back to top

Les 17 moments les plus déchirants de Game of Thrones

George R. R. Martin n'a aucune pitié. Classés du moins intense au plus déchirant. Spoilers en perspective pour tous ceux qui n'ont pas vu les quatre premières saisons de la série.

Publié le

17. La mort de Renly Baratheon (épisode 5, saison 2)

HBO

Franchement, la mort de Renly me laisse assez indifférente. Il était sympa, mais un peu chiant. C'est la réaction de Brienne qui brise le cœur. Difficile de ne pas être ému par son attachement pour Renly et par sa détresse après sa mort.

16. La trahison de Theon (épisode 3, saison 2)

HBO

Robb et Theon ont grandi ensemble et ont développé au fil des années une relation fraternelle. On peut facilement comprendre pourquoi Theon était déchiré entre sa famille et les Stark, mais ça ne rend pas sa trahison moins triste, ni moins cruelle.

15. La cérémonie de mariage entre Tyrion et Sansa (épisode 8, saison 3)

HBO

On aurait pu se réjouir de l'union des deux seules personnes relativement honnêtes de King's Landing (et au final leur couple a connu plusieurs moments touchants et harmonieux) mais leur cérémonie de mariage était profondément déprimante et humiliante. Une scène douloureuse à regarder, alors que toute l'assemblée se moque de Tyrion, incapable de couvrir Sansa de sa cape lorsque Joffrey lui retire son marchepied.

13. La mort de Ros (épisode 6, saison 3)

HBO

Le personnage de Ros a été inventé pour la série, mais même si la prostituée n'existait pas dans les livres, elle a réussi à conquérir le cœur de nombreux téléspectateurs grâce à sa verve et sa présence. Alors, la voir servir de cible nue lors du jeu de tir à l'arbalète de Joffrey était à la fois triste et profondément choquant. Connard de Joffrey.

12. La chute de Bran (épisode 1, saison 1)

HBO

En comparaison avec ce qui va suivre, la chute de Bran perd un peu de sa portée dramatique. Mais en plus de provoquer la paralysie d'un enfant et de bouleverser l'équilibre familial des Stark, cette scène est le moment fondateur de toute l'histoire. C'est aussi l'instant où on a compris qu'on n'était pas là pour rigoler.

11. Les adieux de Jon et Arya (épisode 2, saison 1)

HBO

À l'époque de la diffusion de l'épisode, quand on ne savait pas encore ce qui nous attendait, cette scène était touchante mais ne faisait pas non plus pleurer dans les chaumières. Mais des années plus tard, après que Jon et Arya ont perdu leur famille et leur foyer et ne se sont toujours pas retrouvés, elle est tout simplement bouleversante. Sérieusement, essayez de regarder cette scène aujourd'hui sans verser une larme.

Les scènes d'adieu entre Jon et Rob et Jon et Ned, sont, quant à elles, tristes mais surtout teintées d'ironie.

10. La chute de Sandor Clegane (épisode 10, saison 4)

HBO

Le Hound était un connard et une brute mais sa relation avec Arya l'avait rendu plus humain et leur binôme, bien que profondément dysfonctionnel, était jouissif et parfois touchant. Dans sa dernière scène, il supplie Arya de l'achever. Celle-ci fait preuve d'une froideur à la fois badass et terrifiante: impitoyable, elle s'approche de lui, récupère sa bourse, et l'abandonne blessé sur le bord de la route. Si certains pensaient qu'Arya avait préservé un peu de son innocence malgré les épreuves, cette scène est la preuve que non.

9. Le monologue de Catelyn Stark au sujet de Jon Snow (épisode 2, saison 3)

HBO

Catelyn Stark était magnifique, badass et toujours digne. Mais elle avait une faiblesse: son attitude vis-à-vis de Jon Snow, le bâtard que Ned avait ramené après la guerre. Dévorée par la jalousie, Catelyn a toujours traité Jon avec mépris, le considérant comme la preuve vivante de la trahison de son mari.

En route pour l'enterrement de son père, Catelyn se confie à Talisa, la femme de Rob, et lui raconte comment elle avait prié pour que Jon meure quand il était enfant. Mais lorsque celui-ci est tombé gravement malade, elle a passé la nuit à son chevet, rongée par la culpabilité et priant pour qu'il survive. Elle a alors promis aux dieux que s'il survivait, elle l'aimerait comme son propre fils et qu'elle insisterait pour qu'il porte le nom de Stark. Jon a survécu mais Catelyn n'a jamais tenu sa promesse. «Tout ce qui s'est passé depuis», affirme-t-elle dans son monologue, «toute cette horreur qui s'est abattue sur ma famille, tout ça c'est parce que j'étais incapable d'aimer un enfant qui n'avait même pas de mère.»

