back to top

12 preuves que tomber amoureux est une question de chimie

La science explique tous vos symptômes.

Publié le

Quelqu'un vous plaît ?

tumblr.com

C'est le début des montagnes russes chimiques dans votre cerveau. Tenez bon, parce qu'une fois lancé, il n'y a pas de retour possible.

1. Vous êtes complètement nerveux quand vous êtes près de la personne qui vous plaît, votre cœur bat plus vite et vos mains deviennent moites.

tumblr.com

Votre taux d'adrénaline grimpe lorsque vous êtes près de quelqu'un qui vous attire. Cela entraîne une multitude de réactions physiques très séduisantes.

2. Vos pensées le / la concernant frôlent l'obsession.

Via wordpress.com

Lorsque vous tombez amoureux, votre taux de sérotonine (hormone a effet calmant) chute. Ce taux diminue aussi chez les personnes souffrant de TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs), ce qui pourrait expliquer pourquoi vous ne pouvez pas vous arrêter de penser à la personne qui vous plaît.

3. Vous pensez qu'il / elle est parfait(e).

tumblr.com

Cela n'est pas forcément une mauvaise chose. Une étude a montré que les gens qui idéalisent leur partenaire (et vice-versa) étaient plus satisfaits dans leurs relations.

4. Votre taux de cortisol augmente quand vous tombez amoureux.

Via giphy.com

Aussi connue sous le nom de hydrocortisone, le cortisol est une hormone qui est libérée en réponse au stress. Pas vraiment surprenant, vu que les débuts d'une relation sont souvent très stressants.

5. Chez les femmes, la testostérone augmente, mais chez les hommes, elle diminue.

Via lezzbehonestplease.tumblr.com

Cela égalise un peu les choses. « C'est comme si la nature voulait éliminer ce qui peut être différent chez les hommes et les femmes, parce que il est plus important de survivre [et de s'accoupler] à cette étape », selon la chercheuse Donatella Marazziti.

6. Vous pouvez aussi vous attendre à de l'euphorie, de l'insomnie, une perte d'appétit et une poussée de motivation.

Via whatthebuck20.tumblr.com

Vous pouvez dire merci à la dopamine, un neurotransmetteur. La dopamine est aussi ce qui nous rend dépendant aux relations sexuelles (parmi les très, très nombreuses choses dont elle est responsable).

7. Et lorsque vous vous embrassez enfin ? TELLEMENT DE DOPAMINE.

giphy.com

Le taux de dopamine flambe lors des nouvelles expériences et intensifie le désir.

8. Nos pupilles se dilatent aussi lorsqu'on embrasse quelqu'un.

Via en.wikipedia.org

Ce qui pourrait expliquer le fait que nous fermons les yeux pendant un baiser.

9. Votre cœur bat plus vite et davantage d'oxygène atteint votre cerveau.

Via heydolo.tumblr.com

Tout cela grâce à l'épinéphrine et à la norepinéphrine, des neurotransmetteurs qui nous permettent de faire face au combat ou de fuir devant le danger.

10. L'hormone oxytocine peut aussi être déclenchée en embrassant.

Via do-we-still-exist.tumblr.com

Souvent appelée à tort « l'hormone de l'amour », l'oxytocine peut faire beaucoup de choses suivant le contexte. Mais on pense que c'est ce qui aide à maintenir l'amour en vie dans une relation, longtemps après la fin de la période de lune de miel.

11. Avec le temps, embrasser semble baisser votre niveau d'hormone cortisol, et donc de stress.

Via giphy.com

Plus la relation dure, plus la baisse est forte.

12. Les taux des autres hormones, devenus un peu fous, finiront par retourner à la normale.

i1188.photobucket.com

Environ un an après être tombé amoureux, votre taux de sérotonine devrait être redevenu normal, signant la fin des pensées obsessionnelles.

Et si au final votre relation ne marchait pas ? Vous devrez revivre ça entièrement la prochaine fois.