back to top

«Race noire»: l'annonce de l'alerte enlèvement choque sur Twitter

«Apparemment, il y a un individu de race con qui écrit les textes pour l'alerte enlèvement.»

initialement publié sur
Mis à jour le

Elle est vêtue d'un pyjama rose bonbon, a des yeux marrons, un peu de cheveux châtains. Son père, Steeve Beny Y Saad, 28 ans, a emmené la petite fille dans un maxi cosy avec une couverture rose.

Mise à jour

Mercredi en fin de matinée, le parquet a annoncé que le père s'était rendu et que le nourrisson avait été retrouvé et était en bonne santé.

Publicité
Publicité
Publicité

Dans la soirée, Pierre Januel, le porte-parole du Ministère de la Justice, a posté deux messages sur Twitter pour indiquer que ces termes étaient «inappropriés» et qu'ils ont été modifiés.

L'alerte enlèvement indique désormais «un individu de couleur noire».

En 2012, François Hollande, alors en campagne, avait promis de supprimer le mot «race» de la Constitution.

En mai 2013, l'Assemblée nationale a voté une proposition de loi du Front de gauche visant à supprimer de la législation ce mot très contesté. Mais le texte est encore au stade du Sénat, qui ne l'a pas inscrit à l'ordre du jour.

Ce texte indique:

«La République française condamne le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Elle ne reconnaît l’existence d’aucune prétendue race.»

«Ce concept aberrant, ayant servi de fondement aux pires idéologies, n'a pas sa place dans notre ordre juridique», avait alors expliqué Alfred Marie-Jeanne, le rapporteur de la proposition.

Le plan «alerte enlèvement» a été déclenché dix-neuf fois depuis sa mise en place en France en 2006, toujours avec succès.

Mise à jour

Mercredi 19 après-midi, SOS Racisme a publié un communiqué de presse qui indique notamment:

«Maintenant que l'alerte a été levée, nous demandons au Ministère de la Justice, dont dépend ce dispositif, de faire la lumière sur la mention du terme "race" dans une communication officielle de l'Etat. Il est de la responsabilité du Ministère de nous indiquer quelles failles auraient été identifiées et comment il compte y remédier.»

Mise à jour

Ajout du fait que la petite fille a été retrouvée.

Mise à jour

Ajout du communiqué de presse de SOS Racisme.

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.