back to top

Le quotidien de la «jungle» de Calais dessiné par une auteure de BD

«On s'est pris une grosse claque, c'est vraiment un autre monde.»

Publié le

Lisa Mandel est une auteure de BD de 38 ans. Elle a notamment publié HP, sur les hôpitaux psychiatriques, et Super Rainbow sur un couple de super-héroïnes complètement délurées.

Facebook: lisa.mandel.9

Depuis samedi 20 février, elle poste sur son compte Facebook des planches dessinées depuis la «jungle» de Calais.

Facebook: lisa.mandel.9

L'artiste est partie sur place avec la sociologue Yasmine Bouagga, chercheuse au CNRS. Sous la forme d'un journal en BD, elle va raconter au jour le jour ce qu'elles voient sur place.

Facebook: lisa.mandel.9
Publicité

Son travail sera posté au fur et à mesure sur un blog du Monde. Il sera publié sous la forme d'un livre, début 2017 chez Casterman, dans la collection Sociorama, qui mélange BD et sociologie, et que co-dirigent Lisa Mandel et Yasmine Bouagga.

«Quand on est arrivées sur place, on s'est pris une grosse claque, c'est vraiment un autre monde» raconte Lisa Mandel à BuzzFeed.

«On a l'impression de ne pas être en France, de se retrouver dans un pays en guerre.

Après avoir vu ça, on ne peut pas continuer à faire comme si ça n'existait pas.

Aujourd'hui les conditions d'accueil sont inacceptables. Les propositions que l'État fait paraissent encore largement insuffisantes par rapport aux besoins.»

«Il y a énormément de choses à raconter. On va aussi aller interroger les riverains, pour avoir tous les points de vue.»

Facebook: lisa.mandel.9
Publicité

«Ça faisait longtemps que j'avais envie de faire quelque chose sur Calais» dit Lisa Mandel.

«Mais je n'avais pas vraiment de porte d'entrée. Il y a un mois et demi, j'ai été invitée sur France Inter et j'ai rencontré Laurent Cantet. Il disait qu'il fallait y aller, qu'il fallait témoigner. Ça m'a décomplexé et ça m'a convaincu.

Le lendemain, j'ai acheté un billet de train. J'en ai parlé à Yasmine Bouagga. Elle avait déjà travaillé sur le sujet des migrants et a proposé de m'accompagner.»

«On est dans l'immédiateté» décrit-elle. «J'ai voulu publier sous la forme d'un journal, sur un blog, car je trouve qu'il est important que les gens soient au courant au jour le jour de ce qu'il se passe. C'est comme du reportage.»

«Je crois que les gens ont apprécié qu'on raconte les choses en essayant de mettre un peu d'humour, sans sortir les violons.»

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.