back to top

Ce tweet sur le fait de ne pas «croire à la bisexualité» a énervé pas mal de monde

«Arrêtez d'ignorer le B de LGBTQ, il ne signifie pas bicyclette.»

Publié le

Le tweet de ce blogueur affirmant ne pas «croire à la bisexualité» a déclenché de nombreuses réactions sur la biphobie et l'invisibilité des personnes bi.

Je croirai à la bisexualité le jour où je verrai un homme quitter son mec pour une femme. En attendant, Olivier Minne bisexuel, lol.

William Réjault est blogueur, auteur de plusieurs livres. Le 5 avril, il a tweeté au sujet de l'animateur de Fort Boyard: «Je croirai à la bisexualité le jour où je verrai un homme quitter son mec pour une femme. En attendant, Olivier Minne bisexuel, lol».

Plusieurs personnes ont réagi en qualifiant le tweet de biphobe.

L'abus de bifidus est mauvais pour la santé... la biphobie aussi... #LGBT

La bisexualité existe, la biphobie aussi, la preuve ! https://t.co/fqhuYvsOQw

De nombreux bi ont pris la parole, notamment pour ironiser sur le fait qu'ils ne sont donc pas censés exister.

Je vous annonce solennellement que visiblement en fait je n'existe pas. Déso. https://t.co/onZGLJJ4IQ

Quand on vient m'expliquer qu'en fait je me trompe depuis 10 ans sur ma sexualité. https://t.co/hUszA5ZVUv

Heureusement que je crois en moi-même quand même https://t.co/0kW3e6cUjf

«Que tu le crois ou pas, nous on le vit», répond celui-ci.

J'ai un copain et une copine j'ai le droit de dire que je suis bi ? Ou je suis juste "indécis" Que tu le crois ou… https://t.co/OWhn3X9Uzd

Supprime. Et sache que ton incrédulité ne change rien à ma bisexualité. https://t.co/TzfswNLSnP

Ce tweet a lancé des conversations sur la biphobie...

... et sur le fait que certains considèrent qu'on peut «croire» à la bisexualité -ou pas...

Cest bien connu la bisexualite c'est comme les cloches de Pâques : tu peux y croire ou pas. https://t.co/XcnMQtB49g

Il y a donc des gens qui se posent la question de si ils croient ou non à la bisexualité. Fascinant. https://t.co/iHbdZZyLMz

Voici une personne capable d'entrer dans le cerveau des gens afin d'en décider la validité de leurs sentiments. https://t.co/qCufrrualr

... et qu'ils ont l'air de penser que les personnes bi sont en réalité forcément homos.

"Non mais, au final, la bisexualité, c'est un prétexte pour les pd pour dire qu'ils sont pas pd, tout le monde le s… https://t.co/7i36fIiF1y

Certains rappellent que ce type de remarques est assez habituel.

1) lol 2) comme c'est original on l'avait jamais entendue celle-la 3) grosse fatigue https://t.co/XNIbnP1r5M

D'autres se désolent de l'invisibilité des personnes bi...

Vais-je réussir à braquer une banque grâce à mon irréfutable invisibilité ? La réponse au prochain épisode https://t.co/kY7J5aEcik

William Rejault et ts les autres pr qui la bisexualité est une bonne blague : votre #biphobie faussement cool, on n'en veut pas. Point barre

... et rappellent qu'il ne faut pas oublier le «B» de «LGBT».

Je ne connais pas ce type, mais clairement je ne perds pas grand chose. Arrêtez d'ignorer le B de LGBTQ, il ne sign… https://t.co/L1WNFz5jiR

Because le B de LGBT c'est pour Blague https://t.co/jlhDMPCRmn

«Votre orientation est VALIDE quoi qu'il arrive», insiste cet internaute.

[TW Biphobie] maintenant, petit message aux personnes bi/pan/non-mono , votre orientation est VALIDE quoi qu'il arr… https://t.co/KRVOyWMH1V

William Réjault a réagi en tweetant que «la meute vient de désigner le "biphobe", enjoy <3».

C'est parti pour le "Con Shaming" du jour : la meute vient de désigner le "biphobe", enjoy &lt;3

«Je suis un troll assumé, j’écris souvent ce genre de choses pour obtenir des réactions. J’ai un but: faire parler de sujets», indique William Réjault à BuzzFeed News. «Si on prend mon tweet au premier degré, je comprend que les gens l’aient mal pris.»

Il avance avoir voulu partager un article de Libération sur Olivier Minne, ouvertement bisexuel, mais n'a pas mis le lien dans son tweet.

«La bisexualité, c’est quelque chose dont on ne parle jamais. Pour certains, ça n’existe pas. Je me suis dis “enfin il y en a un qui en parle”. Quand je partage un papier, je fais souvent un angle un peu putassier pour que les gens aillent cliquer dessus. Des fois ça marche pas, et des fois les gens qui ne me connaissent pas démarrent au quart de tour.

Mon idée était de faire cliquer sur le lien, mais évidemment s’il y a pas le lien personne ne va comprendre...»

À la question de savoir si son message a pu blesser des gens, il répond qu’il n’a «aucune envie de blesser qui que ce soit».

«Pour moi, l'intérêt c’est d’avoir de la confrontation d’idées. Du coup, c’est bien si ça provoque un débat, si les gens parlent de ce sujet.

«La visibilité est la chose la plus importante, quelle que soit la minorité à laquelle on appartient, qu’on s’en revendique ou pas. Quelle que soit la méthode, on aura parlé de bisexualité aujourd’hui et ça c'est positif», estime-t-il, paradoxalement.

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.