back to top

10 faits pour ne plus jamais confondre éjaculation féminine et «squirting»

Et non, le «squirting» n'est pas la même chose que l'éjaculation féminine.

Publié le

1. «Le squirting n'arrive que dans les films pornos.»

Bivni / Getty Images

Faux. Vous avez peut-être vu quelques films porno et vous êtes demandés si une vraie femme pouvait vraiment jouir comme ça. Hé bien oui, ce que l'on appelle le «squirting» est un phénomène sexuel bien réel.

En 1904, un psychologue appelé Havelock Ellis affirme que le sperme féminin était le même que le sperme masculin. Puis en 1984, une étude a découvert que le sperme féminin, le sperme masculin, et le liquide produit pendant le squirting sont trois choses complètement différentes.

2. «En gros, c'est la même chose que lorsque les hommes éjaculent.»

giphy.com

Faux. Justement non. L'éjaculation masculine est l'expulsion du liquide séminal, qui n'a rien à voir avec le liquide produit pendant le squirting. En 2015, une étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine a découvert que le liquide produit pendant le squirting est en majorité composé d'urine.

Le docteur Samuel Salama, l'un des scientifiques en charge de l'étude, a ajouté à BuzzFeed Life qu'ils ont aussi découvert en réalisant une échographie que la vessie se vidait après chaque squirting.

3. «Le squirting n'est pas la même chose que l'éjaculation féminine.»

Globo

Vrai. Il a fallu un petit moment pour parvenir à un consensus, mais la communauté scientifique est désormais d'accord pour dire que ce sont deux choses complètement différentes.

La docteure Madeleine Castellanos, auteure de Wanting to Want, mentionne expressément la consistance comme facteur de différenciation, comme elle l'a confirmé à BuzzFeed Life. Le liquide produit pendant le squirting est éjecté par l'urètre, tandis que le sperme féminin a une consistance plus visqueuse, comme de la salive, et provient directement du vagin.

4. «Le squirting nécessite une pénétration préalable.»

giphy.com

Faux. Une étude publiée dans Nature Reviews Urology suggère que le squirting est lié au complexe clitorido-urétro-vaginal, et qu'il peut survenir avec ou sans pénétration.

Lorsqu'une pression est exercée sur la vessie et le vagin, surtout lorsqu'elle est associée à une excitation sexuelle, il y a plus de chance qu'un liquide sorte. Cela peut être causé par la pénétration, ou par une stimulation externe réalisées avec des doigts, une bouche, ou des sex toys.

5. «Il faut avoir un orgasme pour que le squirting survienne.»

Georgeclerk / Getty Images

Faux. Le squirting peut se produire indépendamment d'un orgasme. Il peut être causé par des stimulations involontaires, et, selon le docteur Salama, il n'y a pas de prédisposition anatomique qui entraînerait le phénomène chez une femme.

6. «Les femmes ne peuvent pas contrôler leur squirting»

Getty Images

Vrai. Comme nous l'avons dit précédemment, le squirting est complètement involontaire. Oui, vous pouvez essayer de stimuler le vagin, le clitoris, et la vessie en même temps, mais ça ne veut pas forcément dire que vous pourrez squirter.

Même Cytherea, l'une des plus populaires des actrices porno spécialisées dans le squirting, a révélé dans un entretien au Daily Dot qu'elle ne parvient parfois pas le faire parce qu'elle n'a pas le contrôle total de son corps.

7. «Vous ne pouvez pas vraiment vous préparer à squirter. Ça arrive, c'est tout.»

giphy.com

Faux. Dans le même entretien, Cytherea explique que pour se préparer, elle boit beaucoup de milk-shakes à forte teneur en protéines et en électrolytes. Elle s'abstient par ailleurs pendant quelques jours pour rendre l'expérience plus intense.

8. «Donc le squirting, c'est à peu près la même chose que l'incontinence.»

Voyagerix / Getty Images

Faux. Bien qu'il soit prouvé scientifiquement que les femmes peuvent expulser différents liquides pendant l'excitation et les rapports sexuels, le squirting n'est pas lié à ce que l'on appelle «l'incontinence coïtale». Ce dernier est un symptôme pathologique causé par un trouble de l'urètre ou une vessie hyperactive, et nécessite un traitement médical.

Squirter, ce n'est pas la même chose qu'uriner.

9. «Vous pouvez squirter et éjaculer en même temps.»

CBS Films

Vrai. L'étude dirigée par le Samuel Salama a trouvé que les femmes qui font l'expérience du squirting peuvent aussi éjaculer en même temps, ou non. Ceci expliquerait la présence de liquide prostatique (parce que oui, les femmes ont une prostate) dans le liquide produit.

10. «Toutes les femmes peuvent faire l'expérience du squirting.»

Mattel

Pas sûr. Dans une étude de 1994, un sondage mené a démontré que seulement 6% des femmes disaient avoir vécu ce phénomène. Cependant, 60% des femmes sondées disaient avoir vécu ce que l'on appelle une éjaculation féminine ou vaginale.

Pour sa part, Cytherea estime que vous pouvez squirter sans même vous en rendre compte.

Cet article a été traduit de l'espagnol.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss