go to content

Fillon fait travailler son assistante parlementaire sur sa campagne présidentielle

Anne Faguer est l'une des assistantes parlementaires de François Fillon à l'Assemblée. Notre enquête montre qu'elle est très impliquée dans la campagne présidentielle de son patron, alors qu'elle devrait se cantonner à son travail au Parlement. Contactée par BuzzFeed News, Anne Faguer se défend de tout mélange des genres.

posté le

Selon nos informations, Anne Faguer, assistante parlementaire de François Fillon, prend part activement à la campagne présidentielle de son patron. Depuis au moins juin 2015, elle participe à l'organisation de meetings, elle envoie des mails de campagne et elle apparaît dans des documents officiels comme une «collaboratrice» à contacter «pour toute question (...) sur l'organisation de la campagne». Pourtant Anne Faguer est rémunérée à plein temps en tant qu'assistante parlementaire. Elle n'a pas demandé, comme elle aurait dû le faire, à suspendre son contrat de travail d'attachée parlementaire pour se consacrer à la campagne présidentielle du candidat LR.

Assistante parlementaire à plein temps

Anne Faguer a le titre d'«assistante parlementaire» dans la déclaration d'intérêt remplie par François Fillon, disponible sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique:

Des fonctions qui sont, selon la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) totalement incompatibles avec une campagne électorale. La CNCCFP écrit dans son édition 2016 du «guide du candidat et du mandataire» que la «participation» des assistants parlementaires «à une campagne électorale pendant les heures de travail est proscrite»:

Problème: les missions d'Anne Faguer dépassent largement le cadre du palais Bourbon. Plusieurs documents attestent qu'elle est l'une des référentes directes du candidat François Fillon.

Elle participe à l'organisation des meetings

Le 2 février, on la voit ainsi apparaître dans le numéro d'Envoyé spécial consacré à Penelope Fillon. Alors que l'équipe de France 2 tente d'interroger l'épouse du candidat, elle tombe sur... Anne Faguer.

En plein meeting à la Villette, le dimanche 29 janvier dernier, alors qu'à la tribune François Fillon fait applaudir sa femme, Anne Faguer, avec son oreillette et son talkie-walkie, semble occupée à une tâche qui n'a rien à voir avec son statut d'assistante parlementaire:

Contactée par BuzzFeed News, Anne Faguer précise qu'à cette date, elle disposait d'un contrat de travail auprès des Républicains:

«Depuis le 16 janvier 2017, je suis employée à 80% par Les Républicains en tant que chargée de mission, exerçant mon activité auprès de la campagne de François Fillon, en contrat à durée déterminée. Je reste attachée parlementaire à 20%.»

Toutefois, ce changement de situation professionnelle n'a pas été déclaré à la HATVP comme il aurait dû l'être. La Haute Autorité assure en effet à BuzzFeed News que toutes les activités annexes des collaborateurs parlementaires doivent être déclarées officiellement par le député.

L'interlocutrice pour «l'organisation de la campagne»

Bien avant qu'elle ne soit embauchée par Les Républicains, il y a cette lettre datée du 28 juin 2016. Dans ce courrier siglé du logo de campagne de François Fillon, le candidat fait directement référence à Anne Faguer comme l'une des deux «collaboratrices» à contacter «pour toute question (...) sur l'organisation de la campagne»:

À propos de cette lettre, Anne Faguer explique que «le numéro de portable indiqué dans cette lettre est (son) numéro personnel», dont elle «règle les factures sur (ses) deniers personnels». Une information qui n'explique pas pourquoi elle est listée parmi les collaboratrices de campagne de François Fillon dès juin 2016.

Un autre document montre l'implication dans la campagne de son député. Il s'agit d'un mail signé Anne Faguer, envoyé depuis l'adresse mail parlementaire de François Fillon. Le mail évoque un manifeste que Coordination rurale a soumis aux candidats à la primaire de la droite, et non à tous les députés:

Dans ce mail, Anne Faguer informe Coordination rurale que François Fillon «ne souhaite pas signer» le manifeste. À propos de ce mail, Anne Faguer déclare qu'il a été envoyé sur la boîte mail de l'Assemblée Nationale de François Fillon et que c'est pour cette raison qu'elle y a répondu.

