back to top

We’ve updated our privacy notice and cookie policy. Learn more about cookies, including how to disable them, and find out how we collect your personal data and what we use it for.

Une étudiante a failli mourir après avoir gardé son tampon pendant 9 jours

Elle a dit avoir gardé son tampon pendant 9 jours par étourderie, car elle était stressée à cause de ses partiels.

Publié le

Emily Pankhurst a raconté à Press Association: «Lorsque j'ai enfin réalisé que j'avais encore le tampon à l'intérieur de moi et que je l'ai sorti, il était totalement noir.»

«Il était clairement recouvert de bactéries. Je n'aurais pas su ce que c'était sans la ficelle. C'était horrible.»

Publicité

Emily Pankhurst a trouvé le tampon infecté après avoir remarqué des sécrétions sanglantes et son ventre ballonné. Quelques heures plus tard, elle s'est sentie faible et a eu des troubles d'élocution, et elle a été transférée au Maidstone Hospital.

À l'hôpital, Emily dit avoir été nourrie par un tube. Elle a ajouté: «Les docteurs m'ont demandé quand est-ce que j'avais été aux toilettes pour la dernière fois, mais je ne m'en rappelais pas. J'étais stressée à cause des examens et je voulais tellement réussir mon diplôme, je n'ai pas réalisé.»

Emily Pankhurst dit qu'elle doit la vie à sa mère: «J'ai mis ma maladie sur le compte du stress et j'ai ignoré les symptômes. Mais ma mère savait que c'était quelque chose d'autre et m'a poussée à aller mieux. Elle m'a sauvé la vie.»

«Je mettais ça sur le compte des échéances à respecter, du retour à la fac après le nouvel an et des examens», a-t-elle ajouté. «En fait, j'étais gravement malade.»

Rossalyn Warren is a senior reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Rossalyn Warren at rossalyn.warren@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.