back to top

Crash de Germanwings: qui est le copilote qui a volontairement déclenché la descente?

Andreas Lubitz, 28 ans, a déclenché la descente de l'avion après que son commandant de bord est sorti du cockpit, le menant vers un crash qui a tué les 150 personnes à bord.

Publié le

Le copilote qui a volontairement activé le système de perte d'altitude de l'A320 est Andreas Lubitz, 28 ans, un Allemand de Montabaur.

Publicité

Chez les Lubitz, à Montabaur. Selon Gabriele Wieland, la maire de la ville, Andreas Lubitz avait également un appartement à Düsseldorf, où l'A320 était censé atterrir.

Ce qu'on pense être sa page Facebook a été supprimée après la confirmation de son nom par le procureur de la République de Marseille, Brice Robin, lors d'une conférence de presse ce jeudi.

Un reporter de N-TV a parlé à Montabaur à des gens qui connaissaient Lubitz. Ils ont décrit un homme «calme» et «qui ne se fait pas vraiment remarquer».

Des connaissances de Lubitz ont dit à l'Associated Press qu'il ne présentait pas de signes de dépression quand ils l'avaient vu l'automne dernier, à l'occasion de son renouvellement de licence de pilotage de planeur.

«Il était heureux d'avoir ce boulot à Germanwings et se débrouillait bien», a dit l'un des membres du club d'aviation auquel il appartenait. «Il donnait une bonne impression».

Lubitz était un membre du club d'aviation LSC Westerwald. Dans un communiqué publié sur son site, le LSC Westerwald écrit qu'il avait «accompli son rêve» d'être un pilote.

Peter Ruecker, du club d'aviation LSC Westerwald / Via Michael Probst / AP

D'après le Wall Street Journal, le communiqué précisait: «Andreas est devenu un membre du club quand il était jeune pour réaliser son rêve, voler.»

«Il a réalisé ce rêve, un rêve pour lequel il a donné sa vie.»

En 2013, l'agence gouvernementale américaine en charge de l'aviation civile (FAA) estimait qu'Andreas Lubitz était «à la hauteur et dépassait les critères élevés d'éducation, de connaissances médicales» établis par la FAA.

Selon un article de l' Aviation Business Gazette, cette certification de la FAA est donnée à certains pilotes afin d'encourager la «réduction des erreurs de pilotages qui mènent à des accidents mortels».

La FAA dit que ses critères de sécurité font partie «des plus élevés au monde».

Thumbnail credit: Facebook

Rossalyn Warren is a senior reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Rossalyn Warren at rossalyn.warren@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé