back to top

Grâce à cette petite fille, un commissariat pourrait engager un «chat policier»

Chat ne rigole pas.

Publié le

Un commissariat au Royaume-Uni pourrait bien avoir son premier «chat policier» grâce à la lettre persuasive d'une petite fille de 5 ans, qui demande d'envisager d'utiliser des chats et des chiens policiers dans l'effort de lutte contre le crime.

Eliza Adamson-Hopper a un chat nommé Mittens et une chienne qui s'appelle Susie. Elle a écrit au commissariat de Durham pour demander d'envisager le recrutement de chats et de chiens pour donner un coup de patte au crime.

Elle a expliqué que les chats «ont de bonnes oreilles et peuvent guetter le danger», selon la lettre partagée par la BBC Newcastle.

Les chats policiers pourraient également aider les policiers à retrouver leur maison s'ils sont perdus, a-t-elle ajouté.

Publicité

Il a aussi inclus au dos de sa lettre un dessin de son chat, Joey.

Non seulement Eliza Adamson-Hopper a obtenu une réponse du commissariat, mais elle est aussi parvenue à faire envisager à la police d'inclure un justicier félin dans ses rangs.

«Nous ne sommes pas encore parvenus à un accord sur ses devoirs et ses responsabilités mais, tout au moins, il deviendra la mascotte du service de police», a-t-il dit. «Bien sûr, s'il sent la présence d'un rat, nous attendons de lui qu'il l'attrape!»

La police ferroviaire britannique avait par le passé recruté un chat pour attraper les souris à la gare de King's Cross. Mais les prouesses des espèces félines en matière de lutte contre le crime et pour faire respecter la loi n'ont pas encore été soumises à des tests rigoureux.

Leticia Miranda is a retail reporter for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Leticia Miranda at leticia.miranda@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.