Dieudonné de 1995 à aujourd’hui

En l’espace de 20 ans, Dieudonné est passé de comique engagé dans les mouvements anti-racistes à provocateur controversé, condamné à six reprises pour ses propos à caractère antisémite. Ces vidéos montrent les étapes de son évolution.

1. « Cohen et Bokassa », Élie et Dieudonné - 1995

Dans un de leurs sketchs les plus connus, Élie et Dieudonné reprennent tous les clichés racistes et antisémites. Quatorze ans plus tard, Élie Semoun parle de son ancien partenaire dans une interview à La Dépêche du Midi : « C’est terrible, Dieudonné est ailleurs, dans le monde de la haine. Pour moi, c’est un traumatisme. C’est comme si j’avais vécu aux côtés d’un psychopathe ou un pédophile sans m’en apercevoir. »

2. Jean-Marie Le Pen, « ce grand marabou borgne » - 1997 - Sur le plateau du 13h de France 2

View this embed ›

Dieudonné parle de son engagement politique naissant et de la situation dans les banlieues. Vers la fin de l’interview, il affirme : « Je comprends d’ailleurs les électeurs parfois du Front National parce que la situation sur place est insupportable. Moi évidemment je me situe de l’autre côté, à l’inverse, en parfaite opposition avec ce parti de l’extrême et ce grand marabou borgne évidemment. »

3. Dans « Tout le monde en parle » - 1999

View this embed ›

Thierry Ardisson lui dit : « Vous avez dit en parlant d’Élie Semoun, “de toutes façons c’est un copain d’Arthur”.» Dieudonné revient sur la fin de son duo avec Élie Semoun qu’il met sur le compte des ambitions cinématographiques de ce dernier. Toujours à ce sujet, il affirme : « Je viens d’un milieu plus difficile puisque j’ai été obligé de vendre des choses pour me nourrir. »

4. Interview « Tout le monde en parle » - 1999

View this embed ›

Cette interview est divisée en deux parties. Dans la première partie, Dieudonné évoque le début de sa gestion du théâtre de la Main d’or, son engagement dans le parti des Utopistes, et de ce qu’il considère comme l’influence des religions sur la société.

View this embed ›

Deuxième partie. Dieudonné parle de son conflit avec Patrick Sébastien. « Je ne vois pas pourquoi j’irais rentrer en conflit avec une personne qui, alors que le jeune Ali Ibrahim venait d’être exécuté dans la rue par un colleur d’affiches du Front National, part chez Jean-Marie Le Pen pour chanter “Casser du noir”. »

5. Toujours à « Tout le monde en parle » - 2002

View this embed ›

Retour sur le « scandale Dieudonné », premier du nom.
Thierry Ardisson : « Dans Lyon Capitale, vous avez commencé par déclarer “l’antisémitisme n’existe pas parce que de toutes façons le juif n’existe pas, pour moi, c’est une secte, c’est une escroquerie, ça n’existe pas”.»
Réponse de Dieudonné : « Pour moi catholique, juif, musulman, ça n’existe pas, l’humanité est une et indivisible. »

6. Interview « La Mort vous va si bien » dans « Tout le monde en parle » - 2002

View this embed ›

Dieudonné arrive sur le plateau d’Ardisson en djellaba.
Lors d’une interview spéciale « La Mort vous va si bien », Ardisson demande : « Le “bon débarras” de Jean-Marie Le Pen après votre mort, vous l’avez pris comment ? »
Réponse de Dieudonné : « C’est pas très sport de sa part, mais bon je comprends, moi aussi j’aurais été chier sur sa tombe. »

Six ans plus tard, en 2008, Dieudonné choisit Jean-Marie Le Pen pour être le parrain de sa fille Plume. Elle est baptisée à l’église Saint-Éloi de Bordeaux, connue pour être un bastion de l’intégrisme catholique.

