back to top

Une adolescente victime de viol a été condamnée à 30 ans de prison pour avoir accouché d'un enfant mort-né

L'adolescente fait partie des nombreuses femmes accusées d'avoir enfreint les lois très strictes sur l'avortement au Salvador, alors qu'elle a accouché d'un enfant mort-né.

Publié le

Une jeune femme de 19 ans du Salvador a été condamnée à 30 ans de prison pour avoir donné naissance à un bébé mort-né. La jeune femme était tombée enceinte après un viol.

Selon The Guardian, Evelyn Beatriz Hernandez Cruz a été reconnue coupable de ne pas avoir cherché de soins adaptés pour son enfant avant sa naissance, et donc de meurtre. Elle n'était apparemment pas au courant de sa grossesse jusqu'à son accouchement dans les toilettes de son école, en avril 2016.

Elle a été violée à plusieurs reprises au cours d'une relation forcée avant sa grossesse. Elle n'a pas demandé d'aide car elle avait trop peur pour aller voir la police.

Son cas avait été signalé à l'État par le personnel de l'hôpital quand elle est allée demander des soins. Le corps du bébé a ensuite été trouvé dans les toilettes de l'école. Le procureur en charge du dossier a déclaré qu'elle avait volontairement fait du mal au bébé.

De nombreux groupes ont exprimé leur soutient à la jeune femme, en particulier des organisation pour les droits des femmes et pro-IVG sur les réseaux sociaux.

Durant son procès, des femmes se sont réunies devant le palais de justice Isidro Menéndez de San Salvador, en tenant des pancartes pour protester contre la manière dont elle avait été traitée par les autorités.

Evelyn, no estas solo las defensoras seguimos luchando por tu libertad. #JusticiaParaEvelyn #Las7 #ElSalvador

«Evelyn, tu n'es pas la seule à te défendre, nous continuons à nous battre pour ta liberté.»

D'autres personnes ont tweeté pendant le procès, rendant son affaire plus connue du public. Las17 —une organisation nommée ainsi car 17 affaires ont eu lieu entre 1999 et 2011, dans lesquelles des femmes ont été emprisonnées pour fausses couches— a tweeté des rapports quotidiens sur le procès.

Audiencia de sentencia miércoles 5 de julio 2017 #Las17 #ElSalvador

«Evelyn Beatriz a 18 ans. Elle va peut-être être condamnée à 50 ans de prison injustement, à cause d'un accouchement involontaire, qui ne s'est pas déroulé dans un hôpital. Aujourd'hui, elle est accusée d'homicide aggravé. Nous demandons que justice soit faite!»

Evelyn was sentenced 30 yrs for an obstetric emergency today. This is Justice in #ElSalvador When will it end?… https://t.co/KE9aUtQIl1

«Evelyn a aujourd'hui été condamnée à 30 ans de prison pour une urgence obstétrique. Voilà la justice au Salvador. Quand cela finira-t-il?»

Evelyn, una mujer joven y pobre, fue condenada hoy a 30 años de cárcel, tuvo una complicación obstétrica y su hijo murió por esa causa.

«Evelyn, une femme jeune et pauvre, a été condamnée aujourd'hui à 30 ans de prison, après une complication obstétrique qui a causé la mort de son fils.»

Le hashtag #JusticiaParaEvelyn —Justice pour Evelyn— a été utilisé pour organiser des manifestations et des rassemblements pour la soutenir.

Evelyn no estás sola : #JusticiaparaEvelyn @Unaflorporlas17

«Evelyn, tu n'es pas seule.»

Le cas d'Evelyn Cruz n'est pas rare. L'avortement est illégal au Salvador quelles que soient les circonstances. Bien que les fausses couches et accouchements d'enfants morts-nés ne soient pas formellement criminalisés, de nombreuses femmes qui en subissent sont accusées d'«homicide aggravé» contre le fœtus.

Selon un rapport d'Amnesty International de 2015, 19 femmes étaient en prison au Salvador pour des crimes liés à l'avortement. Certaines femmes condamnées ont par la suite été libérées.
Marvin Recinos / AFP / Getty Images

Selon un rapport d'Amnesty International de 2015, 19 femmes étaient en prison au Salvador pour des crimes liés à l'avortement. Certaines femmes condamnées ont par la suite été libérées.

Las17 a déclaré jeudi que les avocats d'Evelyn Cruz allaient faire appel de la décision du tribunal.

Ce post a été traduit de l'anglais.

Rachael Krishna is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Rachael Krishna at rachael.krishna@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.