Une réunion avec le directeur de campagne

Dès 2015, juste après l'entrée en campagne officielle de François Fillon, on la voit aussi participer à une réunion du staff présidentiel du néo-candidat. Dans une photo qui accompagne un article du Point daté du 15 avril 2015, elle apparaît en face de Patrick Stefanini, le directeur de campagne de François Fillon:

Cet article a d'ailleurs été relayé dans un groupe Facebook intitulé «François FILLON: destination 55 rue du Faubourg Saint-Honoré» (l'adresse de l'Élysée, ndlr), groupe dont Anne Faguer est membre. Dans le post en question, elle est identifiée:

À propos de cette photo, Anne Faguer explique qu'il s'agit d'«une réunion destinée à organiser l’agenda de François Fillon, dans l’ensemble de ses activités» et que «tous les collaborateurs de François Fillon y participaient, qu’ils soient collaborateurs parlementaires ou pas».

Une fonction qui n'apparaît nulle part

Sur le profil LinkedIn de l'intéressée, nulle mention n'est faite des fonctions d'Anne Faguer dans la campagne, pas plus que sur son compte Twitter:

À aucun moment il n'est fait référence à la campagne présidentielle que François Fillon mène depuis son entrée dans la course à l'investiture de son camp en avril 2015. Un rapide coup de fil à la permanence parlementaire du candidat LR à l'Assemblée nationale permet d'ailleurs de comprendre que, au moins sur le papier, les deux fonctions du candidat sont distinctes. Pour parler de la présidentielle, le répondeur renvoie directement au QG de campagne de François Fillon.

Des règles très précises

L'activité d'Anne Faguer pour la campagne présidentielle de François Fillon est-elle irrégulière? Selon la CNCCFP, les collaborateurs parlementaires «doivent (...) travailler uniquement pour le parlementaire dans le cadre de l'exercice de sa mission». Il n'existe que deux exceptions: la prise d'un congé ou le changement du contrat de travail.

Il est ainsi possible de suspendre son contrat de travail d'attachée parlementaire, et en signer un autre pour travailler exclusivement au service de la campagne présidentielle de François Fillon.

Problème: selon la déclaration d'intérêts de François Fillon, Anne Faguer n'a pas suspendu son contrat et elle travaille toujours pour lui à l'Assemblée. Selon Anne Faguer, ce contrat a bien été modifié le 16 janvier dernier, et elle a signé un nouveau contrat de travail avec Les Républicains.

Une information qui aurait dû être portée à la connaissance de la HATVP, ce qui n'a pas été fait. Et même le cas échéant, ce nouveau contrat n'explique pas qu'elle soit, dès juin 2016, présentée par François Fillon comme sa «collaboratrice» à contacter «pour toute question (...) sur l'organisation de la campagne». Par ailleurs, les documents présentés plus haut montrent qu'Anne Faguer est impliquée dans la campagne de François Fillon depuis juin 2015 au moins.

Vendredi en fin de journée, le directeur de campagne de François Fillon Patrick Stefanini a publié un communiqué de presse reprenant les mêmes arguments qu'Anne Faguer sur notre enquête:

Quand Rachida Dati évoquait Anne Faguer...

Le nom d'Anne Faguer n'est pas inconnu de tous. En 2011, dans l'émission Radio France Politique, Rachida Dati s'était fendue d'une violente sortie contre François Fillon, au cours de laquelle elle disait:

«Il vient de recruter, quand même, à Matignon, une personne pour se charger de sa campagne pour Paris.»

À l'époque, François Fillon est Premier ministre et prépare son parachutage pour les législatives parisiennes. Et la «personne» qu'évoque Rachida Dati n'est autre... qu'Anne Faguer, comme le soulignait la presse à l'époque. Comme le relevait Libération, l'élue européenne n'apportait aucune preuve de ses accusations. La députée le soupçonnait de salarier Anne Faguer à Matignon alors que son travail réel était de préparer la campagne législative du Premier ministre d'alors.

Par ailleurs, Libération révèle que dans l'équipe de François Fillon, Anne Faguer n'est pas la seule à cumuler un rôle d'organisation, avec un poste d'assistant parlementaire.

Contactés jeudi et vendredi par téléphone, ni Anne Faguer, ni le bureau de François Fillon à l'Assemblée nationale, ni son QG de campagne, ni Coordination rurale n'ont pour le moment donné suite à nos sollicitations. De son côté, l'équipe presse de la campagne de François Fillon n'a pas non plus répondu à nos demandes d'interview par téléphone et par mail.

Après publication de l'article, Anne Faguer a finalement répondu par mail aux questions que nous souhaitions lui poser par téléphone depuis jeudi.

UPDATE

Ajout des réponses d'Anne Faguer sur les différents documents présentés par BuzzFeed News sur son implication dans la campagne de François Fillon.

UPDATE

Ajout du communiqué de presse de la campagne de François Fillon.

Paul Aveline est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Paul Aveline at paul.aveline@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.