7. Retrouvailles d’Élie Semoun et Dieudonné sur le plateau de « Tout le monde en parle » - 2002

View this embed ›

Retrouvailles courtes mais chaleureuses entre les deux anciens partenaires. Élie Semoun plaisante : « La seule personne avec qui je pourrais revenir en duo c’est cette personne, après qu’on lui ait évidemment retiré toute la partie du cerveau là, toute la partie politique là, la partie provocation là, et l’antisémitisme… »

8. Sur le plateau de « On ne peut pas plaire à tout le monde » - 2003

Lors d’un « sktech » chez Marc-Olivier Fogiel, Dieudonné déguisé affirme : « Je me suis récemment reconverti au fondamentalisme sioniste pour des raisons qui sont purement professionnelles, enfin intellectuelles. J’encourage les jeunes gens qui nous regardent aujourd’hui dans les cités pour vous dire (ibid.) “convertissez-vous comme moi ! Rejoignez l’axe du bien, l’axe américano-sioniste qui vous offrira beaucoup de débouchés”. »

Il conclut son sketch par un rapide salut nazi. Fogiel est visiblement gêné mais le public applaudit chaleureusement.

9. Annulation de son spectacle à l’Olympia - 2004

View this embed ›

Suite à la polémique, le spectacle à l’Olympia de Dieudonné est annulé pour des raisons de sécurité.

10. Dieudonné et Robert Faurisson sur scène au Zénith de Paris - 2008

Dieudonné invite le négationniste Robert Faurisson sur scène lors de son spectacle au Zénith de Paris. Il appelle sur scène un technicien déguisé en rescapé des camps, pour remettre à Robert Faurisson « le prix de l’infréquentabilité et de l’insolence ». Applaudissements enthousiastes dans la salle.

11. Conférence de la liste anti sioniste - 2009

Pour les élections européennes de 2009, Dieudonné s’associe à Alain Soral, célèbre personnalité d’extrême droite, pour créer la liste anti sioniste.

Le parti donne une conférence pendant l’élection. Dans la vidéo on peut entendre une étudiante dans le public affirmer : « On sait que l’histoire de 1939-1945 est très importante pour nous et qu’aujourd’hui elle a été falsifiée, manipulée par les sionistes. […] J’aimerais savoir si vous allez éclaircir cette histoire. »
Réponse de Dieudonné : « C’est formidable ! Que ce débat suscite des envies de libération comme ce que vous venez de me dire, moi si je peux être simplement un relais, juste vous entendre me fait plaisir et me dit que tout n’est pas perdu. »

12. À la radio tunisienne - 2011

Dans une interview pour une radio tunisienne, Dieudonné défend Le Pen et s’enfonce encore un peu plus loin dans la théorie du complot. Il affirme être « un résistant » face à une population « qui va dominer le monde ». Il poursuit : « Jean-Marie Le Pen, dans son coin, fait partie de ces résistants aujourd’hui. Parce que lui aussi, il ne représente pas ce milieu là. Il faut arrêter de se focaliser sur lui et regarder les vrais responsables. »

13. Sur scène au théâtre de la Main d’Or - 2013

Fin d’année 2013 chargée pour Dieudonné. En décembre, il s’associe au négationniste Robert Faurisson et au membre du « gang des barbares » Youssouf Fofana et réclame la dissolution de la Licra pour « ses agissements criminels ».

Dans un extrait de son spectacle filmé en caméra cachée par France 2, il dit au sujet de l’animateur de la matinale de France Inter Patrick Cohen : « Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. »

14. Dieudonné abandonne « Le Mur » - 2014

Après l’annulation de son spectacle dans plusieurs villes, Dieudonné annonce qu’il abandonne « Le Mur » au profit d’un nouveau spectacle.

« Dans mon nouveau spectacle il n’y aura pas les propos visés dans tous ces arrêtés, je le précise, » affirme-t-il lors de la conférence de presse.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Marie Telling is a senior editor for BuzzFeed International and is based in New York.
 
  Votre réaction?
 

Le buzz du moment