back to top

Cette femme répond parfaitement à ceux qui font des blagues sur le poids

«Je refuse de laisser des chiffres sur une balance me définir.»

Publié le

Dani Mathers est une playmate qui a été élue «playmate de l'année» en 2015. Mercredi 13 juillet, elle a posté sur Snapchat la photo d'une femme nue, qu'elle a prise dans les vestiaires de son club de gym, pour se moquer du corps de celle-ci. Le tout à son insu.

Jason Kempin / Getty Images

Dani Mathers a été vivement critiquée par les internautes pour ce «fat shaming» (c'est à dire le fait de se moquer de quelqu'un en raison de son poids). Elle a finalement présenté ses excuses sur les réseaux sociaux, où elle a expliqué qu'elle voulait poster cette photo dans une conversation privée.

LA police to investigate Playboy model Dani Mathers's Snapchat photo of naked gym-goer https://t.co/TUmzAXjIAe

Comme il est illégal de partager une photo de quelqu'un nu sans son accord en Californie, la police de Los Angeles a ouvert une enquête.

Christine Blackmon, une Américaine de 42 ans, représentante pharmaceutique, fait partie des gens qui ont dénoncé sur les réseaux sociaux ce «fat shaming». Elle a décidé de répondre à cette photo postée par Dani Mathers.

facebook.com

Elle a donc publié une photo d'elle nue, sur sa page Facebook «Delicate Flower», où elle raconte régulièrement des anecdotes sur sa vie.

facebook.com

La photo est accompagnée d'un texte dans lequel Christine Blackmon explique que la photo a été prise il y a un mois, alors qu'elle était en train de se changer. Elle raconte:

«Je me tenais là, avec juste mes baskets, mes sous-vêtements et un bandeau. J'ai surpris mon mari en train de me prendre en photo donc j'ai posé en rigolant, vu l'absurdité de la situation.

Plus tard, j'ai vu la photo et je l'ai supplié de l'effacer, je la détestais, tout ce que je voyais c'était des imperfections. Il a juste sourit et il m'a dit doucement "je trouve que c'est beau". Alors je l'ai laissé garder la photo.»

Elle s'adresse ensuite directement à Dani Mathers: «Vous avez peut être été une mannequin pour Playboy, mais nous ne faisons pas toutes du sport pour être "bonnes", certaines d'entre nous font du sport tout simplement pour faire honneur au corps qui leur a été donné.»

«C'est tout ce qu'essayait de faire cette femme et vous l'avez violentée. Quelle honte. Je parie que je pourrais faire en sorte que 100 femmes publient les photos de leur magnifique corps et que, quelles que soient leur taille, forme ou couleur, ceux-ci seront tous plus beaux que la laideur dont vous avez fait preuve dans ce post.»

Christine Blackmon a reçu de nombreux messages de soutien, qui la félicitent pour sa photo.

«Oh, merci pour ça. Tu es magnifique. J'aime bien ta pose impertinente.»«C'est de loin le post et les commentaires les plus enthousiasmants que j'ai vu depuis très longtemps.»
Facebook: hotmesssuccess

«Oh, merci pour ça. Tu es magnifique. J'aime bien ta pose impertinente.»

«C'est de loin le post et les commentaires les plus enthousiasmants que j'ai vu depuis très longtemps.»

Surtout, comme elle le suggérait, de nombreuses autres femmes se sont mises à publier leur photo dans les commentaires. Comme celle-ci, qui indique: «Toutes les femmes sont magnifiques, quelle que soit leur taille.»

Ou cette autre: «1,5 mètre, 72 kilos. Deux enfants et une transplantation de rein m'ont laissé des cicatrices et des vergetures. Mais je refuse de laisser des chiffres sur une balance me définir.»

«Être positif sur le corps, c'est ce qu'il y a de mieux. Cela m'a pris beaucoup de temps avant de me sentir bien dans ma peau. Et ce n'est pas une mannequin Playboy qui va changer ça.»

Résultat: «J'ai besoin de votre assurance. Ça m'inspire et vous êtes toutes magnifiques», commente une femme enthousiaste. Bien joué!

Nous avons contacté Christine Blackmon. Cet article sera mis à jour avec ses réponses.

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.