back to top

Des danseurs et danseuses posent nus dans les rues et c'est superbe

Il ne faut pas avoir peur de se lancer. Avertissement: contient de la nudité.

Publié le


Jordan Matter, un photographe de Manhattan spécialisé dans les portraits, a créé une série de photos sur les danseurs professionnels intitulée Dancers After Dark («Les danseurs après la tombée de la nuit»). Sur les photos, tous les danseurs sont complètement nus.

Les clichés ont été pris dans l'espace publique en Amérique du Nord et en Europe, notamment à New York, Paris et Londres.

Jordan Matter a cherché a exprimer «l'extraordinaire persévérance» des danseurs qui peut se voir sur leur corps, et montrer «l'engagement profond envers la passion d'une vie». Il a voulu également représenter «la volonté de poser dans les rues sans avoir peur de l'échec».

Jordan Matter est connu pour son livre précédent, Dancers Among Us, une collection de photographies de danseurs et danceuses dans des lieux de la vie courante tels que les gares et les parcs.

Dancers After Dark, qui sert de base à un livre, va plus loin en montrant le dévouement des danseurs envers leur art, et à quel point la carrière qu'ils ont choisie implique de renoncer à un style de vie conventionnel. Jordan Matter explique: «Dancers After Dark célèbre cet optimisme. Il exprime la volonté de dire oui à l'improbable, à l'extravagant, à l'illusoire.»

Cette vidéo montre la réalisation de la photo ci-dessus, pour laquelle Jordan Matter a fait poser neuf ballerines au petit matin à New York:

vimeo.com

La danseuse Michaela DePrince (ci-dessus) a participé au projet de Jordan Matter en posant sur un passage piéton à Times Square (New York). «Quand j'étais plus jeune, on m'a dit que je ne serais jamais un danseuse, et ce projet me donne l'occasion de montrer aux petites ballerines noires qu'il est possible d'aimer son corps, et d'être fière de son corps», raconte-t-elle au sujet de la série.

«Tu vas finir par devenir absolument magnifique. Montre-le. Reste toi-même, et sois simplement une artiste», ajoute-t-elle.

Vous pouvez voir la vidéo du making of de cette photo ici:

vimeo.com

«Ces incroyables artistes n'avaient a priori aucune raison d'accepter de participer à ce projet, raconte le photographe. Il faisait souvent très froid; c'était généralement tard; c'était dangereux, illégal, exténuant, et, bien sûr, ils étaient nus. Et pourtant ils ont dit oui. Pourquoi? Parce que comme moi, ils croient que si on s'élance et saute, le filet apparaît.»

«Les danseurs sont des rêveurs, dit-il. Beaucoup ont quitté le confort d'une vie normale pour poursuivre une ambition dont la chance de réussite est infime. Ils travaillent des heures innombrables durant de nombreuses années, animés non pas par le profit ou la gloire, mais par la quête de réaliser leur rêve. Gravée dans leur corps se trouve leur persévérance extraordinaire, et sans leurs vêtements, on peut voir chaque pli de muscle et toutes les subtilités de leur physique. Ils incarnent l'engagement profond envers la passion d'une vie.»

Vous pouvez voir la vidéo du making of de cette photo ici:

vimeo.com

«Souvent, dans la vie, nous devons poursuivre nos buts à l'aveugle, en faisant confiance à nos instincts pour nous guider, raconte Jordan Matter. Ces images représentent notre volonté de poser dans les rues sans avoir peur de l'échec. Le faire nous a donné une beauté et une euphorie que l'on n'aurait pas pu imaginer.»


Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss