back to top

Jennifer Lawrence réagit après le piratage de ses photos intimes

« Ce n'est pas un scandale, c'est un crime sexuel, » a déclaré l'actrice au magazine Vanity Fair.

Publié le

Dans une interview exclusive que Jennifer Lawrence a accordé au magazine américain Vanity Fair, l'actrice revient sur le piratage et la diffusion de ses photos intimes.

Le téléphone de l'actrice, et de celui de nombreuses autres stars, avait été piraté via iCloud en août et des photos dénudées avaient été diffusées sur 4chan.

Il faut modifier la loi et il faut que l'on change. C'est pour ça que ces sites Web sont responsables. Le fait qu'on puisse exploiter quelqu'un sexuellement et que la première chose qui leur traverse l'esprit c'est de tirer profit de cette violation. Je ne comprends pas. Je ne comprends pas qu'on puisse être aussi détaché de l'humanité. Je ne comprends pas qu'on puisse être si inconsidéré et si vide à l'intérieur.
Publicité

« Ce n'est pas parce que je suis une figure publique et une actrice que j'ai demandé à ce qu'on me traite comme ça. [...] C'est mon corps, et ce devrait être mon choix et le fait que ça ne le soit pas est révoltant, » a-t-elle ajouté.

Elle a aussi affirmé au sujet de ceux qui ont regardé les photos : « À tous ceux qui ont regardé ces photos, vous perpétuez un délit sexuel. »

J'ai commencé à écrire une lettre d'excuses, mais je n'avais pas à présenter mes excuses pour quoi que ce soit. J'étais dans une belle relation saine et aimante pendant quatre ans. C'était une relation à longue distance, et dans ces cas-là votre copain va soit regarder des pornos, soit vous regarder vous.

Elle a aussi décrit le moment où elle a dû appeler son père pour lui annoncer la publication des photos.

Publicité

« Je me fous des sommes d'argent que je gagne grâce à "The Hunger Games", je vous promets que si vous aviez le choix entre tout cet argent et devoir appeler votre père pour lui dire ça, ça ne vaut pas le coup. »

Mais l'actrice n'a rien perdu de son célèbre sens de l'humour puisqu'elle a aussi déclaré au sujet de son père : « Heureusement, il était en train de jouer au golf donc il était de bonne humeur. »

Elle a conclu en disant : « Je ne pleure plus à ce sujet. Je peux plus être en colère. Je ne peux pas miser mon bonheur sur le fait que ces gens soient arrêtés, parce qu'ils ne le seront peut-être pas. Il faut juste que je trouve ma propre paix. »

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss