back to top

La quête d'une Française pour trouver le meilleur pain au chocolat de New York

Le récit d'une quête inoubliable!

Publié le
Publicité

Trouver des boulangeries et des restos français abordables et bons n'est franchement pas chose facile. Mais, loin de me décourager, j'ai décidé de partir en quête de la meilleure chocolatine de New York (oui, je suis Bordelaise et je dis chocolatine, même si j'ai fait une concession à mes origines dans le titre de ce post pour que la masse parisienne comprenne).

Pourquoi partir à la recherche de la meilleure chocolatine, me demanderez-vous?

D'abord parce que j'adore les chocolatines et les viennoiseries en général. Ensuite, parce qu'après quatre ans aux États-Unis, j'ai encore du mal à trouver des viennoiseries qui ne soient pas médiocres. Et puis aussi parce que les Américains adorent remixer les classiques français et qu'ils s'en prennent régulièrement à la chocolatine (comme vous le verrez dans ce post).

Mes critères:

Une bonne chocolatine doit être légère et aérienne mais aussi moelleuse et beurrée. Le chocolat doit être noir et amer plutôt que sucré, pour contrebalancer la douceur de la viennoiserie. Et on doit pouvoir goûter le chocolat à chaque bouchée sans qu'il y en ait trop et que ça ne devienne écœurant.

Ce sont mes critères de base mais je suis ouverte à d'autres interprétations plus originales (on ne vit qu'une fois!).

J'ai donc sélectionné onze boulangeries new-yorkaises, en me basant sur leur réputation et le bouche-à-oreille. Voilà mon classement, du pire au meilleur, des chocolatines les plus réputées de New York.

Publicité

Emplacement: West Village (Manhattan)

Prix : 2,75$ (environ 2,5€)

Selon la presse locale, les chocolatines de Patisserie Claude sont parmi les meilleures de la ville. J'avais donc vraiment hâte de les goûter. Le résultat s'est avéré assez décevant. Peut-être que j'ai eu droit à une mauvaise fournée, mais le résultat était franchement médiocre: la forme était un peu étrange (ce qui ne me dérangerait pas si ça apportait quelque chose au produit, mais ce n'était pas le cas) et la texture était sèche et beaucoup trop dense. Seul point positif: le chocolat qui était très bon.

Emplacement: Nolita et Lower East Side (Manhattan)

Prix: 2,70$ (2,40€) pour une chocolatine et 3,95$ (3,50€) pour une chocolatine aux amandes.

J'ai essayé la chocolatine classique et la chocolatine aux amandes. Les deux étaient passables, mais pas fabuleuses. Elles étaient toutes les deux un peu sèches et friables, et un peu trop compactes. Elles avaient bon goût par contre, surtout celle aux amandes, donc ce n'était pas une catastrophe non plus!

Publicité

Emplacement: Soho (Manhattan)

Prix: 3,75$ (3,30€)

Balthazar est l'une des boulangeries les plus réputées de la ville et une véritable institution française à New York. Je m'attendais donc à un truc fantastique. J'ai été assez déçue, mais c'était pas catastrophique non plus. Leur chocolatine était assez authentique et m'a rappelé celles que j'achetais pour 65 centimes au lycée. Mais pour être honnête, celles que j'achetais au lycée étaient assez médiocres, et celles de Balthazar l'étaient aussi. La pâte était sèche, et le chocolat n'était pas mauvais, mais pas non plus extraordinaire.

Emplacement: Union Square (Manhattan)

Prix: 5$ (4,50€)

Je vous vois déjà derrière votre écran vous insurger face à la tronche de cette viennoiserie. Ces «croissants» sont la toute nouvelle tendance culinaire new-yorkaise. Il en existe plusieurs variations, dont un croissant goût crème brûlée, et un autre saveur matcha. Les photos de ces viennoiseries ont envahi mon fil Instagram et je me devais donc de les tester pour ce post. Le magasin ne vendait pas de chocolatine normale (trop tradi, pas assez cool, vous voyez), j'ai donc choisi le goût le plus proche: cookies and cream (goût Oreo en gros). La texture était plaisante et crémeuse mais le tout était beaucoup, beaucoup trop sucré pour moi. Le secret d'une bonne chocolatine, c'est l'équilibre entre la douceur de la viennoiserie et l'amertume du chocolat. Mais ce croissant n'avait aucune subtilité, ni aucune délicatesse.

Publicité

Emplacement: Boerum Hill (Brooklyn)

Prix: 3,50$ (3€) pour une chocolatine, 5$ (4,50€) pour une chocolatine aux amandes.

Je n'ai pas aimé la chocolatine de Bien Cuit. Il y a une différence entre «bien cuit» et «trop cuit» et la viennoiserie de Bien Cuit était trop cuite. Mais je savais d'expérience que Bien Cuit pouvait faire bien mieux, je leur ai donc donné une autre chance et j'ai tenté leur chocolatine aux amandes. Heureusement, parce qu'elle était délicieuse, riche en goût avec une texture à la fois croustillante et moelleuse.

Publicité
Marie Telling

Emplacement: Plusieurs endroits

Prix: 3,50$ (3€)

Maison Kayser est une chaîne de boulangeries française qui a plus ou moins envahi New York dans les dernières années. Ce n'est jamais formidable mais ce n'est jamais vraiment mauvais non plus. Leur chocolatine est parfaitement en accord avec ça. Elle était bonne, assez croustillante, et le chocolat était parfaitement convenable, mais ce n'était pas non plus spectaculaire.

Emplacement: Plusieurs endroits

Prix: 3,25$ (2,90€)

Cette chocolatine avait une forme de croissant, ce qui, venant d'une boulangerie française, m'a un peu énervée et m'a fait craindre le pire quant à la qualité de la viennoiserie. Et puis j'y ai goûté et honnêtement, c'était très bon. La chocolatine était bien feuilletée mais aussi moelleuse avec un bon goût de beurre et le chocolat était délicieux.

Emplacement: Union Square, Bryant Park, et Upper West Side (Manhattan)

Prix: 3,25$ (2,90€)

J'étais déjà fan du croissant aux amandes de Breads Bakery (si je pouvais physiquement et financièrement me le permettre, j'en mangerais un par jour). Mais je n'avais jamais goûté leur chocolatine. Eh bien je n'ai pas été déçue! Elle était tellement bonne que j'en aurais bien mangé une deuxième dans la foulée. Le chocolat était bon, même si j'aurais aimé qu'il y en ait un peu plus.

Emplacement: Upper West Side (Manhattan)

Prix: 4,25$ (environ 3,80€) pour une chocolatine au Nutella, 3,50$ (3€) pour une chocolatine classique.

Tout d'abord, cette chocolatine est belle. C'est pas que je passe des heures à me soucier de l'apparence des chocolatines, mais j'apprécie l'effort. Ensuite, elle est fourrée à la fois au chocolat et au Nutella. La mie est un peu sèche et sans le Nutella, je ne serais pas tombée amoureuse de cette viennoiserie. MAIS ELLE EST FOURRÉE AU NUTELLA. Et soyons honnêtes: c'est tout ce qui compte.

Emplacement: Soho (Manhattan)

Prix: 3,75$ (3,20€)

Dominique Ansel est un des boulangers français expatriés les plus à la mode (il a inventé le cronut!) donc il n'a pas vraiment besoin de plus de publicité. Mais cette chocolatine était parfaite. Elle était simple, traditionnelle et tout simplement parfaite. J'avais déjà essayé cinq chocolatines ce jour-là, mais je l'ai dévorée. Le fait d'en avoir une tout juste sortie du four a aidé, mais même celle que j'ai mangée quelques heures plus tard était formidable.

Emplacement: Bushwick (Brooklyn)

Prix: 4,50$ (4€)

L'imprimerie est une boulangerie au fin fond de Brooklyn, dans le quartier ultra branché de Bushwick. Je ne connaissais pas cet endroit, mais après avoir posté un tweet sur la chocolatine au Nutella de Boulud, un autre new-yorkais français m'a conseillé de l'essayer.

Je suis tellement heureuse de l'avoir écouté. Ce sont peut-être les meilleures chocolatines que j'aie goûtées dans toute ma vie. La couche extérieure était parfaitement cuite et croustillante, l'intérieur était moelleux et bien beurré, et le chocolat est parfaitement amer. Ils font aussi des chocolatines à la poire et je ne plaisante quand je dis que c'est une des choses les plus merveilleuses que j'aie jamais mangées. Le goût de poire est subtil mais s'associe parfaitement au chocolat et à une viennoiserie déjà délicieuse.

Oh, j'ai aussi essayé la chocolatine de Starbucks.

Taylor Miller / BuzzFeed

Elles sont vendues à presque tous les coins de rue à New York, et j'espérais être agréablement surprise. LOL. Leur chocolatine était horrible (la serveuse me l'a donnée dans son sachet plastique). Elle n'a donc même pas été incluse dans la liste.

Après avoir passé trois jours à manger des chocolatines sans m'arrêter, je peux dire avec plaisir qu'il y en a de formidables à New York. Il faut juste savoir où les trouver!

Taylor Miller / BuzzFeed

Bon, je file! Après tant de viennoiseries, j'ai besoin d'une sieste!

Sponsorisé