go to content

Des masculinistes américains ont voulu s'exporter en France mais ça a mal tourné

Des réunions étaient prévues le 6 février dans plus de 40 pays, dont la France, mais elles ont été annulées face aux critiques de nombreuses personnes, dont des maires.

Publié le

Daryush Valizadeh, surnommé Roosh V, est un de ces soi-disant «pick-up artists», qui entendent conseiller les hommes hétérosexuels sur leurs relations avec les femmes mais véhiculent des propos sexistes.

Cet Américain est connu pour ses propos misogynes et homophobes. Le texte qui a le plus fait parler de lui est son post de blog intitulé «How to Stop Rape» («comment arrêter les viols»), dans lequel il propose de rendre le viol légal.

Il y accuse les femmes de ne pas prendre assez de précautions et d'être responsables des viols. Il écrit notamment ceci:

«J'ai réfléchi à ce problème et je suis sûr d'avoir la solution: rendons le viol légal quand il a lieu dans des propriétés privées.»

Ces réunions devaient être interdites «aux femmes, aux homosexuels et aux "transsexuels"».

Mais ce projet a rencontré une forte opposition dans différents pays, notamment sur les réseaux sociaux, et plusieurs articles ont été publiés sur le sujet.

Front page: Petition to ban Roosh V rallies reaches 40,000 signatures. https://t.co/UIHVC8yo94

Dans un premier temps, Daryush Valizadeh a demandé à ses supporteurs de «riposter contre l'ennemi» et de rassembler des informations sur les «journalistes qui mentent»...

...avant d'annuler finalement les rendez-vous.

New post: ANNOUNCEMENT: The Meetup On February 6 Is Cancelled https://t.co/QyXpL9pVlM

«Je ne peux plus garantir la sécurité et l'intimité des hommes qui veulent se rendre aux réunions du 6 février. (...) Il n'y aura pas de rencontres officielles Return Of Kings», a écrit Daryush Valizadeh.

Daryush Valizadeh devait se rendre en Australie mais le ministre australien de l'immigration a indiqué qu'il bloquerait l'entrée de celui-ci dans le Pays. Des pétitions ont par ailleurs été lancées contre le blogueur.

Les maires de Bruxelles, de Montréal et de Toronto ont indiqué qu'il n'était pas le bienvenu. Quant au maire d'Ottawa, Jim Watson, il a tweeté «vos saloperies pro-viol, misogynes et homophobes ne sont pas les bienvenues à Ottawa»

.@ReturnofKings Your pro-rape, misogynistic, homophobic garbage is not welcome in Ottawa​ ​#its2016 ​​#TurnAwayReturnOfKings

Jeudi 4 février matin, les parlementaires britanniques ont discuté de Daryush Valizadeh. Une parlementaire travailliste a notamment dit qu'elle pensait que le blogueur tentait peut être d'attirer l'attention pour compenser pour un petit pénis. 🍆

.@ChiOnwurah says that Roosh V might be trying to get attention to compensate for a, er, small 🍆. Home Office minister agrees.

En France, des internautes se sont également inquiété-es de ces réunions.

Hey @ReturnOfKings @rooshv YOU ARE NOT WELCOME IN PARIS

Certain-es craignaient même que ces réunions donnent lieu à des agressions.

Facebook: elhezriah

Sur Facebook, l'association Osez le féminisme a indiqué avoir prévenu les autorités.

Facebook: osezlefeminisme

La porte parole, Marie Allibert, a indiqué à BuzzFeed qu'OLF ne prévoyait pas de mobilisation contre ce groupe masculiniste car «on essaie de donner le moins d'écho possible à ce genre d'événements».

Une pétition pour interdire les meetings en France, en Suisse et en Belgique a été lancée le 3 février. Elle a été signée par plus de 13.000 personnes à l'heure où nous publions cet article.

«Il y a une méconnaissance des masculinistes en France», a dit à BuzzFeed la féministe Caroline De Haas, qui avait également relayé l'information sur Twitter.

Un mouvement demandant la légalisation du viol prévoit des manifs le 6/02 à Paris et Nantes. En 2016. On est pas sorties des ronces.

Jeudi 4 février, la secrétaire d'Etat chargée des Droits des Femmes a réagi à l'annulation de ces réunions sur Twitter.

L'appel international au rassemblement des pro-viols annulé. Nous n'aurions pas laissé se tenir de telles manifestations sur le territoire.

Elle a indiqué que son cabinet était en lien depuis plusieurs jours avec le Ministère de l'Intérieur et les villes de Paris et de Nantes.

Contactées par BuzzFeed, les préfectures de police de Paris et de Nantes ont confirmé qu'aucune déclaration de rassemblement masculiniste n'a été déposée dans ces villes.

Contactées, les mairies de Paris et de Nantes ne nous ont pas encore répondu.

Mise à jour du 4 février à 15h50: ajout du tweet de Pascale Boistard.

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.