour montrer leur soutien», a dit Emlyn Pearce. «La dernière fois que j'ai eu plus d'un partage, c'était pour la recette d'une salade de haricots, et ça avait été partagé deux fois (dont une par erreur).»

En plus des 15 000 partages, Emlyn Pearce a reçu un grand nombre de réponses différentes de la part des gens, la plupart positives selon lui.

Emlyn Pearce se félicite de ces réactions:

«Les [message] les plus touchants sont ceux qui viennent d'immigrants ou de leurs enfants: "Ton truc sur Facebook est génial mec. Sérieusement, si j'avais un chapeau je te le tirerais! En tant que seconde génération d'immigrants vivants en Écosse, je rencontre ma part d'abus racistes, c'est bon de savoir qu'il y a encore plein de gars biens comme toi!"»

«Je n'aime pas m'attarder sur les réactions négatives. Je comprends que les gens aient peur des autres cultures, ou du terrorisme, ou des "parasites". Je pense que ces gens ont besoin qu'on leur donne l'espace dont ils ont besoin pour changer d'avis. Les réfugiés syriens qui viennent ici fuient un pays où ils ne peuvent pas avoir un avis différent. En leurs offrant l'asile, on s'assure que notre propre société reste ouverte et tolérante face à opinions différentes. Alors quand les gens m'attaquent ou me dénigrent, je leur envoie la recette de la salade de haricots.»

«En ce moment, de nouveaux dons sont en chemin à travers l'Europe et vers notre pays», a-t-il dit. «De nouvelles idées, de nouveaux talents, de nouveaux points de vue, de nouveaux héros que nos enfants pourront imiter – et nous devons en attraper autant que nous le pouvons avant que les Allemands ne le fassent.»

Voici une traduction complète de son statut en français:

«L'émigration est totalement hors de contrôle dans ce pays, ça me rend malade. J'arrête de me taire. Vous ne pouvez pas marcher dans la rue en Jamaïque, à Hong Kong ou en Inde sans entendre parler anglais. Au Canada et en Australie, nous avons même implanté notre propre système juridique, décimé les communautés locales et installé notre propre chef d'état! C'est dégueulasse! L'anglais a été imposé comme langue officielle dans 57 états souverains. CINQUANTE-SEPT!!!!

Sérieusement? On se prend pour qui?! Et le gouvernement ne fait rien: toute personne britannique peut faire ses valises, partir et vivre n'importe où dans le monde, N'IMPORTE QUAND, et aucune personne du gouvernement britannique ne fera quelque chose pour les en empêcher. Si je le voulais, demain, je pourrais grimper dans un avion pour l'Allemagne, trouver un travail dans leur économie en plein essor et vivre là-bas pour le reste de ma vie! Mes parents pourraient s'installer en Espagne ou au Portugal et y vivre leur retraite sur le champ! Pourquoi devrions-nous avoir ce droit? Le politiquement correct est devenu fou! (C'est aussi probablement, d'une certaine façon, une partie de la guerre contre Noël, et la santé et la sécurité et les femmes qui pensent que c'est normal de porter des vêtements confortables et non-sexy.)

Les chiffres parlent d'eux-même:
1.300.000 Britanniques vivent en Australie; 761.000 en Espagne; 678.000 aux USA; 603.000 au Canada; 291.000 en Irlande (dont 11.200 qui profitent des allocations de chômage de l'état irlandais), et même 8500 au Mexique et 7100 au Koweït! Nous sommes littéralement PARTOUT! Je suis sûr qu'il y a au moins une succursale de Greggs (NDT: chaîne de boulangerie britannique) dans les îles Malouines.

Nous devons immédiatement fermer nos frontières avant que la situation n'empire encore plus pour tout le monde. Nous vivions un cauchemar où un tiers du monde va être envahi par les Britanniques! ENCORE UNE FOIS!

MISE À JOUR: À tous les fervents adeptes de l'armée qui m'envoient des messages haineux parce que j'ai écrit ça: je suis gay, et je vais prendre un malin plaisir à me faire du bien en regardant vos photos de profil. Juste pour info.

Ryan Broderick is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Ryan Broderick at ryan@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.