back to top

De nouvelles intoxs circulent sur l'apprentissage de l'arabe en primaire

La fachosphère dit que l'arabe devient une langue obligatoire en primaire et s'indigne de «l'islamisation de l'Europe». C'est faux.

Publié le

La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a signé un accord avec son homologue tunisien le 31 mars au sujet des enseignements de langue et de culture d'origine (ELCO). Beaucoup de sites d'extrême droite se sont emparés de l'information de façon déformée.

Ils ont surtout omis que la réforme signée vise à rendre les ELCO plus professionnels et moins marginaux vis-à-vis des autres enseignements.

Ils ont surtout omis que la réforme signée vise à rendre les ELCO plus professionnels et moins marginaux vis-à-vis des autres enseignements.

Parmi les récupérations les plus virales, celle du site Nordpress -parodique- qui a été prise au premier degré par beaucoup d'internautes.

On peut lire un certain nombre de commentaires haineux sous l'article de Nordpresse.

Contacté par Crosscheck (le projet de debunking dont Buzzfeed News est partenaire), le ministère de l'Éducation a fourni une infographie qui détaille la réforme des enseignements de langue et de culture d'origine (ELCO).

Les ELCO existent en France depuis les années 70 et concernent 85.000 enfants issus de l'immigration. Ils ont été créés pour permettre à ces enfants de cultiver un lien avec leur pays d'origine pour faciliter un éventuel retour dans ce pays. Ils ont été critiqués depuis les années 90, notamment par le Haut conseil à l'intégration qui parlait en 1991 d'un «risque de marginalisation», car réservés aux enfants d'origine des pays partenaires (Portugal, Italie, Espagne, Serbie, Croatie, Algérie, Maroc, Tunisie).
cache.media.education.gouv.fr

Les ELCO existent en France depuis les années 70 et concernent 85.000 enfants issus de l'immigration. Ils ont été créés pour permettre à ces enfants de cultiver un lien avec leur pays d'origine pour faciliter un éventuel retour dans ce pays. Ils ont été critiqués depuis les années 90, notamment par le Haut conseil à l'intégration qui parlait en 1991 d'un «risque de marginalisation», car réservés aux enfants d'origine des pays partenaires (Portugal, Italie, Espagne, Serbie, Croatie, Algérie, Maroc, Tunisie).

Depuis la rentrée 2016, les ELCO sont transformés en enseignements internationaux en langue étrangère (EILE). Ils seront ouverts à tous les élèves volontaires et dispensés par des enseignants professionnels (ce n'était pas le cas avant).

La ministre doit se rendre dans les neuf pays partenaires afin d'officialiser cette réforme. La Tunisie est le 2ème pays à valider la transformation des ELCO en EILE (après le Portugal).

Autant d'informations jamais détaillées par les sites qui ont relayé la signature de cet accord avec des titres souvent trompeurs.

«Sous couvert d’enseignement de l’arabe, on apprend l’Islam aux enfants», écrit dreuz.info.
dreuz.info / Via dreuz.info

«Sous couvert d’enseignement de l’arabe, on apprend l’Islam aux enfants», écrit dreuz.info.

Valeurs actuelles a également repris l'information dans une brève.

Cet article a récolté plus de 1000 partages sur Facebook...

...et suscité beaucoup de tweets racistes.

Ce n'est pas la première fois que des rumeurs circulent sur l’enseignement de l’arabe à l’école. Depuis le printemps 2016 le gouvernement est accusé d’introduire des enseignements «communautaires» dans les écoles de la République. Buzzfeed News avait déjà publié un article de désintox à ce sujet en juin 2016.

CrossCheck depuis BuzzFeed et CFJ

Contact Juliette Mauban Nivol at juliettemn75@gmail.com.

Got a confidential tip? Submit it here.