back to top

Le résumé pas chiant du premier débat de la primaire à gauche

Ce résumé est moins ennuyeux que le débat, promis.

Publié le

Top! La primaire à gauche démarre en trombe avec un débat entre les sept candidat-e-s (oui, sept) qui s'affrontaient ce soir en direct pour la première fois.

Qui sont les sept candidats?

- Sylvia Pinel: seule femme dans cette primaire, elle est la candidate du Parti radical de gauche (PRG). Tout le monde a été surpris quand elle a rappelé qu'elle avait été ministre.

- Benoît Hamon: ancien ministre de François Hollande, il a soutenu Martine Aubry pour l'investiture de son camp en 2011. Depuis, il a pris ses distances avec le président, et veut créer la surprise. Sa mesure phare: le revenu universel.

- Arnaud Montebourg: ancien ministre de François Hollande, il était déjà candidat à l'investiture de son camp en 2011. Depuis, il a pris ses distances avec le président, et veut créer la surprise. Sa mesure phare: le made in France.

- Manuel Valls: ancien Premier ministre de François Hollande, il était déjà candidat à l'investiture de son camp en 2011. Depuis, il tente de prendre ses distances avec son passage à Matignon. Mais son début de campagne est très, très, très difficile.

- Vincent Peillon: ancien ministre de François Hollande, il était déjà... Non ok, pas Vincent Peillon. Député européen, il fait office d'outsider tant sa candidature était inattendue.

- Jean-Luc Bennahmias: c'est sans doute le moins connu des candidats. Jean-Luc Bennahmias, président du Front démocrate, est là pour troller les caïds du PS, et il en a fait la preuve lors du débat.

- François de Rugy: vice-président de l'Assemblée nationale, François de Rugy est aussi président du Parti écologiste (à ne pas confondre avec EELV). Troisième «petit candidat», il espère percer.

Avant le débat, on était tous comme ça:

Publicité


Pour se distinguer, Jean-Luc Bennahmias avait choisi de tomber la cravate, comme un certain Bruno Le Maire avant lui.

Le match des cravates. #PrimaireLeDebat

Et pour les autres bah...

Ils sont habillés comme des candidats de droite. #PrimaireLeDebat #analysejbr

Dès le début du débat, certains se sont crus au Stade de France.

Publicité

#Peillon légèrement sifflé par les supporters de #Valls.

Jean-Luc Bennahmias s'est révélé.

À ce stade du débat, on a déjà plus entendu Jean-Luc Bennahmias que depuis sa naissance.

Bon et puis rapidement, on s'est *un peu* ennuyés.

RT si tu te fais grave chier. #PrimaireLeDebat

Publicité

C'est moi ou y'a pas d'ambiance la? On dirait une soirée avec des gens que tu connais que depuis 2 semaines. #PrimaireLeDebat

Même Jean-Luc Bennahmias a tenté de s'échapper.

Jean-Luc Bennahmias fait un petit somme. #PrimaireLeDébat

À un moment, Manuel Valls a explosé de rire.

Publicité

Et juste après, il a failli tuer quelqu'un.

#Montebourg : "J'abrogerai la loi El Khomri." Réaction de #Valls, visiblement prêt à lui sauter dessus. #LaPrimaire

Mais vraiment, la révélation de la soirée, c'est Jean-Luc Bennahmias.

Bennahmias reussit l'exploit d'être à la fois le Copé, le Poisson et le Fillon du débat #PrimaireLeDebat

Quand on lui a annoncé qu'il proposait de créer des équipes de vigiles pour lutter contre le terrorisme, Jean-Luc Bennahmias a nié en bloc. Du coup, son site internet a craqué sous le poids de tous ceux qui voulaient vérifier.

Quand tu veux vérifier le projet de @JlBennahmias mais que quand t'es plus de 10 à aller dessus, le serveur plante.… https://t.co/sJiaWLq0nz

Verdict: Jean-Luc Bennahmias ne connaît visiblement pas son programme.

En effet, la création d'un corps de vigiles privés fait partie des mesures de Jean-Luc Bennahimas… https://t.co/mBIjELIMZS

Sur le terrorisme, tout le monde était d'accord pour dire que le gouvernement avait fait un bon boulot. Et Vincent Peillon a confondu «origines» et «religion» en parlant de Mohamed Legouad et Imad Ibn Ziaten, deux victimes de Mohamed Merah.

Vincent Peillon a parlé d'une personne «d'origine musulmane» qui n'est pas une origine ethnique ou géographique, mais une religion

À part Jean-Luc Bennahmias, un autre a réussi à tirer son épingle du jeu. Toute la soirée, Benoît Hamon a mené la fronde contre Manuel Valls, éclipsant un peu Arnaud Montebourg.

Hamon réussit à installer le duel avec Valls sur l'économie, la lutte anti-terrorisme etc. Montebourg plus absent. Pari gagné pour Hamon

Le seul duel vu ce soir c'est Hamon / Valls.. #PrimaireLeDebat

En évoquant Ségolène Royal, Jean-Luc Bennahmias a causé le plus grand malaise de l'histoire des malaises.

La blague gênante sur Ségolène Royal de Jean-Luc Bennahmias. #PrimaireLeDébat

Un dernier mot Jean-Luc Bennahmias?

Bref.

RENDEZ-NOUS JEAN-FRANÇOIS COPÉ! #PrimaireLeDebat

Voilà le résultat de notre traditionnel bingo:

Et on se retrouve... eh bah dans trois jours pour le prochain débat!

Paul Aveline est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Paul Aveline at paul.aveline@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé