back to top

Il n'y avait pas une, mais plusieurs séquences homophobes dans l'émission spéciale de Cyril Hanouna

Hier soir dans l'émission spéciale TPMP Radio Baba!, Cyril Hanouna recevait des appels après avoir posté une annonce de rencontre en ligne. En répondant à ces appels, l'animateur a cru bon de prendre une voix efféminée et de se comporter comme le cliché d'un homme homosexuel maniéré.

Publié le

Hier soir, aux alentours de 23h30, Cyril Hanouna explique à ses téléspectateurs qu'il a posté sur un site de petites annonces une annonce dont le texte est présenté à l'écran, accompagné d'une photo d'un homme torse nu:

«Bonjour, je me présente, Jean-José, 1M85, très sportif et super bien monté, cherche relation courte ou longue selon le feeling, bisexuel, je vous invite à déjeuner... et qui sait, peut-être qu'après je vous dégusterai... Je suis joignable au 0********** à partir de 22h ;)
Ps: j'aime quand on m'insulte»

Le site en question, VivaStreet, est d'ailleurs mis en cause depuis quelques semaines dans une affaire de prostitution à grande échelle.

Le texte est calibré pour l'exercice, et les appels commencent à pleuvoir en plateau. À aucun moment, les voix des interlocuteurs de Cyril Hanouna ne seront modifiées pour protéger leur anonymat.

Le premier appel est passé par un certain Mika qui «appelle pour l'annonce». Immédiatement, Cyril Hanouna modifie sa voix et son attitude. Il se fait maniéré et adopte un ton efféminé qu'il gardera jusqu'à la fin de la séquence:

video-cdn.buzzfeed.com
Publicité

Au bout de deux minutes, Cyril Hanouna coupe la conversation qui devient très crue. Mika est très entreprenant et propose à Cyril Hanouna de «le baiser» et de lui «bouffer le cul», ce qui provoque un mélange d'hilarité et de malaise en plateau. La communication est finalement coupée, sans que Mika ne semble savoir qu'il a été piégé en direct.

Quelques secondes plus tard, c'est un autre homme qui appelle «pour faire du cul direct». Cyril Hanouna, voix efféminée à nouveau, explose de rire et raccroche sans donner suite à la conversation. Lui non plus ne saura pas qu'il était en direct sur C8 –en tout cas pas à l'antenne–, comme le montre cet extrait vidéo:

video-cdn.buzzfeed.com

Aux alentours de 00h25, c'est Mathieu, «maçon», qui appelle Cyril Hanouna pour répondre à la petite annonce postée sur VivaStreet. En apprenant la profession du jeune homme, l'animateur se lance dans un humour cru:

- Tu fais quoi dans la vie?
- Je suis maçon.
- Hmm, j'aime bien les maçons, t'as une belle truelle?
- T'aimes bien les outils?
- Oui j'aime bien. J'adore ça.
- Je pourrais te passer le crépis si tu veux.
- Avec plaisir!
(...)
- Moi je suis jardinier, reprend Cyril Hanouna. On dit souvent que j'ai le sexe en tulipe.

Cyril Hanouna décide finalement de mettre fin à la conversation quand son interlocuteur évoque son «trou de balle». Lui non plus ne saura pas qu'il a été piégé en direct devant une bande de chroniqueurs hilares.

Plus tard, c'est au tour de Kevin d'être piégé. Le jeune homme de 19 ans, propose à Cyril Hanouna de «boire un café» le lendemain puisqu'il «monte à Paris». Cyril Hanouna abonde, et lui demande s'il a un «beau zizi» et quel «style de mec» il préfère en l'appelant «bébé». Cyril Hanouna va jusqu'à demander à Kevin de chanter, il s'exécute en reprenant Claude François. L'animateur lui révèle finalement qu'il est Cyril Hanouna. Le jeune homme bégaye quelques secondes avant de déclarer que «c'est super gênant parce que moi demain je viens à l'émission!».

Un peu avant ce coup de fil, un autre appel était parvenu en plateau. À l'autre bout du fil, Sandra. L'animateur adopte sa voix efféminée et répond à la jeune femme qui se lance dans un jeu de séduction. Mais cette fois Cyril Hanouna ne fait aucune proposition graveleuse, aucun sous-entendu. C'est la seule femme que Cyril Hanouna prendra au téléphone au cours de cette séquence. Il lui demande sa taille, d'où elle vient, et quel est son «style de mec». Après deux minutes de discussion, Cyril Hanouna révèle à son interlocutrice qu'elle est en direct.

L'homophobie distillée tout au long de l'émission

Vendredi matin, de nombreux internautes ont exprimé leur colère face à cette séquence sur les réseaux sociaux.

Avec des allusions les plus dégeu les une que les autres. L'homophobie se porte bien, Merci pour elle.

Pathétique, on ne peut se dire défenseur de la cause gay et se moquer ouvertement d'eux, homophobie latente quand tu nous tiens #Hanouna

Alors que Cyril Hanouna se défend de toute homophobie auprès de L'Express, plusieurs éléments de la séquence sont malgré tout homophobes. Premièrement, la voix et l'attitude qu'adopte Hanouna au cours de la séquence. Les habitués de TPMP auront reconnu le comportement qu'adopte l'animateur lorsqu'il «joue» au couple gay avec l'un de ses chroniqueurs, Camille Combal. Adopter une voix efféminée et un comportement maniéré est typique de ceux qui veulent caricaturer un homme homosexuel.

Deuxième élément, la différence de traitement entre les hommes et la seule femme jointe par Hanouna au téléphone. Avec Sandra, l'animateur ne se permet aucune blague sexuelle, aucune allusion graveleuse, aucun jeu de mot. Il reste poli et neutre jusqu'à lui révéler que c'est un canular. Avec les hommes, il aborde la taille de leur sexe, leurs préférences sexuelles, et les pousse à aller toujours plus loin dans la discussion. Comme pour montrer que le sexe homosexuel est par nature «sale».

Troisième élément, le piège tendu. Comme l'ont rappelé des internautes, les sites de rencontre sont aussi dangereux pour les hommes gays, qui craignent souvent d'être piégés par des faux profils homophobes.

J'ai eu mes premiers rencards en ligne à 19 ans. À chaque fois, la même question en tête : "bordel est-ce que je me suis fait avoir ?"


Une dernière séquence homophobe

Enfin, une dernière séquence achève de faire basculer la soirée dans une démonstration d'homophobie. Cyril Hanouna prend une personne au téléphone. Une voix féminine s'annonce, et prévient qu'elle appelle pour une raison bien précise: elle est «follement amoureuse» de l'un des chroniqueur, Maxime Guény. Ce dernier, visiblement flatté, engage la discussion avec la personne au bout du fil, qui s'appelle Gaby. Les deux interlocuteurs engagent un jeu de séduction, et Cyril Hanouna intervient et demande à Maxime Guény:

- Comment vous imaginez Gaby?
- Bah Gaby je l'imagine grande, 1m75...
- Ouais
- Plutôt brune
- Ouais
- Avec ce petit accent et ce regard frétillant
- Pulpeuse?
- Plutôt pulpeuse oui

Gaby annonce alors son arrivée sur le plateau. Et sous les éclats de rires du public, et le regard gêné de Maxime Guény, c'est un homme qui entre sur le plateau. Cyril Hanouna est ravi que son piège ait marché.

L'homme qui entre, téléphone à l'oreille, a en effet une voix très féminine. Il s'assied à côté de Maxime Guény, visiblement très embarrassé d'avoir été piégé par son patron. Le chroniqueur prévient: «On va avoir un problème là!» Cyril Hanouna embrasse son invité surprise et, repassant aux pronoms masculins, lui déclare qu'il est «magnifique» et que «c'est pas une vanne, t'es vraiment amoureux de Maxime». Gaby acquiesce mais annonce qu'il est «une princesse et que c'est à Maxime de faire le travail maintenant». Ce à quoi le chroniqueur répond qu'il «cherche une princesse mais qui n'ait pas forcément...euh...». Tout l'enjeu de la séquence est de jouer sur la peur des hommes hétérosexuels d'être dragués par un homme homosexuel.

Contacté par BuzzFeed News, le CSA confirme qu'il a été saisi par de nombreux téléspectateurs, et annonce le chiffre de 250 signalements à 11h30. Un décompte qui devrait s'alourdir au cours de la journée. Ce n'est pas la première fois que l'autorité de l'audiovisuel doit se pencher sur les émissions de Cyril Hanouna. Une agression sexuelle avait causé le scandale en octobre dernier, et nous avions relevé, sur un mois, toutes les séquences homophobes que contenait l'émission quotidienne de C8.


Sponsorisé

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss