back to top

Jean Messiha encarté FN et éditorialiste: la Société des rédacteurs d'Europe 1 se saisit du dossier

Connu pour ses tweets complotistes, le candidat FN aux législatives, proche de Marine Le Pen, doit participer à l'émission de Christophe Hondelatte. Une décision qui suscite l'émoi dans les couloirs de la radio.

Publié le

Mise à jour le 29 août: Ajout du récit de la conférence de rédaction du vendredi 25 août et de la réaction de Frédéric Schlesinger.

Mise à jour le 29 août en fin de journée: Après quelques jours de flottement, la direction de la radio a tranché. Jean Messiha ne sera pas éditorialiste sur Europe1 comme l'a annoncé la direction de la radio à BuzzFeed News.


Un homme politique encarté au Front national (FN), éditorialiste d'une grande station de radio, ce serait une première. Jean Messiha, candidat malheureux du FN aux législatives et ancien coordinateur du projet présidentiel de Marine Le Pen, doit intervenir régulièrement sur Europe 1 dans le cadre de l'émission «Hondelatte raconte», présentée par Christophe Hondelatte. L'annonce a rapidement suscité une vague d'indignation, et dans les couloirs de la station, plusieurs journalistes dénoncent cette décision. Certains demandent l'annulation pure et simple de cette invitation, selon les témoignages recueillis par BuzzFeed News.

«Hondelatte tente de passer en force»

Selon un employé bien informé de la station, l'annonce de la venue de Jean Messiha à l'antenne se fait en conférence de rédaction, vendredi 25 août. «Au début, tout le monde n'a pas percuté. Et après, on a compris qui il était, et là, ça a commencé à grogner» raconte le journaliste. Aussitôt, Frédéric Schlesinger, vice-président d'Europe 1, est questionné. Auprès d'employés de la radio, il assure que Messiha «ne viendra pas», et qu'il n'était pas au courant des projets de Christophe Hondelatte.

L'affaire est alors claire pour tout le monde: la direction doit corriger le tir. Mais le ton change deux jours plus tard. À nouveau questionné, Frédéric Schlesinger se fait cette fois plus évasif. Selon autre une source au sein de l'antenne, «Christophe Hondelatte tente de passer en force. Il est numéro 2 à l'antenne après Patrick Cohen, alors il les tient. Le vrai problème, c'est qu'il est ingérable. Il ne veut voir personne, il ne veut pas travailler en équipe, il ne veut pas discuter. Il veut juste s'imposer.»

Pour tenter de se faire entendre, plusieurs journalistes décident de saisir la Société des rédacteurs d'Europe 1. Cette dernière se penche actuellement sur le dossier mais n'a pas encore communiqué officiellement sa position. Mardi, la rumeur enflait cependant dans les couloirs de la station: Jean Messiha ne viendra pas.

«Ça ne se fera pas»

Selon un journaliste d'Europe 1 contacté par BuzzFeed, faire de Jean Messiha un chroniqueur régulier de la chaîne est «étrange». Ce pilier de la station confirme que l'annulation de cette invitation est «un sujet dans la rédaction» et espérait lundi que la situation serait «clarifiée dans la journée». Pour deux autres journalistes, il est de plus en plus probable que «ça ne se fera pas», affirment-ils à BuzzFeed News.

Une autre personne qui travaille pour Christophe Hondelatte «confirme», sous couvert d'anonymat, que Jean Messiha est sur le point d'être écarté des grilles d'Europe 1. «Ce serait une bonne nouvelle» selon une autre source, qui espère cependant que celui-ci ne sera pas remplacé par Patrick Buisson. L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy avait été pressenti pour le même poste selon Le Monde.

Hondelatte confirme que Jean Messiha sera à l'antenne

Christophe Hondelatte, de son côté, assure à BuzzFeed News que Jean Messiha sera bien à l'antenne le 30 août. Avant de couper court à la conversation, l'animateur explique que la rumeur de l'annulation de la venue de Jean Messiha est infondée: «Vos sources ne doivent pas être très bonnes» répond-il simplement.Jean Messiha, de son côté, affirme ne pas être courant d'une éventuelle annulation: «À ce stade je n'ai aucune information de cette ordre. Mon dernier contact avec Hondelatte, qui date d'hier, confirmait ma présence avec l'accord de la direction d'Europe 1», explique-t-il à BuzzFeed.

Il y a deux jours, après l'annonce de cette nouvelle chronique, Christophe Hondelatte s'était étonné de la polémique née sur les réseaux sociaux. Interpellé sur ce choix inédit, le journaliste répondait samedi sur son compte Twitter:

@BobinDavid @PaulAveline @Europe1 Surpris que cela vous surprenne !! On ne serait plus en démocratie...et on aurait oublié de me le dire ???

Théorie du complot et attaques contre les musulmans

Si son appartenance partisane est en partie à l'origine du scandale, la personnalité même de Jean Messiha n'est pas pour rien dans l'émoi qu'a suscité cette invitation à l'antenne d'Europe 1. Énarque, l'ancien candidat FN fait de son compte Twitter une tribune politique. Il y diffuse ses théories, dont certaines flirtent avec un complotisme affirmé. Ainsi, il estimait récemment que les pays «où les élites sont fanatiquement attachés à l'euro» étaient «curieusement» aussi les pays «dont les élites ont collaboré avec l'Allemagne nazie» durant la seconde guerre mondiale.

Publicité

En 2016, au lendemain de l'attentat à Nice, Jean Messiha regrettait que «5 millions de musulmans» qui vivent en France ne soient pas fichés S.

Après sa défaite aux élections législatives, Jean Messiha avait également un peu perdu son sang froid sur Twitter. Comme le rapportait Le Lab d'Europe 1, il s'était alors lancé dans une litanie d'insultes contre les internautes qui l'interpellaient ce soir-là.

Publicité

Toujours sur Twitter, Jean Messiha «like» des contenus franchement complotistes. Il en va ainsi de ce tweet du 8 mai 2017 représentant Emmanuel Macron, accompagné de Daniel Cohn-Bendit, Patrick Drahi ou encore Jacques Attali et Bernard Henri-Levi. L'illustration est surmontée du drapeau israélien et du drapeau arc-en-ciel, deux prétendus lobbies qui se retrouvent fréquemment au cœur des théories du complot les plus absurdes.

En pleine campagne présidentielle, il avait aussi assuré dans un tweet complotiste que les informations sur un attentat visant des policiers sur les Champs-Elysées avaient volontairement été retenues pour favoriser la candidature d'Emmanuel Macron.

Contacté par téléphone, Frédéric Schlesinger n'a pour le moment pas donné suite à nos sollicitations.

MISE À JOUR

Ajout du récit de la conférence de rédaction du vendredi 25 août et de la réaction de Frédéric Schlesinger.

MISE À JOUR

Mise à jour le 29 août en fin de journée: Après quelques jours de flottement, la direction de la radio a tranché. Jean Messiha ne sera pas éditorialiste sur Europe1 comme l'a annoncé la direction de la radio à BuzzFeed News.


Paul Aveline est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Paul Aveline at paul.aveline@buzzfeed.com.

Stéphane Jourdain est en charge de BuzzFeed News en France et travaille depuis Paris

Contact StephaneJourdain at Stephane.Jourdain@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.