HBO

Au moins, la saison 4 s'est conclue sur une note joyeuse - non, je plaisante. Elle s'est conclue sur un double meurtre, parce que nous sommes dans l'univers profondément tordu et cruel de George R. R. Martin. Après des années passées à subir le mépris de ses proches, après avoir été trahi par sa famille et par Shae, Tyrion explose et tue son ancienne maîtresse (et son père, mais ça c'est beaucoup moins triste). La violence de ses émotions et sa douleur sont bouleversantes et Peter Dinklage prouve une fois de plus qu'il mérite tous les prix d'interprétation de la planète.

7. La mort de Khal Drogo (épisode 10, saison 1)

Dans le genre cruel, on a aussi l'histoire de Daenerys et Khal Drogo. Non seulement, Khaleesi a perdu l'enfant dont elle était enceinte, mais elle a en plus dû tuer l'homme qu'elle aimait après avoir tenté de le ramener à la vie. Dur.

HBO / Via rebloggy.com

Comme si le sac de Winterfell ne suffisait pas, il fallait en plus que Maester Luwin, l'un des personnages les plus loyaux, honorables et bons de la série, meure. La scène d'adieu à Bran et Rickon, pour qui il était devenu la seule famille dans le château, est tout simplement bouleversante.

«Je vous ai mis au monde», dit-il aux jeunes Stark. «J'ai vu vos deux visages presque tous les jours depuis. Et pour cela, je me considère très, très chanceux.» :(

5. La mort d'Oberyn Martell (épisode 8, saison 4)

HBO / Via uproxx.com

Franchement, on aurait dû s'en douter. Oberyn était un personnage tellement génial et admirable qu'il ne pouvait pas durer bien longtemps à Westeros. Mais fallait-il vraiment qu'il parte d'une façon aussi violente et cruelle? La preuve, une fois de plus, que George R. R. Martin est le plus gros troll de toute l'histoire de la littérature.

4. Le discours de Tyrion lors de son procès (épisode 6, saison 4)

HBO / Via pandawhale.com

Cela commence avec la trahison de Shae. Impossible de ne pas être touché par la déception et le chagrin qu'on peut lire sur le visage de Tyrion à ce moment là. Il se lance alors dans l'un des monologues les plus marquants de la série. Après toute une vie passée à subir la cruauté de tous, et en particulier celle de sa sœur et de son père, après avoir été accusé d'avoir tué sa mère et désormais son neveu, Tyrion se rebelle enfin dans un discours déchirant. «Ce dont je suis coupable, c'est d'être un nain», dit-il à son père. «On m'a fait un procès pour cela toute ma vie.» Il envoie ensuite tout le monde se faire voir et exige d'être jugé lors d'un duel plutôt que par une cour.

3. La mort d'Ygritte (épisode 9, saison 4)

HBO / Via tumblr.com

POURQUOI TU NOUS FAIS ÇA GEORGE? Sérieux. Ygritte était courageuse, sincère et drôle. Elle avait conquis le cœur (et le corps) de Jon avec sa chevelure de feu et ses réparties bien senties. On savait bien que leur histoire n'allait pas bien se finir et qu'ils n'auraient jamais dû quitter la grotte de l'amour, mais la chute de la guerrière et leurs adieux étaient juste déchirants.

2. La mort de Ned Stark (épisode 9, saison 1)

HBO / Via mtv.com

L'exécution de Ned Stark face à ses filles est le moment où on a tous compris que George R. R. Martin n'avait aucune pitié pour ses personnages ni ses lecteurs. C'est aussi le moment où on a eu la confirmation qu'il ne faisait pas bon être honorable et juste à Westeros. Comble de la cruauté: Ned, l'homme le plus honnête de toute l'histoire des Sept Couronnes, meurt après s'être parjuré dans l'espoir de retrouver et de protéger sa famille. Je vous laisse, je vais pleurer.

Même les gens qui n'ont jamais vu la série ou lu les livres ont entendu parler de cette scène. Parce qu'elle est tragique, foncièrement choquante, et extrêmement gore. Après la mort de Ned, on savait que George R. R. Martin n'avait pas peur de tuer ses héros, mais qui aurait pu imaginer qu'il allait tuer trois des personnages principaux, dont deux membres de la famille centrale de la saga, en quelques minutes et d'une manière aussi violente et cruelle? La compétition est rude mais franchement, personne dans l'histoire des Sept Couronnes n'a eu une mort plus horrible que celle de Catelyn, forcée de voir son fils aîné tué sous ses yeux (alors qu'elle est déjà veuve et n'a plus de nouvelles de quatre de ses enfants) avant de se faire elle-même trancher la gorge.

On a hâte de voir ce que la saison 5 nous réserve, en tous cas. En attendant, quelle est la scène qui vous a le plus ému dans Game of Thrones? Dites-le nous dans les commentaires!

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss