back to top

Egalité femmes-hommes : 14 chiffres qui montrent qu'on en est loin au travail

Selon une enquête de la Fondation Jean-Jaurès publiée lundi, 74 % des Français estiment qu'«il y a encore beaucoup de choses à faire» pour atteindre l’égalité entre les sexes.

Publié le

L'égalité femmes-hommes stagne, voire régresse. C'est ce que l'on retient d'une enquête rendue publique par la Fondation Jean-Jaurès ce 30 octobre.

Menée auprès d’un échantillon de 1001 personnes de 18 ans et plus, celle-ci a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne, du 17 au 18 octobre 2017. L'affaire Weinstein et celles qui ont suivi ont-elles influencé les réponse ? Parmi les points mis en avant, deux marquent particulièrement : les Français sont de plus en plus pessimistes en ce qui concerne les discriminations à l'égard des femmes, et ces inégalités sont perçues différemment en fonction du sexe de la personne interrogée. Voici quelques chiffres pour l'illustrer.

Sur la parité :

Dans une étude TNS Sofres réalisée en 2004 sur un échantillon de 1000 personnes, et citée dans l'étude, les Français étaient 69 % à penser la même chose. La perception de l'égalité, au lieu de progresser, semble donc régresser au fil des années.
jean-jaures.org

Dans une étude TNS Sofres réalisée en 2004 sur un échantillon de 1000 personnes, et citée dans l'étude, les Français étaient 69 % à penser la même chose. La perception de l'égalité, au lieu de progresser, semble donc régresser au fil des années.

Sur la discrimination :

Dans une étude pour le magazine Rebondir datant de février 2000, citée par la Fondation Jean-Jaurès, les femmes n'étaient que 7 % à affirmer avoir déjà eu le sentiment d'avoir été victimes d'une discrimination à l'embauche en raison de leur sexe. Est-ce parce qu'elles osent davantage s'affirmer aujourd'hui et ont pris conscience de ce phénomène ? Toujours est-il que les chiffres sont loin d'être réjouissants.
jean-jaures.org

Dans une étude pour le magazine Rebondir datant de février 2000, citée par la Fondation Jean-Jaurès, les femmes n'étaient que 7 % à affirmer avoir déjà eu le sentiment d'avoir été victimes d'une discrimination à l'embauche en raison de leur sexe. Est-ce parce qu'elles osent davantage s'affirmer aujourd'hui et ont pris conscience de ce phénomène ? Toujours est-il que les chiffres sont loin d'être réjouissants.

Sur les conditions de travail :

Au total, 28 % pensent que la situation des femmes est meilleure que celle des hommes concernant les conditions de travail. Cela illustre en fait une régression par rapport à une étude du même type réalisée en février 2003 pour Dimanche Ouest-France, où ce pourcentage atteignait les 30 %.

Sur les possibilités de promotion :

Au total, pour 16 % des interrogés, la situation des femmes est meilleure que celle des hommes en ce qui concerne les possibilités de promotion. Ce pourcentage, qui reste faible, régresse également par rapport à 2003, où il était de 21 %.

Lors de l'entretien d'embauche :

Toujours lors de l'entretien d'embauche :

Sur le désir d'enfant et le travail :

Toujours sur le désir d'enfant et le travail :

Contact Rozenn Le Carboulec at rozenn.lecarboulec@gmail.com.

Got a confidential tip? Submit it here.