back to top

22 anecdotes sur le maquillage dans Harry Potter que vous ne connaissez sûrement pas

La tante Marge a réellement gonflé.

Publié le

Voici Mark Coulier. C'est un maquilleur professionnel récompensé de deux Oscars, de deux BAFTA, à qui l'on doit une tonne d'incroyables créations... et qui a également travaillé sur les huit films de la saga Harry Potter.

Il est récemment venu nous voir à BuzzFeed pour nous transformer en zombies et pendant qu'il était là, on a parlé de son expérience sur ces films magiques.

1. La scène sous-marine dans La Coupe de Feu était «vraiment intense», et le maquillage aussi. Il a fallu près d'une heure et demie pour créer avec du silicone les branchies qui poussent sur Harry quand il mange de la branchiflore.

Warner Bros.

«[Dan] nageait dans un vrai aquarium et rien que tourner une prise était incroyable. Il y avait genre 20 plongeurs sous l'eau. Une personne ôtait les bulles de ses cheveux et de son visage... Vous n'imaginez pas la difficulté que ça a été pour tourner une seule séquence», a raconté Mark Coulier à BuzzFeed.

Publicité

3. Mais maquiller Daniel Radcliffe était très amusant.

Warner Bros.

«Dan Radcliffe est vraiment marrant, on s'est bien amusés avec lui. Il n'était qu'un enfant d'environ 11 ans quand on a commencé les films, et il a grandi auprès de nous. À la fin, on avait devant les yeux un grand gaillard de 16 ou 17 ans. On se fichait constamment de lui, on racontait des blagues.»

6. Il fallait à chaque fois trois personnes qui passaient deux heures à le maquiller, ce qui est en fait plutôt rapide.

Warner Bros.

«C'était la limite de temps qui nous était imposée pour Ralph: nous n'avions droit qu'à deux heures, alors trois personnes étaient sur le coup.»

Publicité

7. Le maquillage de Voldemort consistait notamment à dissimuler ses sourcils, à faire un «petit travail de peinture complexe sur lui,» à assombrir ses yeux, à lui mettre plein de transferts veineux (des tatouages temporaires) ainsi qu'à lui poser des fausses dents et des faux ongles.

8. Son célèbre nez effrayant a été fait entièrement par ordinateur et il leur a fallu du temps pour décider si oui ou non on allait lui enlever son nez.

Warner Bros.

«Il y a eu une longue concertation pour savoir s'il fallait supprimer son nez ou non. Il a fallu beaucoup de temps pour se décider.»

9. Notamment parce qu'ils voulaient utiliser le vrai visage de Ralph autant que possible pour qu'il soit toujours reconnaissable.

«Quand on paie aussi cher pour avoir une grande star, on ne veut pas totalement la transformer et la rendre méconnaissable. Et Ralph a un physique tellement unique qu'on voulait l'utiliser et ne pas faire un maquillage trop marqué.»

10. Ralph Fiennes a adoré son maquillage.

Warner Bros.

«Ralph Fiennes (Voldemort) adorait regarder les enfants sur le tournage et à chaque fois qu'il arrivait à en faire pleurer un, il me regardait et me souriait. Il est génial.»

Publicité

12. Et cette scène est en grande partie vraie, peu de retouches à l'ordinateur ont été faites.

Warner Bros.

«La partie numérique est celle où la tante s'envole, et on a aussi supprimé un câble à l'ordinateur. Elle était retenue par un grand câble monté en l'air. C'était très compliqué. Mais la scène est en grande partie vraie.»

13. Le costume a nécessité trois étapes, entre les prothèses, les pompes, les chambres de dégazage et une grande poche gonflable.

Warner Bros.

«Nous avons créé une poche pour son visage, que nous avons sculptée pour qu'elle lui ressemble, avant de la placer sur un ballon sur son visage et de gonfler. C'est ce qu'on voit quand elle commence à grossir. Une deuxième étape a consisté à sculpter la partie gonflée, avant de la gonfler encore un peu plus. Dans la troisième étape, la tante Marge est complètement gonflée.»

16. Même si elle n'a pas bougé pendant la scène des funérailles, l'araignée a dû être articulée car ils voulaient la changer de position pendant le tournage. Elle pouvait donc bouger, techniquement parlant.

Publicité

18. Après réflexion sur le maquillage à utiliser, Mark Coulier a sculpté le nez de Gambon, une prothèse de son front et une réplique parfaite de ses poches sous les yeux pour les mettre sur Ciarán Hinds.

19. Mark Coulier voulait surtout reproduire parfaitement les sourcils uniques de Gambon. Il a utilisé la prothèse frontale pour rehausser les sourcils de Hinds et a reproduit chaque poil de Michael Gambon sur la prothèse aussi fidèlement que possible.

Warner Bros.

«Les sourcils de Michael Gambon sont vraiment hauts. C'est une caractéristique vraiment unique et ils sont longs, gris et broussailleux, et les sourcils de Ciarán Hinds ne sont pas comme ça... Le résultat est plutôt bon. On ne voulait pas qu'ils ressemblent à des jumeaux, mais à des frères.»

20. Mark Coulier a d'abord fabriqué une prothèse nasale pour Alan Rickman, dans le rôle du professeur Rogue, avant qu'il soit décidé de ne pas utiliser de faux nez.

Warner Bros.

«Il a été décidé qu'il apparaîtrait dans tous les films et les producteurs ne voulaient pas lui imposer la torture de porter une prothèse. Il était génial. Alan était génial.»

21. Travailler avec Michael Gambon était super. Il avait l'habitude de revenir de déjeuner avec des chips dans sa fausse barbe pour plaisanter.

Warner Bros.

«C'est un type vraiment génial. Il s'amusait beaucoup avec [son équipe de maquilleurs et de coiffeurs]. Il était vraiment désopilant.»

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss