back to top

Les remarques sexistes compilées par ce blog sont consternantes

«Les femmes, c’est que de l’eau: soit ça pisse, soit ça pleure.»

Publié le

Le 16 mai, une trentenaire, qui travaille dans une grande boîte de conseil et qui préfère rester anonyme, a créé le blog Sexisme ordinaire, pour compiler les témoignages sur le sexisme au boulot.

Elle propose aux personnes qui ont déjà été victimes de sexisme dans le cadre du travail de poster leur témoignage.

Plus de 60 témoignages sont déjà en ligne. Comme celui-ci, intitulé «Tu m’as pas sucé toi!»

Ou celui-ci qui se déroule dans le milieu médical.

C’est l’affaire Baupin qui a décidé la jeune femme. «Mais j’avais cette idée en tête depuis longtemps, parce que j’ai moi-même subi des remarques sexistes, et que j’entendais beaucoup de femmes autour de moi se plaindre de ça», précise-t-elle à BuzzFeed News.

Elle explique avoir voulu montrer «qu'il n'y a pas que le milieu politique qui est concerné. Et que, contrairement à ce que disent certains, ce n'est pas le fait d'une petite minorité d'hommes, c'est beaucoup plus structurel que ça, ça arrive à toutes les femmes, dans tous les secteurs.»

«Le sexisme ordinaire, ça peut être des petites blagues, des remarques qui décrédibilisent», définit-elle. Comme dans cet exemple.

«C’est très insidieux et il y a plein de personnes, hommes comme femmes, qui n’ont pas conscience que ces remarques sont sexistes.»

Et, quand une femme explique que ce genre de situations ne lui convient pas, «ça peut être complètement minimisé, voire moqué», poursuit-elle.

«Ce qui est énervant, c'est que lorsque l'on parle de ces sujets, beaucoup répondent "c'est pas si grave", ou "c'est juste une blague". Il faudrait prendre une blague sexiste dans la figure et en plus rigoler.»

Universal Studios Home Entertainment / Via giphy.com

La jeune femme estime que ces situations sont d’autant plus «piégeantes pour les femmes» qu’elles se passent dans le cadre du travail. «On ne peut rien dire sinon on passe pour la chieuse de service, et notamment s’il y a un rapport hiérarchique.»

Elle raconte qu’elle a obtenu deux types de réactions de la part des femmes de son entourage à qui elle a parlé de son projet:

«Certaines avaient tout de suite des exemples en tête. D'autres m'ont d'abord dit "Ah non, moi ça ne m'arrive jamais". Mais après avoir lu les témoignages sur le blog, elles m'ont dit qu'elles avaient effectivement eu ce genre de remarques mais qu'elles n'avaient pas réalisé sur le coup.»

En une dizaine de jours, près de 80 témoignages lui ont été envoyé. «On en trouve à tous les niveaux hiérarchiques, de la stagiaire dans la vente à la directrice financière.»

Elle indique que les retours sont «très positifs». «On sent qu’il y a un besoin de libérer la parole sur ce sujet. Plein de femmes ont vraiment des remarques en travers de la gorge, car sur le coup, elles ont dû se taire».

«Quand certains lisent le blog, il y a visiblement un effet prise de conscience. On se dit "ah, oui on en est encore là?"», conclut-elle.

Comedy Central / Via giphy.com

Vous pouvez également suivre le blog Sexisme ordinaire sur Twitter et Facebook.

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.