back to top

Lesbiennes, gays, bi, trans et queers, voici pourquoi ils manifestent

«Psychiatrisation des personnes trans? Non merci.»

Publié le

Mardi 28 juin a eu lieu à Paris, pour la deuxième année consécutive, la «Pride de nuit», une manifestation LGBTI qui se veut plus politique que la marche des fiertés. Nous avons demandé à des participants quelles revendications ils voulaient porter. Voici leur réponse.

Publicité
Publicité
Publicité

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé