back to top

On a goûté la «chizza» de KFC et clairement, on se fout de nos gueules

Beaucoup de chicken, peu de pizza.

Publié le

Vous avez dû voir passer au cours des derniers jours des publicités pour la «chizza», dernière création en date des laboratoires KFC.

Chizza? Chizza. Une pizza à base de poulet frit KFC. C'est en tout cas la promesse qui est faite par la chaîne de restaurants.
KFC / Via sortiraparis.com

Chizza? Chizza. Une pizza à base de poulet frit KFC. C'est en tout cas la promesse qui est faite par la chaîne de restaurants.

On a décidé d'aller goûter cette nouvelle invention de l'industrie agro-alimentaire, histoire de voir si ça valait le coup de boucher nos artères pour quelques secondes de bonheur.

On aime le poulet, on aime la pizza, on aime le gras et la vie, bref on y croyait à fond.
Pierre d'Almeida / BuzzFeed France.

On aime le poulet, on aime la pizza, on aime le gras et la vie, bref on y croyait à fond.

Parlons peu, parlons bien: la «chizza» (ce nom est horrible mais on n'y peut rien), c'est l'équivalent de deux filets de poulet, et c'est pour une personne. Ça se mange comme une pizza, et ça se coupe comme une pizza. A PRIORI.

Et sans menu, ça coûte quand même sept balles.
Pierre d'Almeida / BuzzFeed France

Et sans menu, ça coûte quand même sept balles.

Getty Images / BuzzFeed France
Publicité

Premier problème à l'ouverture du paquet tant convoité: la «chizza» a vraiment une sale gueule. Genre vraiment. Les pepperoni, on les veut sur notre pizza, pas à côté.

Mais accrochez-vous, c'est pas tout.
Pierre d'Almeida / BuzzFeed France

Mais accrochez-vous, c'est pas tout.

C'EST PAS UNE PIZZA DU TOUT. C'EST DEUX MORCEAUX DE POULET PANÉS ENSEMBLE DANS UNE FORME VAGUEMENT RONDE, SUR LESQUELS ON A FOUTU DE LA SAUCE TOMATE ET DU FROMAGE.

Pierre d'Almeida / Pierre d'Almeida

Et si vous pensiez pouvoir trancher la «chizza» comme une pizza normale, et ben vous vous foutiez le doigt dans l'œil jusqu'au coude.

C'est bon comme du poulet (pas comme une pizza, DU COUP), mais comme dirait Jean-François Piège: «Ça ne raconte pas d'histoire.» C'est sans émotion. Et pire que tout: c'est un putain de mensonge.
Pierre d'Almeida / BuzzFeed France

C'est bon comme du poulet (pas comme une pizza, DU COUP), mais comme dirait Jean-François Piège: «Ça ne raconte pas d'histoire.» C'est sans émotion. Et pire que tout: c'est un putain de mensonge.

On n'est d'ailleurs pas les seuls à avoir remarqué qu'un truc clochait grave avec la «chizza».

Publicité

Et KFC a même dû s'excuser.

Getty Images / BuzzFeed France

C'est pas mauvais hein, c'est juste pas de la pizza.

M6 / Via giphy.com

Pierre: Si on ne m'avait pas promis une pizza, je n'aurais pas été aussi deg en découvrant l'intérieur de la boîte tant convoitée. C'est pas mauvais (quoiqu'un peu trop lourd pour une seule personne à mon avis), mais on m'a pris pour un con. En résumé: non, vous n'êtes pas pardonnés, KFC.

Cécile: J'étais complètement partante sur le concept, j'avais hâte de voir comment on pouvait techniquement réussir une croûte de pizza en poulet pané, parce que je suis une aventurière culinaire des trucs panés. Réponse: on ne peut pas, d'où le fait de coller deux blancs de poulet l'un sur l'autre. Après ma déception initiale, j'ai trouvé ça très bon, j'ai même fini la part de Pierre! En gros, c'est pas de la pizza mais c'est un bon produit KFC.