go to content

Tinder propose désormais 52 options pour définir son genre

Info BuzzFeed News - Homme trans, personne non binaire, genderqueer... L'appli de rencontres va désormais permettre à chacun de se définir comme il le souhaite.

posté le

Les utilisateurs de Tinder ne vont plus être obligés de choisir uniquement entre «homme» ou «femme» pour définir leur genre. Avec une mise à jour disponible aujourd'hui, la célèbre application de rencontre «s’engage en faveur de l’ouverture à tou-te-s» et va désormais permettre à chacun de se définir avec le terme qu'il préfère.

«Désormais, Tinder donne les moyens à ses membres en France d’aller au-delà des étiquettes traditionnelles, pour se présenter tel qu’elles, ils et iels sont, tout simplement», annonce l'entreprise dans un communiqué.

Concrètement comment ça marche? Dans son profil, chaque utilisateur pourra indiquer le terme qu'il souhaite pour décrire son genre. Tinder a prévu une liste de 52 identités suggérées (comme «femme trans», «cisgenre», «genre fluide», «Genderqueer» -voir en bas de l'article pour la liste complète) mais il est également possible d'écrire un terme autre, qui ne figure pas dans la liste des termes pré-remplis.

L'utilisateur devra également indiquer s'il souhaite figurer dans les résultats de recherches concernant les femmes ou les hommes (puisque, sur Tinder, chacun indique s'il est intéressé par les femmes, les hommes ou les deux - ce principe de recherche ne changeant pas). Il pourra par ailleurs choisir d'afficher clairement son genre sur son profil, ou non.

Des personnes trans bannies après avoir été signalées

Cette nouvelle fonction est déjà disponible depuis novembre dernier aux États-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne. Elle est disponible depuis aujourd'hui en France et est «en cours de déploiement en Allemagne et en Espagne». Il y a trois ans, c'est Facebook qui permettait de choisir parmi plus de 50 termes pour définir son identité de genre.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Pourquoi ce changement? Si Tinder fait aujourd'hui cette mise à jour, c'est parce que l'app a été pointée du doigt à de nombreuses reprises par des personnes trans qui ont été bannies après avoir été signalées par d'autres utilisateurs comme n'ayant pas déclaré le bon genre.

«Est-ce que Tinder a un problème de transphobie?», se demandait, l'année dernière, la militante trans Addison Rose Vincent sur le HuffPost. Depuis plusieurs années, de nombreuses personnes trans se plaignent sur les réseaux sociaux d'avoir vu leur compte suspendu après des signalements transphobes.

«Je viens d'être signalée sur Tinder parce que j'étais trans, comme si ma journée n'était déjà pas assez merdique.»

Hey @Tinder - what's your policy to protect trans and gender nonconforming users on your app? My friend has been suspended.

«Hey Tinder, quelle est ta politique pour protéger les utilisateurs trans et de genre non-conforme sur ton app? Le compte d'un.e ami.e a été suspendu.»

I've seen several of my Trans friends get discriminated against by @Tinder. Their profiles removed as they have their gender set to female.

«Plusieurs de mes amies trans sont discriminées sur Tinder. Leur compte ont été supprimés comme leur genre indiquait "femme".»

«Nous avons eu auparavant beaucoup de plaintes d’utilisateurs qui ont été signalés et bannis alors que cela n’était pas nécessaire», explique à BuzzFeed News Jonathan Badeen, co-fondateur de Tinder.

«Un utilisateur ne devrait pas être banni en raison de son identité. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, ils ne le seront plus. Nous voulons que les personnes transgenre se sentent incluses et aient une bonne expérience sur Tinder, et trouvent leur match. Si des utilisateurs ont été bannis par le passé, nous les invitons à revenir sur Tinder et à utiliser cette fonctionnalité et ils auront une meilleure expérience cette fois.»

«Il est très important de fournir cette fonctionnalité pour permettre à tous de s’identifier de la manière la plus authentique et conforme à leur identité de genre», indique de son côté la sociologue Jessica Carbino, qui a travaillé sur le programme.

«Auparavant, il arrivait que ces utilisateurs matchent avec des personnes qui ne comprenaient pas qu’ils étaient transgenre ou de genre non-conforme. Donc ils les signalaient, pour ce qu’ils sont, et non pour ce qu’ils avaient fait. Il est donc important pour nos utilisateurs de pouvoir s’identifier comme ils sont dès le départ, avant même qu’ils matchent, de manière à ce qu’il n’y ait aucune ambiguïté ou confusion, et qu’ils n’aient pas ensuite à gérer le fait d’avoir été signalés.»

«Il est de notre responsabilité d’envoyer un message»

Tinder veut donc éviter à ses utilisateurs d'être confrontés à ces situations de transphobie, mais entend également délivrer un message. «Nous savons qu'aujourd'hui le monde est divisé et, en tant que plateforme mondiale, nous estimons qu’il est de notre responsabilité d’envoyer un message clair sur l’importance de la diversité, de l’inclusivité et de l’égalité», avance Jonathan Badeen.

Pour le lancement de #AllTypesAllSwipes aux États-Unis, Tinder s'était associé à l'organisation LGBT Glaad. Pour cette déclinaison européenne, l'entreprise a travaillé avec l'Inter-LGBT ainsi que Transgender Europe.

Clémence Zamora Cruz, porte-parole de l’Inter-LGBT, salue la démarche. «Si on veut s'inscrire sur un site de rencontre et que la possibilité dans la liste est restreinte à cette binarité homme/femme, on va se demander où est notre place, estime-t-elle. Et notre estime de soi peut en prendre un coup. Quand une personne s'inscrit elle doit sentir qu’on respecte son identité.»

La militante rappelle que les personnes trans peuvent «se retrouver face à des difficultés» sur les sites de rencontres, «car il existe beaucoup d'a priori sur nous».

«En indiquant clairement la manière dont on se définit, on va pouvoir filtrer les profils qui pourraient nous intéresser et que l’on pourrait intéresser. Le fait de pouvoir filtrer permet d’anticiper de possibles mauvaises rencontres sur les réseaux.»

Autre geste envers la communauté LGBT: Tinder sera présent lors de la marche des fiertés LGBT de Paris, dont la marque est partenaire, ce samedi.

Voici la liste des 52 termes proposés par la mise à jour:

Agenre
Androgyne
Bigenre
Cis
Homme Cis
Femme Cis
Cisgenre
Femme Cisgenre
Homme Cisgenre
Femme
Female to Male / Femme vers homme
FTM
Genre fluide
Refuse de se conformer aux stéréotypes de genre
En questionnement sur son genre
Genre variable
Genderqueer
Intersexe
Homme
Male to Female / Homme vers femme
MTF
Aucun
Neutrois
Non binaire
Autre
Pangender
trans
Homme trans
Personne trans
Femme trans
trans'
Femme trans'
Homme trans'
Personne trans'
Transgenre
Femme transgenre
Homme transgenre
Personne transgenre
Transsexuel-le
Homme transsexuel
Personne transsexuelle
Femme transsexuelle
Two-spirit
Mahu
Rae Rae
Hijra
Genre Neutre
Intersexué
Intersexuée
Queer
FTx
MTx

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss