back to top

Dans le village olympique, «pas d'eau chaude et le pommeau vient de tomber»

Des athlètes et des journalistes se plaignent des conditions d'hébergement dans le village qui accueille les sportifs.

Publié le

Depuis fin juillet, des délégations, des athlètes et des journalistes rapportent des problèmes dans le village olympique. Il y a d'abord eu la délégation australienne qui, dans un premier temps, a décidé de ne pas s'installer dans le village olympique.

Kitty Chiller: Decision taken for our athletes, our Team (to not move into Village yet).

La raison? Des problèmes avec le gaz, l'électricité, la plomberie, selon le communiqué de la chef de la délégation australienne, Kitty Chiller, mais aussi des «toilettes bloquées», «des tuyaux percés», «de l'eau qui coule du plafond et fait des flaques près de câbles et fils», le tout accompagné d'une «grande saleté». 😱 😱 😱

Publicité

Une fois arrivés, plusieurs athlètes ont tweeté sur les défauts du site. Comme la délégation chinoise, qui a dû scotcher pas mal d'équipements pour les faire tenir: rideaux de douche, toilettes, sacs poubelle...

Tape is something atheltes can't neglect in #Rio2016 campaign. It can do you good in lots of ways at Olympic village

«Le scotch est quelque chose que les athlètes ne peuvent pas négliger à Rio.»

... et a dû réinstaller elle-même le rideau de douche, qui ne voulait pas tenir en place.

God helps those who help themselves. #TeamChina table tennis players fix the problems at the Olympic village https://t.co/3D1GetO82E

Même chose du côté du basketteur australien Andrew Bogut, qui a tweeté avoir dû installer lui-même un rideau de douche «pour ne pas inonder l'endroit».

#IOCLuxuryLodging. Putting together a shower curtain so we can shower and not flood the place.

Il s'est aussi moqué des lits une place en tweetant que dans «l'hébergement de luxe du village olympique, nous pensons qu'un lit n'est pas vital pour dormir. Des athlètes bien entraînés peuvent dormir debout».

Publicité

Ce journaliste a partagé une photo d'une douche sans eau chaude... et dont le pommeau venait de tomber.

First attempted shower in room at media village. No hot water and shower head fell off. #RoadToRio

Le coach de l'équipe indienne de hockey, Roelant Oltmans, s'est, lui, plaint du manque de meubles dans les logements, tandis qu'Isidoros Kouvelos, de la délégation grecque, a estimé lors d'une interview radio que l’état du village était «tragique».

«Nous n’allons pas loger dans le village olympique car nous estimons qu’il ne s’agit pas de la meilleure manière pour nous de se préparer», a déclaré le porte-parole de l’équipe américaine, Craig Miller.

Ce n'est pas la première fois que le village olympique s'attire les foudres des participants. On se souvient des critiques lors des JO de Sotchi, ou encore lors des JO d'Athènes.

Publicité

Mais tout le monde ne trouve pas les conditions d'hébergement si catastrophiques.

L'association olympique britannique a déclaré à BuzzFeed News fin juillet que, même s'il y avait eu plus de problèmes que prévu, elle était «persuadée que les hébergements sont prêts pour recevoir les athlètes» et que «ces difficultés ne sont pas rares dans ce genre de structures».

Le chef de mission de la délégation néo-zélandaise, Rob Waddell, a lui parlé de problèmes «mineurs» et a expliqué que c'était «typique dans ce genre d'environnement sportif».

Et certains athlètes n'ont pas l'air si mécontents de leur séjour à Rio, que ce soit à l'intérieur...

Elle est pas belle ma chambre???! 🇫🇷😉 #TeamFrance #Rio2016

... ou à l'extérieur.

#Rio2016 c'est aussi ça 👌🇧🇷 #espritbleu #Rio

«C'est l'endroit le plus cool où j'ai ramé», selon Will Fletcher.

First session done @Rio2016_en & its definitely the coolest place I've ever rowed! @TeamGB #Rio2016 #BringOnTheGreat

«Magnifique ville, gens géniaux», selon l'équipe de foot américaine.

A night out for team dinner in Belo Horizonte. Beautiful city, great people! #RoadToRio

Superbe après-midi hier dans le plus grand musée à ciel ouvert du monde!! 🇧🇷👌🏼#DayOff

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.