back to top

14 choses que tous les amateurs de café devraient savoir

Par exemple, en boire au saut du lit n'est pas forcément une bonne idée.

Publié le

1. Première chose à savoir, vous devez bien choisir votre café. Une tasse de café infusé (25cl) contient environ 135mg de caféine.

Via en.wikipedia.org

Mais si vous buvez du café filtre, on passe à 179mg. En revanche, dans un café soluble, la dose de caféine est bien moins élevée (entre 75mg et 106mg).

2. Ah oui, et boire son café tout de suite après s'être levé-e n'est pas forcément une bonne idée.

Via devonelizardtails.tumblr.com

Il ne faut pas boire de café quand le niveau de cortisol (une hormone du stress) dans le corps est déjà élevé. En effet, le cortisol est lié à la vigilance, et son niveau est élevé lorsque vous vous réveillez. Vous n'avez donc probablement pas besoin de boire du café à ce moment-là (même si vous croyez le contraire).

3. Il vaut mieux boire une tasse entre 9h30 et 11h30.

Flickr: lenp17 / Creative Commons

Chez la plupart des gens, le niveau de cortisol atteint un pic entre 8h et 9h, puis à nouveau entre midi et 13h, et enfin entre 17h30 et 18h30. Attendre la fin du premier pic signifie que vous fournirez à votre corps un coup de fouet au moment où votre vigilance baisse.

5. Au début, vous vous sentirez moins fatigué-e et plus alerte.

BBC

La caféine est similaire à l'adénosine, molécule présente dans le cerveau. L'adénosine se lie normalement à certains récepteurs, entraînant une somnolence et un ralentissement des cellules nerveuses. Mais quand vous venez de boire du café, la caféine se lie à ces récepteurs. La caféine n'entraînant pas de somnolence, vous ne vous sentez pas aussi fatigué-e qu'en temps normal.

6. Grâce au café, vous pouvez également réaliser plus facilement des tâches physiques qui demandent de l'endurance...

thehungergames.co.uk / Via tumblr.brockurealities.com

C'est pour cette raison que certains marathoniens prennent de la caféine. Mais attention: il est arrivé que des marathoniens sous caféine tombent et meurent pendant des courses (même si aucun lien entre la caféine et les décès pendant les courses n'a pour l'instant été démontré).

7. ... enfin, sauf si vous êtes en état de sevrage de caféine.

Vous buvez du café régulièrement, tout au long de la journée? Alors au fil du temps, votre cerveau s'adapte en créant plus de récepteurs d'adénosine auxquels se branchent les molécules d'adénosine, vous donnant une impression de fatigue. C'est pour cela qu'il vous faut de plus en plus de café pour ressentir les mêmes effets.

Quand vous restez trop longtemps sans café, vous présentez des symptômes de sevrage. Comme un horrible mal de tête. Le sevrage de caféine a même été ajouté, plus tôt dans l'année, aux troubles mentaux de l'American Psychiatric Association.

8. Dans ce cas, un apport de caféine vous ramènera à un niveau de vigilance normal.

Via suzitobritts.tumblr.com

Une étude publiée dans la revue Neuropharmacology en 2010 a conclu que les buveurs de café réguliers devenaient moins vigilants lorsqu'ils ne consommaient pas de café, et retrouvaient un niveau normal après en avoir bu.

10. Mais il faut entre 4 et 6 heures au corps pour éliminer la moitié de la quantité de caféine ingérée.

Via cozywarmhappythings.tumblr.com

Donc, si vous buvez une tasse de café contenant 200mg de caféine à 10h, 100mg pourront encore être présents dans votre corps à 16h.

Si vous buvez également du café en milieu d'après-midi, il pourra toujours avoir un effet sur vous lorsque vous irez vous coucher le soir.

11. Ce qui n'est pas une bonne nouvelle si vous essayez de dormir.

Via baker-streets-doctor.tumblr.com

Trop de caféine dans votre corps au moment du coucher signifie qu'il vous faudra plus longtemps pour vous endormir, mais aussi que votre sommeil sera moins profond.

Ce post a été traduit de l'anglais.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss