back to top

Plongée au coeur des parcs d'attraction japonais oubliés

Le photographe Reginald Van de Velde est allé au Japon dans le seul but d'explorer ce qui avait été oublié.

Publié le

Nara Dreamland

Inspiré du Disneyland de Californie, Nara Dreamland fut construit en 1961 et possédait presque le même style d'attractions et de manèges que son modèle américain. Avec le lancement de Disneyland Tokyo et d'Univeral Studios Japon, Nara Dreamland perdit sa superbe et sa clientèle, et ferma finalement ses portes en 2006.

Publicité

Western Village

Une réplique géante du site du mont Rushmore, abandonnée dans un parc d'attractions japonais désaffecté. Western Village fut construit en 1975 et a fermé ses portes en 2007 en raison de sa situation géographique isolée et du succès grandissant de Disneyland Tokyo.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Family Land

Rétroéclairée par les lumières puissantes d'un terrain de golf, cette grande roue immense est abandonnée près du magnifique lac Biwa, dans la Préfecture de Shiga. C'est l'unique souvenir de Family Land, un parc à thème japonais qui ferma ses portes en 1970.

Big Mountain Pachinko

Vue sur l'intérieur de l'une des nombreux salles de pachinko, abandonnées au Japon. Le pachinko est un jeu d'arcade/d'argent, comparable aux machines à sous des pays occidentaux. Il ressemble à un flipper vertical où le joueur insère des petites balles en métal dans la machine, qui tombent ensuite dans une forêt de clous. En voyageant au Japon, on tombe sur de nombreuses salle de pachinko abandonnées le long de la route.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss