La vidéo de cette comédienne qui s’infiltre à un meeting du FN cartonne sur Facebook

Avant de monter sur la scène du Zénith de Paris pour faire des doigts d’honneur au public, la comédienne «Marie s’infiltre» s’était fait passer pour une militante. Sa vidéo a fait plus de 4 millions de vues en deux jours.

1. La vidéaste «Marie s’infiltre» est allée le 17 avril au meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris. Sur Facebook, sa vidéo a obtenu 4,2 millions de vues en moins de 48 heures.

D’abord, on voit une série d’échanges très brefs entre des militants FN et la comédienne de 25 ans qui se fait passer pour une des leurs. Puis, on assiste à son irruption finale sur la scène du Zénith qu’elle traverse les deux majeurs en l’air à l’attention du public.

2. Ce geste lui a valu de se faire attraper par la nuque et pousser jusqu’à la sortie par la sécurité, sous les huées de militants et leur refrain de riposte: «On est chez nous! on est chez nous!»

3. «On allait partir mais j’ai demandé à mon cadreur de filmer la scène et d’attendre un peu», explique la comédienne.

«Je voulais au moins faire un petit truc. Je suis montée sur la scène assez facilement et après ça m’est venu de façon
 hyper spontanée. J’aurais voulu un geste peut-être moins agressif, moins vulgaire… mais je l’ai porté avec une certaine grâce, il y avait un petit décalage, c’était rigolo», raconte-t-elle à BuzzFeed News.

4. Les doigts d’honneur, tout comme la démarche d’interview «infiltrée», suscitent des réactions très différentes. Presque autant d’hilarité et de témoignage de respect…

6. … que de critiques. Des commentaires aux tons très différents se succèdent.

On peut lire «vraiment chapeau bas», «elle me régale», ou «t’es devenue officiellement mon idole» juste à côté de critiques virulentes.

7. Les critiques, qui la prennent souvent pour une journaliste, reprochent à Marie de n’avoir gardé que les échanges les plus risibles avec les militants les plus caricaturaux, en ayant feint d’adhérer à leurs idées. Et aussi de renforcer le Front national, en stigmatisant ses militants et en se moquant d’eux gratuitement.

9. Au reproche d’avoir utilisé le ridicule des gens pour «faire du clic», Marie répond: «Je comprends qu’on puisse l’interpréter comme ça. Je n’ai jamais voulu le buzz. Pour ça, il y a des moyens beaucoup plus faciles que celui-ci. D’ailleurs, je suis pas hyper ravie que ça décolle avec cette vidéo-là».

«Je travaille à être de moins en moins dans la caricature et de moins en moins influencée par mes propres jugements. Mais aussi à taper encore plus sur tout le monde et encore plus sur moi-même. Je ne veux pas déchaîner le monde de l’internet que je connais si peu», explique-t-elle.

10. Marie ne s’est pas moquée uniquement des militants de Marine Le Pen. Cela fait un an que la comédienne infiltre différents lieux «pour mieux révéler la RÉALITÉ COMIQUE qui se cache dans l’actualité» selon la description de sa chaîne YouTube. Entre autres, la Fashion Week, le Nouvel an chinois, le procès d’Henry de Lesquen et La Manif pour tous l’ont vue passer.

«Ma démarche n’a jamais été politique, je cherche à montrer que tous les centres d’intérêt ont un potentiel comique ridicule. Pour ça, il faut s’infiltrer et ne pas se faire griller dès le début. Il faut peaufiner son langage et adopter des références, un vrai tour de charme pour que les gens aient confiance. Ça passe beaucoup par ma féminité. Et je suis souriante et polie, ça aide», raconte-t-elle.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

 
 
Le buzz du moment