go to content

8 profs que tous les L ont eus

La prof d'anglais qui estime que vous avez un devoir d'excellence parce que vous êtes en L.

posté le

Le/la prof de littérature ascendant poète maudit:

Columbia Pictures / Via quotesgram.com

Le rôle de prof de litté n'implique pas de s'exprimer comme si on écrivait un bouquin, mais apparemment personne n'a pensé à lui dire. Souvent sympa quoi qu'un peu soporifique, vous avez quand même beaucoup appris grâce à ses cours, et il est même possible qu'il/elle ait réussi à vous faire aimer une des œuvres du programme profondément.

Le détail qui tue: le vieil exemplaire de Madame Bovary (ou autre du même genre) qui ne le/la quittait jamais.

La phrase fétiche: «Heureux qui comme Ulysse...»

Le/la prof de philo génialement barré-e:

Comedy Central / Via kotaku.com.au

Vous vous souvenez forcément de ce prof là. C'est celui/celle qui arrivait toujours avec 15 minutes de retard, le souffle court, les vêtements froissés, et qui se mettait DIRECT à vous faire son cours, sans ouvrir un cahier ni reprendre sa respiration. Vous en rigoliez souvent entre potes mais au fond vous savez pertinemment que c'était un-e bon-ne prof, et vous n'êtes pas près de l'oublier.

Le détail qui tue: la carte Pokémon en guise de marque-page.

La phrase fétiche: «Comme le dirait Spinoza…»

Le/la prof de maths qui déplore le niveau du programme:

Paramount Pictures / Via cinefilles.wordpress.com

C'est compréhensible, si à l'origine quelqu'un choisit de faire ce boulot, c'est pas pour apprendre à une classe de littéraires à faire des divisions sur Excel. Du coup, deux possibilités: soit c'était investissement à 100% en partant du principe que «C'est simple alors vous avez tous intérêt à avoir 20», soit c'était l'option vacances en mode «Vous avez déjà appris ça en CM2, ouvrez le bouquin, Open Office, et démerdez-vous. Vous savez lire, vous, non?»

Le détail qui tue: la Casio archi-scientifique censée rappeler que c'est quand même un-e vrai-e prof de maths.

La phrase fétiche: «Allez, on ouvre le tableur!»

Attention: ce type de prof n'existe plus depuis la réforme de 2010.

Le/la prof d’histoire-géo à la ramasse:

Paramount Pictures / Via backgroundartists.tumblr.com

Un grand classique, c'est ce ou cette prof qui était le lundi au bord du gouffre, à deux doigts de fondre en larmes devant l'injustice du monde et la cruauté de vos camarades de classe, et qui le mardi aurait pu chanter Sœur Soleil à tue-tête debout sur votre bureau. C'était pas méchant mais le côté lunatique pouvait vite devenir lourd. Surtout quand, sous prétexte que vous êtes en L, vous étiez censés comprendre des textes super compliqués sans explications.

Le détail qui tue: le flacon d'huile essentielle qui dépasse du sac.

La phrase fétiche: «Vous savez… moi… je l'ai déjà mon… bac…»

Le/la prof de sport qui regrette que la classe soit majoritairement composée de filles:

Fox / Via ew.com

Par habitude de déconner avec les «bonhommes» des autres classes (ceux qui ont 20 au 3x500 et qui continuent l'entraînement 15 minutes après la fin du cours), il/elle se désolait de ne pouvoir reproduire le schéma avec une classe «décidément TROP littéraire» (en même temps, si vous arrêtiez de corriger ses fautes, hein). Du coup, soit vous deviez devenir de VRAIS sportifs, soit vous faisiez un peu ce que vous vouliez, vu que bon, «on va pas les changer maintenant, hein.»

Le détail qui tue: le jogging habituel assorti à une position immobile quasi-constante.

La phrase fétiche: «Bon ben aujourd'hui c'est foot.»

Le/la prof d’anglais ex-littéraire qui estime que vous avez un devoir d’excellence:

Fox / Via followingthenerd.com

Sous prétexte que vous êtes des «ingénieurs de la langue» (pour reprendre ses mots, hein), ce-tte prof considérait que vous vous deviez à vous-même de dépasser toutes les autres classes réunies dans sa matière. «Comment ça "littéraire" n'est pas synonyme de "linguiste"? Dois-je vous rappeler que vous avez une traduction de plus que les autres le jour du bac?».

Le détail qui tue: le bouquin de philo en anglais sur son bureau et l'odeur de tabac froid sur les contrôles rendus.

La phrase fétiche: «N'oubliez pas que votre examen est plus difficult que celui des autres. Understood?»

Le/la prof de LV2 qui estime que sa matière est la plus importante:

NBC / Via thegreg.tumblr.com

Mais si, vous savez, c'est ce ou cette prof pour qui la LV2 aurait du être coef 12 parce que, «Dans le climat de mondialisation actuel, il est indispensable de parler d'autres langues que l'anglais.» Qui voulait bien sûr vous convaincre de remplacer votre LV1 actuelle contre la sienne ~parce que vous aviez de bonnes notes et qu'en L le coefficient des langues est important~ (et pas du tout pour se donner de l'importance, évidemment).

Le détail qui tue: sa manie de toujours mettre sa langue en valeur.

La phrase fétiche, selon la langue enseignée: «Callate por favor», «Ruhe, bitte».

Le/la prof de chimie à la compassion disproportionnée:

AMC / Via huffingtonpost.com

«Les pauvres ne comprendront jamais vraiment ce qu'on leur dit» est probablement la phrase qui lui passait le plus souvent par la tête lors de vos 2 heures de cours hebdomadaires. Sauf que vous étiez en L, pas stupides. Malgré tout, sa compassion était rafraîchissante et pour une fois qu'on attendait pas de vous des miracles, vous n'alliez pas vous plaindre.

Le détail qui tue: LA BLOUSE BLANCHE.

La phrase fétiche: «Les filles, ça vous servira plus tard» lors des cours où vous fabriquiez mayonnaise ou crème hydratante...

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss