back to top

Islamophobie, racisme, homophobie: la candidate du FN dans les Côtes-d'Armor se déchaîne sur internet

Catherine Blein est investie pour les législatives par le FN dans les Côtes-d'Armor. BuzzFeed News a scruté ses comptes Facebook et Twitter et ils regorgent de messages racistes, homophobes et islamophobes.

Publié le

Conseillère régionale de Bretagne, adhérente du FN depuis 2011, Catherine Blein est aussi candidate aux législatives dans la 4e circonscription des Côtes-d'Armor. Sur les réseaux sociaux, l'élue ne colle pas du tout avec la stratégie de dédiabolisation du parti voulue par Marine Le Pen. C'est la troisième fois en quelques jours que le vernis de la dédiabolisation du FN craque. Furtif président par intérim du parti, Jean-François Jalkh a été épinglé pour ses propos révisionnistes, et ses articles à caractère raciste. Et BuzzFeed News a mis la main sur les messages racistes et islamophobes tenus sur ses comptes Facebook et Twitter par un autre candidat FN aux législatives, Bernard Sironneau.

Les musulmans veulent «conquérir le monde»

Le compte Twitter de Catherine Blein est clairement identifié, et est suivi par Marine Le Pen ou Philippe Vardon entre autres. Son compte Facebook comporte quant à lui une photo de l'élue, quelques éléments de biographie qui correspondent à sa vie et est lié à son adresse mail. Elle a également publié un post en 2011 où elle donne son numéro de téléphone portable, croyant s'adresser à Charles Pasqua:

Sur ses comptes Facebook et Twitter, Catherine Blein livre un avis très tranché sur l'islam, et accuse régulièrement les musulmans de vouloir «conquérir le monde», comme dans ce post de juin 2015:

Une vision de l'islam répétée à longueur de posts. Catherine Blein craint ainsi que les Français ne deviennent «les esclaves de la charia»:

Quand elle n'exprime pas elle-même ses opinions sur la question, Catherine Blein like des tweets de Renaud Camus, théoricien d'extrême droite, condamné en 2015 pour provocation à la haine contre les musulmans. Des tweets qui reprennent l'idée phare de Renaud Camus: celle d'une invasion migratoire visant à remplacer les populations européennes:

«Il n'y a pas d'immigration, il y a une invasion»

«L'occupant et les occupés sont traités à égalité»

«La seule question qui compte, c'est celle de l'invasion et du changement de peuple»

«Élus, Français, il ne vous reste plus qu'un mois pour donner une voix à la libération, à la décolonisation, à la remigration.»

Quand ce n'est pas Renaud Camus, c'est Henry de Lesquen, condamné pour provocation à la haine et négationnisme, qui trouve les faveurs de l'élue. Selon lui, «nul ne peut être pieux musulman et vraiment français», tweet qu'a également «liké» Catherine Blein.

La solution: «éradiquer l'islam»

Pour lutter contre cette «invasion», Catherine Blein croit avoir la solution: «éradiquer» l'islam. C'est en tout cas ce qu'elle propose sur ses comptes Facebook et Twitter.

Homophobie décomplexée

Sur Twitter, Catherine Blein n'hésite pas non plus à s'en prendre aux homosexuels. Elle estime par exemple, évoquant l'hommage rendu à Xavier Jugelé, policier assassiné sur les Champs-Élysées le 20 avril dernier et à qui son compagnon a rendu un émouvant hommage, que «toutes les occasions sont bonnes de faire entrer l'homosexualité dans nos vies».

À l'occasion, Catherine Blein like aussi un tweet traitant Benjamin Biolay de «fiotte» et de «bobo efféminé»:

Najat Vallaud-Belkacem «migrant» et autres sorties racistes

Dans ses likes Twitter, on retrouve aussi des sorties racistes. Catherine Blein «aime» par exemple un message qui s'en prend ainsi à Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation de François Hollande.

«Quand tu donnes à un migrant le poste de ministre de l'éducation»

Dans un tweet du 10 février 2017, Catherine Blein s'attaque cette fois à l'équipe de France. Un message qui n'est pas sans rappeler celui de Jean-Marie Le Pen, qui avait estimé que mettre des «noirs [en équipe de France] pour satisfaire les Antillais: tout ça, ça n'a rien à voir avec une équipe de France!»

Ce sont enfin les réfugiés qui s'attirent les foudres de la candidate. En février dernier, elle like un tweet accusant «ces sous merdes humaines de gauchos collabos» d'avoir «détruit» la Suède. La raison? L'arrivée de réfugiés dans le pays, photo à l'appui:

Conséquence de cette «invasion» selon ce tweet: le risque d'un «génocide» des blancs. Catherine Blein a ainsi liké sur Twitter un message dénonçant «l'invasion, la submersion» qui donnent au «génocide» un autre «aspect»:

Les coupables: les «franc-macs» et les juifs

Selon Catherine Blein, les principaux responsables de cette «invasion» migratoire et de la présence de musulmans en France sont l'UMP et le Medef. Le parti de droite est par ailleurs accusé en 2013 d'aller «prendre ses ordres chez les franc-macs et l'association des Juifs de France».

Comme le soulignait Le Monde en 2012, Catherine Blein appartient à l'extrême droite la plus dure puisqu'elle était l'attachée de presse du Bloc identitaire, groupe dirigé par Fabrice Robert, condamné notamment pour avoir nié l'existence des chambres à gaz.

Contactée par téléphone et par mail, Catherine Blein a brièvement répondu à nos questions avant de couper court à la conversation. Elle était en effet en pleine visite avec... Marine Le Pen, en déplacement en Bretagne:

«J'ai toujours dit que l'islam est incompatible avec notre République. Et sur Facebook je ne poste jamais.»

Catherine Blein apparaît d'ailleurs aujourd'hui sur le compte officiel de Marine Le Pen, à ses côtés, en Bretagne.

Catherine Blein a toutefois promis de nous rappeler dans la journée. De son côté, le secrétariat général du FN n'était quant à lui pas joignable dans la matinée de jeudi.

Paul Aveline est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Paul Aveline at paul.aveline@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.